Macif : exclusion fantôme

Publié le : 30/12/2008 

Un habitant d'Argenteuil (95) se fait voler sa voiture qui est retrouvée accidentée. Montant des travaux : 7 000 euros. Assuré tous risques à la Macif, il contacte l'assurance qui refuse la prise en charge des réparations au motif qu'il n'y a pas eu effraction. En effet, les clés du véhicule ont été dérobées dans le second véhicule de l'automobiliste, lequel a, lui, bien été fracturé. La Macif fait valoir que le contrat exclut ce cas de figure. L'automobiliste confie son dossier à l'UFC-Que Choisir d'Argenteuil. La simple lecture du contrat permet de rappeler les droits de l'assuré. « Le contrat est muet à ce sujet, relève un responsable de l'association locale, cette situation n'est pas citée comme un motif d'exclusion de la garantie. » Après huit mois de démarches et un appel à la commission de recours, cette instance a demandé à la Macif de prendre en charge l'intégralité des frais.

Jean-Paul Geai