Étiquetage énergétique

Relooking européen

Publié le : 28/12/2010 

Lifting pour l’étiquette énergie qui accompagne le gros électroménager. Pendant une année, l’ancienne et la nouvelle version vont cohabiter, le temps pour les particuliers de s’habituer. Mais dès le 20 décembre 2011, elle sera la seule à vous informer. Autre nouveauté, les téléviseurs vont pour la première fois en être dotés.

 

Elle fait enfin peau neuve. Née en 1995, elle avait en effet besoin d’un coup de jeune pour s’adapter aux évolutions technologiques. Profitant de l’occasion, les institutions communautaires, en lien avec les professionnels du secteur, ont décidé de la rendre plus compréhensible en y ajoutant des pictogrammes.

Rappelons que l’étiquette énergie est obligatoire pour certains appareils électroménagers. Elle fournit des informations sur leurs performances énergétiques (petits ou gros consommateurs d’électricité) ainsi que sur certaines de leurs caractéristiques (la consommation d’eau, le niveau sonore…). Elle est d’abord apparue sur les réfrigérateurs et congélateurs, avant de s’étendre progressivement aux lave-linge, lave-vaisselle et fours.

Progrès oblige, elle était devenue obsolète en matière d’information sur les classes énergétiques. Celles-ci variaient en effet de A (appareil très économe) à G (gourmand en électricité) ; or, les appareils qui consomment le plus (classés E, F, G) ne peuvent désormais plus être commercialisés. Dans le même temps, des innovations technologiques sont apparues, faisant naître des appareils plus économes (A+, A++ et même A+++).

La nouvelle étiquette va d’abord faire son apparition sur les appareils de réfrigération, les lave-linge, lave-vaisselle et, grande nouveauté, également sur les téléviseurs. Pendant 1 an, les deux modèles d’étiquette vont cohabiter (1), le temps pour le grand public de s’y habituer. Espérons que la nouvelle version aura plus de succès que l’ancienne qui, si elle était connue, n’était pas toujours comprise. Un sondage TNS Sofres/Gifam réalisé en 2006 révélait que 23 % des consommateurs ne savait pas à quoi elle correspondait.

 

 

Image

 

(1) Sur les téléviseurs, comme il s’agit d’une nouveauté, c’est la version de A à G qui sera diffusée.

 

 

Micaëlla Moran