Garagiste incompétent

Publié le : 24/09/2016 

Madame D., de Saint-Malo, tombe en panne de véhicule à Sarzeau (56), sur la route des vacances. Elle fait appel à un garagiste local. Mais à son retour, la voiture tombe de nouveau en panne pour la même raison. Elle contacte un autre garagiste et actionne son assistance protection juridique. Son assureur diligente une expertise amiable et envoie ses conclusions au premier garagiste qui reconnaît sa responsabilité mais tarde à rem­bourser les 424 € de frais de réparation à Mme D. L’assureur lui adresse plusieurs courriers recommandés puis classe le dossier, car la somme en jeu n’atteint pas les 1 000 €, conformément aux conditions du contrat d’assistance juridique. L’automobiliste saisit l’antenne locale de l’UFC-Que Choisir de Pleurtuit. Dans un courrier recommandé, l’antenne locale rappelle les faits au garagiste, le résultat de l’expertise et lui demande de rembourser Mme D. sous 15 jours. Ce qui a été fait peu après.