Foire aux contrats absents

Foire aux contrats absents

Publié le : 19/03/2020 

En septembre dernier, lors du Salon habitat d’Orléans, les époux A. signent un bon de commande pour la pose de 12 panneaux photovoltaïques auprès d’Europe Énergie. Ils versent un acompte de 278 €, pour une facture totale de 16 278,44 €. Ils repartent avec des brochures sur le dispositif – aucun document contractuel ne leur est remis – et la promesse d’une prochaine visite à leur domicile pour parler du financement. Ce rendez-vous a lieu 11 jours plus tard. La commerciale fait souscrire un crédit Cetelem à monsieur et madame A. mais s’empare du contrat, les laissant une nouvelle fois sans aucune preuve de transaction. Le couple décide alors d’annuler son achat mais se heurte à un refus catégorique et à des menaces de poursuites judiciaires de la part d’Europe Énergie. Il demande l’aide de l’UFC-Que Choisir d’Orléans, qui adresse une lettre à l’entreprise. Il y est notamment indiqué que la rétention volontaire de documents empêche ses clients de se rétracter. Ce rappel à l’ordre fonctionne : quelques jours plus tard, la société annule les deux contrats et restitue le chèque de 278 €.

Marie Bourdellès