Automobile

Les constructeurs cassent les prix

Publié le : 20/12/2010 

La prime à la casse de 500 euros accordée par l’État prendra fin le 31 décembre 2010. Mais, pour booster leurs ventes, les constructeurs automobiles multiplient les offres et les promotions. On atteint des niveaux de remise jamais égalés.

 

Image

Il ne reste plus que quelques jours pour profiter de la prime à la casse (voir notre article). Il n’en faut pas plus pour motiver les constructeurs automobiles, qui n’hésitent pas à multiplier le montant de la remise pour attirer le client. Le coefficient multiplicateur va ainsi de 3 à 10 ! C’est donc bel et bien le moment d’acheter une voiture… à la condition toutefois de posséder un vieux véhicule à mettre au rebus. Et encore, il y a des conditions à respecter pour bénéficier de la prime à la casse. Tout d’abord, il faudra signer le bon de commande avant le 31 décembre, et la voiture devra être livrée avant le 31 mars 2011. Il faut également que le signataire du bon de commande soit le propriétaire du véhicule, et cela depuis plus de 6 mois. Et, même si elle est destinée à la destruction, la voiture doit être en état de rouler. Enfin, la prime à la casse n’est versée que pour l’achat d’un véhicule neuf dont les émissions de dioxyde de carbone (CO2) sont inférieures ou égales à 155 g de CO2/km.

Même si les offres sont valables jusqu’au 31 décembre, il est important de bien vérifier les dates de validité de ces opérations auprès du vendeur. En effet, certains constructeurs, comme Renault par exemple, les limitent aux seules fins de semaine (jeudi, vendredi et samedi). Renseignez-vous avant de signer !

Quelques exemples

Citroën : le constructeur propose une C3 1.1 Attraction à 7 990 euros au lieu de 13 250 euros. Cela représente une remise de presque 40 %. (Consulter les fiches des Citroën C3)

Fiat : Bravo Dynamic 1.6 Multijet 90 ch à 14 500 euros, à comparer aux 20 100 euros habituellement au catalogue. Cela correspond à une ristourne de 5 600 euros, soit 27,86 % de réduction. (Consulter les fiches des Fiat Bravo)

Peugeot : la marque de Sochaux affiche une Peugeot 407 Pack Limited 1,6 l HDi FAP 110 ch à 18 190 euros, soit un avantage pour le consommateur de 6 810 euros par rapport au tarif normal de 25 000 euros. Ce qui représente une remise totale de 27,24 %. (Consulter les fiches des Peugeot 407)

Renault : un Scenic Authentique 1.5 dCi 110 FAP Eco2 est vendu 16 990 euros, contre 23 500 euros en temps normal. Cela représente une économie de 6 510 euros et une remise de 27,70 %. (Consulter les fiches des Renault Scenic III)

Volkswagen : le constructeur multiplie par trois la prime à la casse et déduit donc 1 500 euros de la facture. (Consulter les fiches des Volkswagen)

Yves Martin