Ampoules LED Un nouveau protocole de test exclusif « Que Choisir »

Ampoules LED

Un nouveau protocole de test exclusif « Que Choisir »

Publié le : 22/09/2016 

Jugeant les tests de laboratoire existants trop peu contraignants pour les ampoules LED, « Que Choisir » a travaillé à un nouveau protocole spécifique aux LED. Au vu de nos résultats, il tient toutes ses promesses.

 

En 2014, le test comparatif de « Que Choisir » sur les ampoules concernait à la fois des fluocompactes et des LED. Nous leur avions alors appliqué un protocole de test commun, avec des essais de vieillissement accéléré effectués à des températures de –10 °C, 5 °C et 20 °C. Or, si ce protocole de laboratoire était parfait pour les fluocompactes, ce type d’ampoule supportant mal les basses températures, il nous est apparu trop peu discriminant pour les LED qui supportent très bien le froid mais qui sont en revanche réputées sensibles à la chaleur.

Depuis, nous avons travaillé à la mise au point d’un nouveau protocole de test spécifique aux LED avec un laboratoire intéressé par notre projet. Au final, les essais de vieillissement accéléré à–10 °C et 5 °C ont été abandonnés : nous les avons remplacés par un test de vieillissement accéléré à 45 °C, une température qui sollicite beaucoup plus les composants électroniques des LED et qui permet d’évaluer leur endurance.

Pour répondre aux probables critiques des industriels ayant des modèles mal notés dans ce nouveau test comparatif d’ampoules LED, précisons que cette température de 45 °C n’a rien d’irréaliste, puisqu’elle est atteinte dans « la vraie vie » dans les luminaires fermés, notamment les globes.

Plus de la moitié des LED sélectionnées ont d’ailleurs réussi ce test de vieillissement, preuve s’il en était besoin qu’il est adapté à cette catégorie d’ampoules. Il l’est d’autant plus qu’il a permis de faire le tri entre les ampoules LED performantes qui vont durer et celles qui vont lâcher trop tôt.

Élisabeth Chesnais

echesnais@quechoisir.org

Aissam Haddad

Rédacteur technique