Citadine Comment choisir une citadine

Citadine

Comment choisir une citadine

En 2013, les citadines ont représenté 53 % des ventes de voitures en France. Avec un cocorico puisque les trois modèles les plus vendus sont de marques françaises avec, dans l’ordre, la Renault Clio 4 (5,8 % de parts de marché), la Peugeot 208 (5,1 %) et la Citroën C3 (3 %). À vocation principalement urbaine, ces voitures sont soumises à des conditions d’utilisation plutôt difficiles.

 

→ Test Que Choisir : Essai Voitures citadines

On trouve de tout en termes de tarifs dans le segment des voitures citadines avec une fourchette qui s’étend de 7 900 € pour le premier Dacia Sandero jusqu’à 32 700 € pour l’exclusive Mini Coupé John Cooper Works ! Le premier réflexe est donc de déterminer l’importance que vous attachez au style de la voiture. Les sympathiques et recherchées Fiat 500, Mini ou autre Citroën DS3 sont en effet sur le dessus du panier en termes de tarif. Et, avec elles, n’escomptez pas une remise du vendeur. C’est le prix catalogue ou rien ! À l’inverse, une « banale » Opel Corsa, Peugeot 208 ou Renault Clio sera plus facile à négocier. Enfin, la tendance des constructeurs est de proposer de plus en plus d’options pour personnaliser votre future voiture : toit de couleur différente, coques de rétroviseurs, intérieur de plusieurs couleurs… autant de propositions qui font s’envoler la facture finale. Il est donc primordial, avant de commencer les recherches, de se fixer un budget maximal à ne surtout pas dépasser.

Attention au nombre de places

La catégorie des citadines peut encore se diviser en deux sous-catégories : les mini-citadines et les citadines. Avec des dimensions plus réduites, les premières ne disposent souvent que de 2 ou 4 places. C’est par exemple le cas de la Fiat 500, la Renault Twingo, la Volkswagen up ! ou la Smart. Pensez-y avant de comparer les différents modèles. Si 4 places peuvent être suffisantes, cela vous permettra de disposer d’une auto très compacte, environ 3,5 m de long, par conséquent très facile à garer en ville. Enfin, parmi les caractéristiques importantes, comparez le diamètre de braquage et l’éventuelle possibilité de faire coulisser la banquette arrière pour gagner de la place dans le coffre ou pour les jambes des passagers arrière.

Les détails qui font la différence

La ville, lieu de prédilection des petites voitures et aussi l’endroit où les autos sont les plus sujettes aux petits bobos : coup de portière contre un poteau, créneau violent d’un indélicat, poussette ou vélo qui frôle de trop près la carrosserie… Pour cela, il est préférable de choisir un modèle équipé de protections sur les éléments de carrosserie. De même, s’ils sont du plus bel effet, les pare-chocs peints sont aussi beaucoup plus chers que s’ils sont noirs. Pour une citadine, des options parfois proposées comme les projecteurs au xénon ne se justifient pas vraiment. À l’inverse, un radar de recul sera le bienvenu pour aider le conducteur dans ses manœuvres.

Essence ou diesel ?

Autant le dire tout de suite, il vaut mieux éviter d’acheter un modèle diesel s’il est destiné à ne rouler qu’en ville. En effet, même si les moteurs ont progressé depuis quelques années et que les risques diminuent, il faut savoir que le filtre à particules (FAP), le système de recyclage des gaz d’échappement (EGR) et même les injecteurs et le turbo sont très sensibles à l’encrassement. Lorsque la voiture circule exclusivement en ville, les phases de régénération du filtre à particules (qui consiste à éliminer les particules stockées dans le filtre) ne peuvent avoir lieu correctement. Les particules s’accumulent donc dans les pièces sensibles et le moteur ne fonctionne plus correctement. Le remplacement de chacune de ces pièces revient à près de 1 000 €. Donc, à moins d’en avoir véritablement l’usage en effectuant des trajets mixtes ville/route, et de parcourir au moins 20 000 km par an, optez pour un moteur à essence. Vous y gagnerez aussi en confort de conduite en ville car cette motorisation est moins bruyante et n’émet quasiment pas de vibrations, contrairement au diesel. Ce sera encore mieux si vous pouvez dénicher un modèle équipé du système Stop & Start qui coupe le moteur à l’arrêt. Cela apportera non seulement un grand confort (zéro bruit au feu rouge !) mais en plus vous économiserez jusqu’à 15 % de carburant en ville.

→ Test Que Choisir : Essai Voitures citadines