Portail

Porte close

Publié le : 25/04/2006 

M. et Mme T., de Coulanges-lès-Nevers (58), passent commande, en novembre 2001, auprès de la société Artisan Plus pour l'installation d'un portail en bois. Le montant des travaux s'élève à 1 597 euros. Depuis août 2004, ce portail présente de nombreuses anomalies (boursouflures, décollement de la peinture, champignons...). Malgré de nombreux courriers et appels téléphoniques, Artisan Plus ne réagit pas. Devant ce silence, M. T. décide, en novembre 2005, de prendre conseil auprès de l'UFC-Que Choisir de Nevers. Un simple courrier de l'association locale rappelant l'article 1641 du code civil, relatif à la garantie des défauts de la chose vendue, a ramené Artisan Plus à la raison. Quelque temps après, la société procédait au changement du portail.