Citroën C3 Premières impressions

Citroën C3

Premières impressions

Publié le : 26/10/2016 

Cela n’aura échappé à personne : la nouvelle C3 a radicalement changé de style. Mais au-delà de ça, elle reçoit de nombreux équipements de sécurité et d’aides à la conduite. La citadine de Citroën est aussi plus confortable et plus abordable en termes de tarif.

 
citroen-c3-2016-intro

La nouvelle Citroën C3 change totalement de style pour adopter les codes du C4 Cactus et recevoir les fameux Airbump sur les portes. La voiture gagne en originalité et se démarque du reste de la catégorie, souvent plus consensuelle. À tel point qu'on peut même se demander si elle ne va pas faire du tort à sa cousine la DS3, restylée en 2016.

Qualité de vie à bord

photo-1-citroen-c3-2016
L'habitacle est agréable et bien fini.

L'intérieur de la nouvelle C3 est tout aussi original que l'extérieur. Mais attention, ce n'est pas pour ça qu'elle n'est pas fonctionnelle, bien au contraire. Citroën a fait de gros efforts de simplification des commandes et la console centrale est quasiment vierge. Tout se passe alors via l'écran tactile : gestion de la température, de la radio, du téléphone et même de la navigation. À noter que cette dernière reste la bête noire du constructeur. Nous avons en effet trouvé le système imprécis, souvent lent au démarrage et donnant même des indications erronées. Il est assez étonnant de constater que, modèle après modèle, le constructeur n'arrive pas à trouver le bon système. Pourtant, ce dernier provient de TomTom, un fabricant qui propose des boîtiers GPS nomades très performants.
 

photo-2-citroen-c3-2016
Les commandes au volant sont très simples d'utilisation.

Pour le reste, l’intérieur de la C3 est globalement satisfaisant. La simplicité des commandes, qu'il s'agisse de celles de l'écran tactile ou de celles du volant, permet une prise en main rapide et une assimilation aisée des fonctionnalités. De ce point de vue, Citroën a aussi fait de gros efforts en équipant sa citadine d'équipements souvent inédits sur ce segment, comme le freinage automatique d'urgence, le maintien dans la file ou encore la lecture des panneaux de signalisation. Ce système permet d'afficher immédiatement la vitesse réglementée au niveau du combiné d'instruments. À condition toutefois d'avoir bien sélectionné le menu ad hoc. En effet, si vous avez par exemple choisi d'afficher la consommation, l'information de lecture des panneaux ne s’affichera pas à l’écran.

Côté finitions, on rencontre du bon et du mauvais. Les plastiques sont en effet tous durs et sonnent creux, ce qui n'est pas très agréable. En outre, certains semblent très sensibles aux rayures et nous émettons des réserves quant à leur tenue dans le temps. En revanche, tous les éléments sont bien assemblés et ne laissent échapper aucunes vibrations ni bruits parasites. Nous avons aussi apprécié la souplesse de l’assise des sièges qui participe grandement au confort général. Malheureusement, le maintien en latéral n’est pas d’un excellent niveau car les rebords ont tendance à s’affaisser un peu. Espérons enfin qu’elles conservent leurs caractéristiques dans le temps. Quant à l’arrière, si les places offrent, elles aussi, une bonne assise, on regrette le manque de garde au toit. Ainsi, les personnes de plus de 1,70 m toucheront le pavillon ! La C3 dispose d’espaces de rangements appréciables avec une boîte à gants pratique et volumineuse et un coffre d’une capacité moyenne de chargement.
 

photo-3-citroen-c3-2016
Le volume de coffre est dans la moyenne de la catégorie.

Très bon point pour cette citadine née : une protection extérieure excellente. La C3 adopte en effet les Airbump, inaugurés sur le C4 Cactus, et dispose de pare-chocs bien enveloppants qui semblent très efficaces contre les petits chocs. Un plus non négligeable qui évitera les réparations coûteuses.

 

Au volant

Nous avons eu l'occasion de conduire le moteur 1.2 Puretech dans deux configurations différentes : une version 110 ch associée à la boîte automatique EAT6 et la version « basique » de 82 ch. La première s'est montrée très agréable dans l'ensemble, sauf aux faibles régimes où l’on a la désagréable impression que le moteur va caler (même si c’est impossible avec une boîte automatique !) et que la boîte ne sait pas trop quel rapport engager. Ainsi, à l'approche d'un feu rouge, le pied levé de l’accélérateur en roulant aux alentours de 5 km/h, le moteur émet des soubresauts lorsqu’on veut relancer la mécanique. En dehors de cela, il s’est avéré aussi performant en ville que sur route. Mais, comme son petit frère, il devient assez bruyant à haut régime. Une sonorité propre aux trois cylindres. De son côté, le moteur de 82 ch, un peu juste sur autoroute lorsqu'il faut s'insérer dans le trafic lorsqu’on roule en charge, est des plus agréables en ville. Il est en outre associé à une boîte de vitesses mécanique précise et facile à manipuler. Sur route, nous reprochons aux deux modèles essayés la présence de bruits aérodynamiques assez importants, évoquant une fenêtre laissée entrouverte. Mais nous n'en avons pas trouvé la cause. Peut-être proviennent-ils du toit panoramique en verre ? En tout cas, il est clair que pour sa nouvelle C3, Citroën a privilégié le confort. Dès les premiers tours de roues, nous l'avons compris et la citadine s'est montrée très, voire trop, souple. Si c'est très agréable pour négocier les dos-d'âne ou autres ralentisseurs et voyager dans un grand confort, cela l'est un peu moins sur des routes sinueuses car la voiture prend un peu trop de roulis, voire se met à tanguer un peu. Au plus grand dam des plus sensibles au mal des transports ! Nous avons apprécié la direction, très souple et précise en ville pour se garer sans souci et ferme comme il faut sur route pour bien placer la voiture dans les virages. De même, le freinage est facile à doser et répond bien aux sollicitations.

 

Sécurité

Avec des équipements de sécurité souvent inédits dans cette catégorie, la nouvelle C3 fait partie des mieux loties. Elle reçoit en effet l’alerte de franchissement involontaire de ligne, la surveillance d’angle mort, l’alerte de somnolence… Le constructeur propose également son dispositif Citroën Connect Box avec Pack SOS et assistance inclus. Ce service permet à un conducteur d’être mis en relation avec un plateau d’assistance spécialisé. En cas d’accident, un message court est envoyé de manière manuelle ou automatique par liaison GSM à un plateau qui héberge la structure de réception et de traitement des appels. Le message inclut l’identification du véhicule, ses coordonnées téléphoniques et sa localisation géographique précise.

La Citroën C3 en résumé

Face à une concurrence plus timorée en termes de style, la nouvelle C3 se fait remarquer et fait la différence. Elle marque aussi des points côté tarifs (en baisse par rapport à la précédente génération) qui débutent à 12 950 € pour grimper à 20 100 €. Elle est ainsi, à finition comparable, plus abordable que les Peugeot 208 et Renault Clio. Mais le style ne fait pas tout et la C3 est aussi plus confortable et agréable à conduire. Enfin, son équipement technologique au goût du jour et très complet la rendent particulièrement intéressante et feront oublier les quelques défauts de finition.

 

Les +

Ligne originale, intérieur sobre et pratique, ergonomie, confort.

Les –

Garde au toit à l’arrière, plastiques durs et parfois sensibles aux rayures, GPS.

La Connected Cam, la nouvelle caméra embarquée de la Citroën C3

La nouvelle C3 inaugure, en option ou de série selon les finitions, une caméra embarquée : la Connected Cam. Cette caméra connectée (que l’on peut appareiller à son téléphone portable) dispose d’un grand angle 120°, de la Full HD, d’une résolution de 2 millions de pixels, d’un GPS et d’une mémoire interne de 16 Go. Située juste derrière le rétroviseur intérieur, elle enregistre ce que le conducteur voit à l’extérieur du véhicule face à lui. Elle assure trois fonctions principales : la prise de photos, de vidéos et l’enregistrement automatique en cas d’accident.

D’un simple clic sur le bouton dédié, le conducteur peut prendre une photo de ce qu’il voit. Il peut aussi enregistrer une vidéo jusqu’à 20 secondes grâce à un appui long sur le même bouton de commande. En cas de choc, l’enregistrement est automatiquement activé et permet de sauvegarder une minute trente (30 secondes avant et 1 minute après). Ce système, s’il n’est pas encore pris en compte par les assurances, peut être utile au conducteur au moment de remplir le constat par exemple après un incident en montrant les images à l’autre conducteur impliqué.

La diffusion des images (photos et vidéos) est directement accessible grâce à  l’application gratuite ConnectedCAM Citroën qui permet de récupérer et partager des photos et des vidéos. Autre astuce, grâce à l’application, il est possible de géolocaliser sa voiture.
 

photo-4-citroen-c3-2016
Un simple appui sur le bouton dédié suffit à prendre une photo de ce qui se passe devant le véhicule.

 

Un appui plus long déclenche un enregistrement vidéo de 20 secondes.

citroen-c3-2016-fin

 

Yves Martin