Véranda fantôme

Publié le : 15/06/2017 

À la commande d’une véranda pour le pavillon qu’elle possède dans le Var, Mme J. B. verse un acompte de 5 601 €. Huit mois plus tard, la véranda n’est toujours pas posée et l’installateur ne répond pas à ses nombreuses relances. Elle finit par demander le remboursement de son acompte. Sans plus de succès, elle saisit l’UFC-Que Choisir du Var. L’association locale met en demeure l’entreprise de rembourser sa cliente. Ce sera chose faite mais en deux fois, à la demande de l’installateur.