Crash tests

Des nouveaux modèles performants

Publié le : 24/10/2013 

Acculés par l’Euro NCAP qui durcit sans cesse son protocole de crash tests, les constructeurs de voiture doivent progresser en termes de sécurité. Une pression qui porte ses fruits.

 

Depuis 1997, le consortium Euro NCAP, dont fait partie Que Choisir, participe à rendre la route plus sûre en effectuant des crash tests des nouveaux modèles. D’année en année, ces tests prennent de plus en plus de paramètres en compte, notamment au niveau des systèmes d’aide à la sécurité (depuis 2009). Le barème est en même temps de plus en plus sévère pour obliger les constructeurs à progresser dans le domaine de la sécurité. En faisant ainsi constamment évoluer son protocole de test pour mieux répondre à l’actualité automobile, l’Euro NCAP a ainsi permis de faire progresser sensiblement la sécurité de nos voitures. Pour preuve, les derniers résultats publiés montrent que les nouvelles voitures remplissent bien leur contrat en termes de sécurité et offrent, en général, une bonne protection des occupants. Mieux, les scores sont assez uniformes entre les marques, modèles et types de voiture (SUV ou berline) et d’un niveau élevé dans tous les domaines.

Les 4 modèles de la nouvelle série de crash tests :

  • Jeep Cherokee

  • Mercedes CLA

  • Peugeot 2008

  • Suzuki SX4

Jeep Cherokee

Équipement de sécurité :

- Prétensionneur et limiteur d’efforts de ceintures de sécurité avant.

- Avertisseur d'oubli de ceinture de sécurité à toutes les places.

- Airbag frontal et latéral conducteur et passager.

- Airbag latéral rideau de tête.

- Airbag de genoux pour le conducteur.

- Limiteur de vitesse.

Score total

  • Protection des occupants adultes : 92 %

  • Protection des enfants : 79 %

  • Protection des piétons : 67 %

  • Aide à la sécurité : 74 %

Le Jeep Cherokee obtient son très bon résultat grâce à l’excellente protection des adultes et des enfants. L’habitacle préserve parfaitement le volume de survie des occupants du véhicule, alors que la déformation du châssis et les systèmes de retenue se chargent d’absorber une grande partie de l’énergie du choc. Et cela qu’il s’agisse d’un choc frontal, latéral et même contre le poteau. La protection des occupants adultes est alors de très haut niveau. Dommage que la protection contre le coup du lapin, en cas de choc arrière, ne soit que moyenne.

La protection des enfants est également excellente. Attention toutefois à ne jamais installer d’enfant dos à la route à la place du passager avant, car l’airbag passager ne peut être désactivé. La prudence s’impose d’autant plus que les mises en garde contre les dangers d’une telle installation ne sont pas présentes de manière permanente (l’adhésif présent sur le pare-soleil peut être décollé assez facilement). La calandre proéminente du Cherokee se montre impitoyable pour les jambes et le bassin des piétons que se feraient renverser. De même, le bord du pare-brise est dangereux en cas de choc avec la tête d’un piéton adulte. Par contre, le pare-chocs obtient le score maximal et le capot ne contient pas de zone très dangereuse. L’équipement d’aide à la sécurité est complet. Notons que le limiteur de vitesse prévient seulement le conducteur, mais n’empêche pas ce dernier de rouler plus vite que la consigne programmée.

Mercedes Classe CLA

Équipement de sécurité :

- Prétensionneurs et limiteurs d’efforts de ceintures de sécurité avant.

- Avertisseur d'oubli de ceinture de sécurité à toutes les places.

- Airbag frontal et latéral conducteur et passager.

- Airbag latéral rideau de tête.

- Airbag de genoux pour le conducteur.

- Limiteur de vitesse.

Score total

  • Protection des occupants adultes : 91 %

  • Protection des enfants : 75 %

  • Protection des piétons : 74 %

  • Aide à la sécurité : 81 %

La CLA de Mercedes obtient ses 5 étoiles grâce à son excellente protection des occupants adultes et à la richesse de son équipement de sécurité. Lors du choc frontal, la structure de l’habitacle reste stable à tous les niveaux. Nous observons juste un petit recul de la pédale de frein, de moins d’1 cm. La protection des adultes est de haut niveau, sauf lors du choc contre un poteau où le thorax du conducteur est mis à mal à cause d’un enfoncement important des côtes. Ce phénomène est dû à un choc direct contre la portière et non à la décélération encaissée par les mannequins.

Lors du choc frontal, la protection de l’enfant de 18 mois est excellente, contrairement à celle de l’enfant de trois ans qui doit supporter une décélération élevée au niveau du thorax pendant le choc frontal. Un phénomène dû à la très grande rigidité de la caisse qui absorbe moins l’énergie du choc. La CLA possède un capot actif qui se soulève en cas de choc avec un piéton, ce qui augmente la distance entre le capot et le moteur et éloigne le risque pour la tête d’un piéton de heurter un élément indéformable donc dangereux. Le risque de blessure en cas de choc de la tête contre le capot est ainsi faible. De même, le pare-chocs absorbe efficacement l’énergie du choc contre les jambes. Par contre, le pare-brise et ses montants présentent un très haut risque de blessure en cas de choc avec la tête d’un adulte.

Peugeot 2008

Équipement de sécurité :

- Prétensionneurs et limiteurs d’efforts de ceintures de sécurité avant.

- Avertisseur d'oubli de ceinture de sécurité aux places avant.

- Airbag frontal et latéral conducteur et passager.

- Airbag latéral rideau de tête.

- Limiteur de vitesse.

Score total

  • Protection des occupants adultes : 88 %

  • Protection des enfants : 77 %

  • Protection des piétons : 72 %

  • Aide à la sécurité : 70 %

Structurellement parlant, la Peugeot 2008 est identique à la 208 qui a été testée en 2012. Certains résultats ont donc été repris, notamment ceux des essais dynamiques. La solide cellule de la 2008 assure une bonne protection des occupants, adultes comme enfants. Le test contre le poteau révèle toutefois une protection perfectible au niveau des côtes dont l’enfoncement peut atteindre parfois plus de 32 mm.

Le choc arrière est également à risque puisque notre essai spécifique montre que la protection contre le coup du lapin est marginale pour les occupants adultes. Les sièges auto pour enfants peuvent être installés sans difficulté, notamment ceux de type Isofix pour lesquels des points d’ancrage spécifiques sont présents aux places arrière latérales. Le score en protection des enfants est cependant pénalisé par le manque de clarté de l’indication de l’état de l’airbag (activé ou désactivé). Un nouvel essai de chocs contre piétons a été réalisé puisque le protocole a changé depuis l’essai de la 208 en 2012. Lors de l’essai, le pare-chocs obtient le score maximal. Mais, comme pour la 208, la Peugeot 2008 possède des zones dangereuses autour du pare-brise, là où pourrait cogner la tête d’un adulte.

Suzuki SX4

Équipement de sécurité :

- Prétensionneurs et limiteurs d’efforts de ceintures de sécurité avant.

- Avertisseur d'oubli de ceinture de sécurité à toutes les places.

- Airbag frontal et latéral conducteur et passager.

- Airbag latéral rideau de tête.

- Airbag de genoux pour le conducteur.

- Limiteur de vitesse.

Score total

  • Protection des occupants adultes : 92 %

  • Protection des enfants : 80 %

  • Protection des piétons : 72 %

  • Aide à la sécurité : 81 %

Les performances homogènes du Suzuki SX4, dont la dernière version date de 2010, lui permettent d’obtenir un très bon score global. Il affiche même une excellente protection des occupants adultes dans tous les types d’accident. Quelle que soit la configuration d’accident testée, la protection des adultes et des enfants est très bonne, même lors du choc latéral contre un poteau rigide. En choc frontal, le montant de pare-brise côté conducteur ne recule que de 2 mm car l’énergie du choc est en grande partie absorbée par la déformation de l’avant du véhicule.

On regrette que le manuel du véhicule ne précise pas que l’installation à l’avant d’un siège auto du groupe 1 doit se faire avec le siège en position haute ni que l’installation d’un rehausseur (groupe 2/3) à la place centrale arrière est déconseillée car le siège n’y est pas stable.

La protection des piétons n’est pas homogène : le pare-chocs obtient le score maximal alors que le bord avant du capot, zone de choc avec le bassin d’un adulte, ne marque aucun point. Le capot moteur ne pose pas de problème mais les montants de pare-brise représentent des zones à risque pour la tête d’un piéton.

Le protocole

Notre test est réalisé selon la procédure Euro NCAP. Les mesures sont faites à l’aide de mannequins instrumentés (2 adultes et 2 enfants de 18 mois et 3 ans). La notation finale, exprimée par 1 à 5 étoiles, tient compte de 4 critères.

Protection des adultes

Le score est exprimé en pourcentage d’une note établie sur un maximum de 36 points et réparti sur quatre tests :

  • Choc frontal (16 points). Il simule la collision entre deux véhicules de même catégorie. Le véhicule testé est catapulté à 64 km/h contre une barrière métallique déformable.

  • Choc latéral (8 points). Un chariot bélier déformable de 1,50 m de large est catapulté à 50 km/h contre le côté du véhicule.

  • Choc latéral « du poteau » (8 points). Seulement pour les modèles ayant un dispositif de protection de la tête et/ou du thorax des occupants. Lors du test, la voiture testée est placée sur un chariot mobile et projetée latéralement à 29 km/h contre un poteau rigide de 25,4 cm de diamètre.

  • Coup du lapin (4 points). Le score est constitué par des données géométriques (forme et taille des sièges avant, forme de l’appuie-tête, distance par rapport à la tête) et par des performances dynamiques. Le siège est alors installé sur une plateforme mobile soumise à trois degrés d’impact : faible, moyen, élevé.

Protection des enfants

Le résultat est un pourcentage d’un maximum de 49 points pour ce test intégrant plusieurs critères : comportement dynamique sur les chocs frontal et latéral (19 points), marquage sur les sièges (6 points), compatibilité sièges auto/véhicule (4 points), véhicule (marquage de sécurité, désactivation de l’airbag passager, espace pour les sièges auto, compatibilité, présence de fixations Isofix et de sièges intégrés : 20 points).

Protection des piétons

Nous évaluons la capacité des zones d’impacts situées à l’avant du véhicule à absorber l’énergie du choc avec un piéton. Elles sont réparties en quatre niveaux : choc au niveau des tibias (pare-chocs) pour 6 points, choc au niveau des jambes (nez du capot) pour 6 points, choc avec la tête d’un enfant (moitié avant du capot) pour 12 points et choc avec la tête d’un adulte (partie arrière du capot) pour 12 points. Le résultat final est exprimé en pourcentage des 36 points maximum admissibles.

Aide à la sécurité

Cette note tient compte de la présence d’équipements de sécurité installés sur la majorité des exemplaires commercialisés, toutes versions confondues, du modèle testé. La présence du limiteur de vitesse et son efficacité donneront 3 points si tous les modèles de la gamme le reçoivent de série et l’avertisseur d’oubli de bouclage des ceintures de sécurité peut donner 3 points (selon le nombre de places concernées et l'efficacité du système). Le score final sera exprimé en pourcentage des 9 points.