Lit de cauchemar

Publié le : 24/06/2013 

Pour 1 645 €, madame R., de Freyming-Merlebach, acquiert un lit électrique et un matelas auprès des meubles Filliung. Dix mois après, elle fait appel au service après-vente (SAV) du magasin au motif qu’elle sent une latte à travers le matelas. Le SAV constate un affaissement anormal du matelas et procède à son remplacement au titre de la garantie. Malgré cela, le souci persiste et les interventions du SAV, sur le sommier cette fois, ne changent rien. Mme R. demande alors la réparation ou le remplacement du lit. Le marchand de meubles ne répondant pas, elle sollicite l’UFC-Que Choisir de Moselle-Est. Un simple appel téléphonique de l’association locale au professionnel a suffi pour obtenir le remplacement de toutes les lattes du sommier, ce qui a résolu le problème.