Covid-19 Enthousiasme prématuré autour de la colchicine

Covid-19

Enthousiasme prématuré autour de la colchicine

Publié le : 09/02/2021 

Des médecins se sont exprimés avec optimisme au sujet de la colchicine. Ce traitement de la goutte serait utile pour éviter les formes graves de Covid-19. Cette affirmation est quelque peu exagérée.

 

Des résultats « cliniquement convaincants ». C'est de cette façon qu'un hôpital canadien a présenté son essai clinique, qui a testé la colchicine sur des patients infectés par le Covid-19 et à risque de complications. Le communiqué de l'Institut de cardiologie de Montréal est très optimiste, et annonce une réduction du risque de décès, d'hospitalisation et de recours à la ventilation.

Les données, prépubliées sans relecture (1), incitent à davantage de prudence. L'étude en question ne montre pas de différence significative sur le risque d'hospitalisation et « ne démontre pas l'efficacité du traitement », souligne la Société française de pharmacologie et de thérapeutique (SFPT). D'autres études sont en cours, mais elles n'ont pas encore livré leurs résultats. L'enthousiasme de ces chercheurs québécois est donc prématuré.

De manière générale, un médicament ne doit pas être utilisé sans preuve de son efficacité. C'est d'autant plus important avec la colchicine, qui ne laisse pas de place à l'erreur. La marge entre sa dose utile et sa dose toxique est très faible. « Toute variation de sa concentration dans votre organisme, même légère, peut éventuellement entraîner des effets indésirables », explique le réseau des centres de pharmacovigilance. Ceux-ci peuvent être graves, voire mortels.

Le risque d'interactions avec d'autres médicaments est également élevé. La colchicine ne doit jamais être prise en même temps que des statines, des antivitamines K ou encore des antibiotiques macrolides – dont l'azithromycine fait partie. Ces molécules peuvent modifier la vitesse d'assimilation de la colchicine et augmenter les concentrations sanguines. Ce qui peut entraîner la mort du patient.

Colchicine et azithromycine : une association potentiellement mortelle

Depuis quelques semaines, plusieurs médecins recommandent d'utiliser la colchicine en même temps que l'azithromycine en cas de Covid-19. Une telle prescription serait très dangereuse pour les patients, alerte le réseau des centres de pharmacovigilance : cette association est potentiellement mortelle. L'azithromycine agit sur le cytochrome qui permet d'assimiler la colchicine. Son élimination est donc ralentie, ce qui augmente sa concentration dans le sang.

(1) MedRXiv, 27/01/21. 

Audrey Vaugrente