États-Unis

Enregistrement en ligne obligatoire

Publié le : 06/03/2010 

Fini le formulaire cartonné vert à remplir dans l'avion qui vous emmène vers les États-Unis. Désormais, tout se fait avant d'embarquer, par Internet. Mais gare aux arnaques et aux erreurs de frappe.

 

Avez-vous eu des activités nazies ? Avez-vous été condamné pour trafic de stupéfiants ? Vous rendez-vous aux États-Unis pour y perpétrer des actes terroristes ? Ces questions et bien d'autres, il fallait jusqu'à présent y répondre dans tout avion à destination des États-Unis en remplissant un formulaire cartonné vert durant le trajet. Il y a 1 an, sa version électronique, appelée ESTA (Electronic System for Travel Authorization), était lancée. Depuis le 20 février dernier, remplir l'ESTA avant d'embarquer est un passage obligé.

Pour cela, il faut se rendre sur le site officiel https://esta.cbp.dhs.gov. L'opération ne prend que quelques minutes, mais attention à bien remplir le formulaire, car la moindre erreur risque d'allonger les délais, voire de vous obliger à obtenir un visa (lire l'encadré). Mieux vaut donc s'y prendre à l'avance. Généralement, le demandeur reçoit son autorisation de voyage dans les minutes qui suivent. Mieux vaut l'imprimer et la conserver précieusement, même si, au moment de l'embarquement, la compagnie aérienne procédera à ses propres vérifications sur sa base de données. Cette autorisation est valable 2 ans, mais vous pouvez être amené à renouveler plus tôt l'opération, notamment en cas de changement de passeport. Si vous n'avez pas accès à Internet, un ami ou une agence de voyage peut s'en occuper à votre place.

Même si les États-Unis devraient prochainement la rendre payante (12 euros maximum, promet-on à l'ambassade), la procédure est pour l'instant gratuite. Attention toutefois : des sites Internet, très visibles sur les moteurs de recherche, facturent ce service entre 40 et 50 dollars. De vraies arnaques à éviter à tout prix (Lire notre article).

Le formulaire ESTA est indispensable pour tous les Français voyageant aux États-Unis dans le cadre du Programme d'exemption de visa, les seuls à pouvoir se rendre aux États-Unis sans visa (99 % des Français sont concernés). Il faut pour cela avoir prévu un voyage d'affaire ou de tourisme de moins de 90 jours et disposer d'un passeport compatible, notamment à lecture optique ou électronique (1).

Autre nouveauté : depuis le 1er mars dernier, le formulaire d'obtention d'un visa a changé. Désormais, seul le formulaire DS-160 est accepté. Lui aussi doit être rempli en ligne à partir du site https://ceac.state.gov/genniv (il faut également télécharger une photo) avant de se rendre à l'ambassade des États-Unis à Paris, passage obligé pour obtenir le précieux sésame.

 

Gare aux erreurs de frappe

Une petite faute et les délais de traitement risquent de traîner en longueur. Quelques conseils pour remplir au mieux son formulaire.

Le numéro de passeport

Ne pas confondre les zéros avec la lettre « O ». Pour vous y retrouver, sachez que les numéros des passeports français débutent tous par deux chiffres (généralement l'année de délivrance) suivis de deux lettres.

L'identité

Tous les prénoms doivent être entrés, dans l'ordre d'apparition sur le passeport. Pour les femmes, le nom de jeune de fille est à entrer dans la rubrique « Nom de famille » et le nom marital dans « Autres noms utilisés ».

Vérification

Répondez correctement à toutes les questions et relisez le formulaire avant d'envoyer la demande.

1. Plus d'informations sur http://french.france.usembassy.gov/root/pdfs/niv-passeport-tableau.pdf