La cliente s’alarme

Publié le : 20/11/2018 

Securitas Direct SAS démarche madame V. à son domicile. Cette dernière signe un bon de commande pour une alarme. Le surlendemain, la société procède à l’installation et demande le chèque. Le jour suivant, la cliente fait valoir son droit de rétractation (valable 14 jours après la commande). Le professionnel, qui a fixé un rendez-vous pour la dépose du matériel et promis le remboursement, ne donne plus de nouvelles pendant un mois. L’adhérente contacte l’UFC-Que Choisir de Saône-et-Loire, qui envoie un courrier à Securitas Direct. Peu après, elle est remboursée.