Démarchage abusif

Publié le : 15/06/2017 

Habitant seule dans son pavillon en Vendée, Mme P. reçoit la visite d’une personne se présentant pour vérifier si son installation électrique est bien aux normes. La prenant pour une employée EDF, elle la conduit au sous-sol. La personne lui affirme que son tableau n’est pas conforme aux normes NFC 15100 et lui présente un devis de 2 600 € pour un nouvel équipement. Quinze jours plus tard, deux ouvriers se présentent à son domicile. Ils lui font remarquer que sa toiture est sale et un devis de 1 600 € pour la pose d’antimousse lui est proposé. Bizarrement, il est daté du même jour que la visite pour le tableau électrique, ce qui l’empêche de faire jouer son droit de rétractation. Avant de s’engager, Mme P. consulte l’UFC-Que Choisir de Vendée, qui lui conseille de tout annuler. Contactée par l’association locale, la société reconnaît la nullité des devis et ne donnera pas suite.