Lave-vaisselle Choisir le bon lave-vaisselle

Lave-vaisselle

Choisir le bon lave-vaisselle

La vaisselle est souvent perçue comme une corvée. Ce n’est donc pas sans raison que plus de la moitié des ménages sont équipés d’un lave-vaisselle. Ces machines ont cependant un coût. Mais s’il est onéreux à l’achat, le lave-vaisselle s’avère en réalité être un appareil économique. À l’utilisation, il permet de réduire de deux à trois fois la consommation d’eau, en comparaison d’une vaisselle traditionnelle à la main. Qu’il s’agisse d’un premier achat ou d’un renouvellement, il est important de se poser les bonnes questions avant de choisir un lave-vaisselle. Nombre de couverts, consommation, programmes, efficacité de nettoyage… Que Choisir vous guide pour vous aider à trouver un appareil adapté à vos besoins et à votre budget.

 

Test Que Choisir : Comparatif Lave-vaisselle

En résumé

  • Le lave-vaisselle peut revêtir un aspect économique. Il ne consomme que 15 litres d’eau par cycle en moyenne.
  • Vaisselle, couverts, ustensiles, plastique… Tout ne se lave pas en machine !
  • Les appareils sont dotés de plus ou moins de programmes et options selon les modèles. Ces programmes sont à adapter selon le contenu de la machine.
  • Certaines marques promettent des modèles silencieux.
  • Pour éviter tout dégât des eaux, il existe différents systèmes de sécurité.
  • Les étiquettes énergétiques des appareils électroménagers ne sont pas à prendre pour argent comptant.
  • Utiliser un lave-vaisselle a un coût : il faut prévoir le prix d’achat, de l’installation, de l’utilisation ou encore de l’entretien.
  • Un lave-vaisselle peut tenir 10 ans environ. Sa durée de vie dépend cependant de son entretien.
  • Il n’est pas toujours utile d’appeler un réparateur. Certaines pannes peuvent être aisément réparables, pour quelques euros.

Est-il utile d’acheter un lave-vaisselle ?

visuel differents lave vaisselle

Vous souhaitez gagner du temps et faire des économies

Aujourd’hui, l’aspect pratique mais aussi économique du lave-vaisselle  n’est plus à démontrer. Laver sa vaisselle à la main requiert environ 30 litres d’eau, au minimum, par lavage. De son côté, un lave-vaisselle consommera moins de 15 litres par cycle.

En revanche, le coût de l’énergie nécessaire pour chauffer l’eau sera similaire à la consommation du lave-vaisselle, soit environ 25 centimes par lavage.

Attention ! Pensez à intégrer le coût des pastilles lave-vaisselle « tout en un », gels ou autres détergents, liquides de rinçage et sels régénérants dans votre budget.

Vous avez une famille nombreuse

Si l’utilisation d’un lave-vaisselle peut être plus économique, est-il forcément plus intéressant d’acheter une machine ? Pas forcément. Si vous avez l’habitude de nettoyer votre vaisselle après chaque repas et que la laver et la sécher vous prend moins de 15 minutes, alors un lave-vaisselle ne vous est pas indispensable.

En revanche, si vous avez beaucoup de vaisselle à faire quotidiennement, acheter une machine sera un bon investissement.

Vous n’avez pas – ou peu – de vaisselle fragile

Un lave-vaisselle nettoie à haute température avec des détergents – qui ne se valent pas tous –, du liquide de rinçage et du sel régénérant. Par conséquent, il peut abîmer la vaisselle fragile. Pour elle, privilégiez donc un lavage à la main !

Peut-on tout mettre au lave-vaisselle ?

vaisselle fragile ne pas mettre au lave vaisselle

La réponse est non. S’il peut vous faire gagner beaucoup de temps, le lave-vaisselle ne vous dispensera pas pour autant de faire un brin de nettoyage à la main. En effet, il est fortement déconseillé de placer certains éléments dans votre machine tels que les verres en cristal, les plats en fonte naturelle, la vaisselle dorée, certaines boîtes et ustensiles en plastique ou encore les beaux couteaux.

 

Quels critères faut-il prendre en compte ?

Capacité

capacite lave vaisselle
À gauche un lave-vaisselle 8 couverts, au milieu 6 couverts, à droite 4 couverts.

La capacité d’un lave-vaisselle doit être adaptée à la taille du foyer, au mode de vie, mais aussi à l’espace disponible. Vous pouvez ainsi trouver des lave-vaisselle 6 couverts, 9 couverts, de 12 à 15 couverts...

Rangement des couverts

rangements couverts lave vaisselle
À gauche un panier à couverts pour lave-vaisselle, à droite un tiroir.

Les couverts peuvent être rangés de deux manières différentes dans un lave-vaisselle : soit dans un panier, soit dans un tiroir. Cela dépend des marques et des modèles.

Au niveau du lavage, il n’y a pas de différences entre les deux types de rangement. Il s’agit donc davantage d’une question de préférence et d’habitude.

À noter, un panier prend de la place dans la partie inférieure. À l’inverse, un tiroir libère de la place, mais réduit la hauteur disponible. Dans certains modèles, il peut alors être difficile de positionner de grands saladiers, par exemple.

Remplir son lave-vaisselle

Censé faciliter la vie, le lave-vaisselle a une fâcheuse tendance à semer la zizanie ! Steven, de Colombes (92), s’est tourné vers Que Choisir, après une dispute avec sa belle-mère, pour savoir s’il faut rincer la vaisselle avant de la mettre à laver. Non, c’est inutile : le lave-vaisselle lavera tout aussi bien sans rinçage. Autre débat, les couverts se rangent-ils avec la pointe vers le haut ou vers le bas ? À vous de décider : vers le haut, le lavage sera meilleur, vers le bas, il y a moins de risque de blessure. Le chargement (« Je suis obligé de repasser après mes enfants, ça m’énerve », avons-nous entendu) et le déchargement peuvent être aussi source de conflits. Une astuce est de vider en premier le panier du bas, car manipuler d’abord celui du haut risque de faire tomber des gouttes sur la vaisselle propre.

Panneau de commande

panneau commande lave vaisselle

Le panneau de commande vous permet de programmer votre machine. Le lave-vaisselle peut notamment être réglé en fonction de son remplissage (plein ou demi-charge), de la saleté de la vaisselle, de la durée (express…) ou encore de la fragilité (verres, assiettes en porcelaine…). Il vous faut alors sélectionner le programme et la température adéquats.

Lors de l’achat de votre machine, vérifiez la facilité de programmation : le panneau de commande est-il intuitif ? Les touches sont-elles facilement accessibles ? Le bandeau est-il suffisamment lisible et réactif ?

Commodité d’emploi

La commodité d’emploi du lave-vaisselle est un élément important à prendre en compte lors du choix de votre machine.

En laboratoire, nos experts l’évaluent en tenant compte de différents critères tels que la programmation de l’appareil, sa mise en route, l’ergonomie des touches ou encore le nettoyage du filtre.

Bruit

bruit lave vaisselle

Le niveau sonore du lave-linge est un élément de plus en plus important pour les consommateurs, notamment lorsque l’appareil se trouve dans une cuisine ouverte.

De nombreuses marques mettent ainsi en avant des modèles qui se veulent silencieux, voire ultra-silencieux. Attention toutefois : cet argument de vente n’est pas toujours utile et peut influer sur le prix.

Les lave-vaisselle silencieux annoncent un niveau sonore situé entre 40 et 42 dB, voire sous la barre des 40 dB pour les ultra-silencieux.

Les lave-vaisselle considérés comme non silencieux affichent un niveau sonore généralement compris entre 45 et 50 dB, soit moins qu’une conversation normale (autour de 60 dB). Certaines étapes peuvent cependant être plus bruyantes que d’autres, telles que l’arrivée ou la vidange de l’eau.

Le niveau sonore est indiqué sur l’étiquette énergétique de l’appareil, mais ces données restent déclaratives. Les fabricants ont d’ailleurs la possibilité de choisir le cycle de lavage mesuré : difficile donc pour le consommateur d’avoir des données fiables et comparables.

Découvrez les notations obtenues pour le niveau sonore par les modèles de lave-vaisselle testés en laboratoire par nos experts Que Choisir.

Bruits anormaux

En marche, le lave-vaisselle peut faire plus ou moins de bruit selon le cycle en cours. Mais certains bruits peuvent être davantage anormaux et alarmants.

Ces bruits peuvent notamment être expliqués par le frottement des bras de lavage, le sifflement du moteur ou encore un blocage de l’hélice de la pompe de vidange.

Sécurité

L’intégralité des lave-vaisselle disposent d’un système antidébordement. Celui-ci permet de déclencher automatiquement une vidange en cas d’entrée d’eau en continu dans la machine.

Flotteur

flotteur anti debordement lave vaisselle

Certains systèmes offrent par ailleurs un dispositif complémentaire, tel qu’un flotteur au fond de la cuve qui vise à détecter un niveau d’eau excessif.

Aquastop

aquastop lave vaisselle

L’Aquastop est un système de protection contre les fuites destiné à éviter un dégât des eaux. Il se fixe directement sur le tuyau d’alimentation du lave-vaisselle. Si une alimentation est détectée, l’arrivée d’eau est automatiquement coupée.

Waterstop

Le Waterstop est également un système de sécurité antifuite, constitué d’un boîtier connecté à deux tuyaux dans lesquels circule l’eau du lave-vaisselle. Lors d’une rupture du système de circulation de l’eau, l’eau est déviée du premier tuyau – le principal – vers le second. Le tuyau extérieur se colore en rouge, en cas de problème, afin d’indiquer une anomalie. Il vous faut alors remplacer la pièce.

Sécurité enfant

Enfin, une sécurité enfant permet le verrouillage de la porte par un système mécanique ou électronique. Cela évite toute modification de la programmation choisie et empêche l’accès aux bacs à produits, source possible d’intoxication, et à l’intérieur de la cuve, très chaude en fin de cycle, et donc source de brûlures.

Durée des programmes

duree programme lave vaisselle

La durée des programmes varie selon la marque et le modèle, mais aussi le programme choisi (standard, éco…) ou le remplissage sélectionné de la machine (plein ou demi-charge).

 

Quels programmes choisir ?

Les lave-vaisselle sont dotés de plusieurs programmes. Plus ou moins nombreux et plus ou moins sophistiqués selon les modèles, ils permettent de paramétrer la machine en fonction de son contenu, pour une plus grande efficacité. Voici les plus fréquents.

Nom du programme Caractéristiques du programme Type de vaisselle

Programme quotidien

Entre 50 et 60 °C

Vaisselle modérément sale

Programme intensif

Entre 65 et 75 °C

Vaisselle très sale, à l’exception des objets en plastique

Programme économique

Température et consommation d’eau maîtrisées, programme plus long pour faire – en théorie – des économies en eau et en énergie

Vaisselle modérément sale

Programme automatique

Adaptation de la température et de la durée du cycle selon le degré de salissure

Vaisselle du quotidien

Programme fragile ou verres

Entre 40 et 45 °C et séchage prolongé

Vaisselle fragile

Programme rapide

Entre 55 et 65 °C, durée raccourcie (environ 1 h)

Vaisselle modérément sale

Programme express

Entre 50 et 60 °C, durée très raccourcie (environ 30 min), pression d’eau plus élevée

Vaisselle modérément sale

Programme trempage ou prélavage à froid

Cycle court à froid supplémentaire avant un programme plus long

Vaisselle très sale ou dont les salissures ont séché

Programme antibactérien ou hygiène

Températures de lavage et rinçage élevées (supérieures à 65 °C)

Objets de puériculture comme les biberons

Programme silence ou nuit

Niveau sonore réduit

 

Programme plastique

Séchage spécial et prolongé

Objets en plastique

Programme entretien ou autonettoyant

Programme spécifique pour nettoyer la cuve

Sans vaisselle

Certains lave-vaisselle peuvent par ailleurs être dotés de plusieurs options. Celles-ci permettent de conserver les spécificités d’un programme, tout en ajoutant un paramètre supplémentaire. Parmi les plus fréquentes, on trouve :

  • demi-charge pour les machines peu remplies ;
  • départ différé pour lancer la machine plus tard ;
  • tablette « All in One » pour utiliser des produits « tout en un » ;
  • séchage pour allonger la durée du séchage ;
  • turbo pour accélérer un programme ;
  • économie pour réduire (théoriquement) la consommation en eau et en électricité.

 

Lave-vaisselle intégrable ou pose libre ?

Il existe différents types de lave-vaisselle : les appareils en pose libre et les encastrables.

Les lave-vaisselle en pose libre

pose libre lave vaisselle

Les lave-vaisselle « posables » ou « en pose libre » regroupent l’ensemble des appareils qui n’ont pas de contraintes d’installation et qui possèdent un habillage en façade, sur le dessus et sur les parois latérales. Contrairement aux lave-vaisselle intégrables, les lave-vaisselle en pose libre peuvent donc être installés tels quels. Ils ne nécessitent pas d’être placés dans une niche spécifique. En revanche, ils peuvent être encastrés sous un plan de travail. Dans ce cas, il faut vérifier avant l’achat que l’appareil est bien équipé d’un « top » amovible.

→ Les résultats de notre test de lave-vaisselle pose libre

Les lave-vaisselle encastrables

lave vaisselle encastrable

À l’inverse des lave-vaisselle en pose libre, les lave-vaisselle encastrables doivent être insérés dans une niche prévue à cet effet. Ils sont en effet livrés sans façade, sans « top » (haut) et parois latérales. Ils ne peuvent donc pas être simplement posés sur le sol, car cela nuirait à leur fonctionnement. On distingue généralement deux types de lave-vaisselle encastrables : les semi-intégrables et les tout intégrables.

→ Les résultats de notre test de lave-vaisselle encastrables et semi-intégrables

Les avantages et inconvénients

Pose libre

Les +

  • Installation plus facile, puisque l’appareil peut être placé où on le souhaite
  • Accès plus aisé aux raccordements pour l’entretien et le dépannage, particulièrement si le lave-vaisselle ne se trouve pas sous plan
  • Prix souvent plus avantageux par rapport à un modèle similaire intégrable, car il n’y a pas de frais de porte de façade
  • Appareil plus facile à déménager lorsqu’on change de logement

Les -

  • Niveau sonore supérieur à celui d’un modèle similaire intégrable
  • Plus de visibilité qu’avec un modèle intégrable, ce qui peut nuire à l’esthétique de la cuisine
  • Encrassement des parois extérieures plus facile, puisqu’elles sont à l’air libre

Encastrable

Les +

  • Harmonisation esthétique grâce à l’intégration dans une cuisine équipée
  • Camouflage en cas de tout-intégrable : le lave-vaisselle devient alors pratiquement invisible
  • Possibilité de surélever l’appareil pour améliorer le confort d’utilisation

Les -

  • Installation plus délicate et coût supplémentaire pour la porte d’habillage
  • Accès plus compliqué aux raccordements pour l’entretien et le dépannage
  • Appareil moins facile à démonter et adapter en cas de changement de cuisine, par exemple

 

Quelle classe énergétique choisir ?

classe energetique lave vaisselle

L’étiquette énergétique est obligatoire pour tous les appareils électroménagers. Pour les lave-vaisselle, elle indique notamment la consommation d’eau et d’électricité calculée pour 280 cycles par an, le bruit mesuré, le nombre de couverts ou encore la classe énergétique de la machine. Les chiffres indiqués restent toutefois des données déclaratives de la part des fabricants.

Ces différents éléments sont pris en compte dans les évaluations de nos experts en laboratoire.

 

Quel est le budget d’un lave-vaisselle ?

Un lave-vaisselle a un coût. Il est important de bien prendre cela en compte avant l’achat, afin d’éviter les mauvaises surprises.

Budget d’achat

Le budget d’achat reste le plus évident. Le prix du lave-vaisselle dépend essentiellement :

  • du type d’appareil souhaité (pose libre ou encastrable) ;
  • de la taille (45 ou 60 cm) ;
  • de la marque ;
  • des caractéristiques techniques et options.

Les premiers prix commencent à 200 €. Les lave-vaisselle de milieu de gamme sont vendus entre 400 et 800 €. Vous trouverez également des appareils haut de gamme. Il faudra alors compter un budget plus important, supérieur à 800 €.

Budget installation

Une fois l’achat réalisé, il vous faut installer votre nouveau lave-vaisselle.

Certains distributeurs proposent la mise en service de l’appareil, c’est-à-dire le branchement de la machine à votre domicile. Ce service peut toutefois être facturé. À noter, lors d’une mise en service basique, le technicien n’effectue aucun service d’électricité ou de plomberie visant à créer des raccordements conformes aux normes. Si des travaux de raccordement sont à prévoir – tels que la création d’une arrivée d’eau ou d’évacuation – il vous faudra prévoir un surcoût de 100 € au minimum.

S’il s’agit d’un lave-vaisselle encastrable, le budget d’installation doit également intégrer le coût de l’installation de la façade en plus de la mise en service de l’appareil, si vous souhaitez passer par un professionnel.

Budget consommation

Outre le prix d’achat et d’installation, il faut bien entendu prévoir un budget consommation.

Si l’étiquette énergie contient des données déclaratives de la part du fabricant, elle reste un indicateur pour connaître les consommations annuelles d’eau et d’électricité du lave-vaisselle que vous souhaitez acheter. Les appareils les plus performants utilisent moins de 10 litres d’eau par lavage. Cela revient à un coût moyen de 3 centimes par cycle (sur la base de 0,3 centime d’euro le litre).

Concernant la dépense en électricité, les étiquettes énergie indiquent que les lave-vaisselle consomment entre 230 et 300 kWh par an. En moyenne, cela correspond à un coût de 35 € minimum d’électricité par an pour le lave-vaisselle (sur la base d’une consommation de 35 litres par lavage).

Que Choisir évalue également en laboratoire la consommation d’eau et d’électricité des lave-vaisselle. Découvrez les résultats obtenus par les différents modèles.

Budget utilisation

Pour faire fonctionner votre lave-vaisselle, il est nécessaire d’acheter des produits adaptés, tels que du détergent de lavage, du produit de rinçage ou encore du sel régénérant. Vous pouvez également choisir d’opter pour des produits « tout en un ». Dans ce cas, il n’est plus nécessaire d’acheter du sel et liquide de rinçage en supplément.

Le détergent en tablettes, gel ou poudre

detergent tablette gel poudre lave vaisselle
Détergents lave-vaisselle en tablettes, en gel et en poudre.

Les tablettes lave-vaisselle coûtent entre 0,10 et 0,17 € la pièce, selon qu’il s’agit d’un produit MDD (marque de distributeur) ou d’une marque plus haut de gamme.

Le gel et la poudre sont en moyenne moins coûteux, à partir de 7 centimes le lavage.

Ces produits doivent obligatoirement être utilisés avec du sel et du liquide de rinçage.

Le sel régénérant

sel regenerant lave vaisselle

Le coût du sel régénérant oscille entre 0,70 et 0,90 € le kilo, ce qui correspond à environ deux mois d’utilisation. Le prix varie peu que vous achetiez un produit MDD ou d’une grande marque.

Le liquide de rinçage

liquide rincage lave vaisselle

Il existe une véritable disparité des prix des liquides de rinçage. Le coût du litre commence à 2 € environ et peut dépasser les 10 €.

Les produits « tout en un » en gel ou en tablettes

detergent tout en un lave vaisselle
Détergents lave-vaisselle "tout en un" en gel et en tablettes.

En moyenne, les produits « tout en un » sont plus onéreux. Ils ont cependant l’avantage de ne nécessiter aucun produit supplémentaire, tout en garantissant un dosage adapté.

Pour des tablettes et gels MDD, il vous faudra compter entre 0,13 et 0,18 € par lavage. Le coût sera en revanche bien plus important si vous choisissez des marques premium : entre 0,25 et 0,30 € par lavage.

Il reste toutefois compliqué de déterminer de façon précise le coût final d’une méthode par rapport à une autre, car les éléments de comparaison ne s’appuient pas sur les mêmes mesures. Alors, quelle solution adopter ? Pour mieux choisir, consultez notre guide d’achat et notre test comparatif de produits détergents.

Budget entretien

Sur le marché, il existe de nombreux produits d’entretien spécifiques, généralement directement vendus par les fabricants. Ces produits représentent un budget d’une quinzaine d’euros par an.

Toutefois, si l’on s’en tient aux recommandations des manuels d’utilisation des lave-vaisselle, il n’est pas nécessaire d’utiliser ces produits : un chiffon, de l’eau et du vinaigre suffisent.

Budget réparation

Il existe aujourd’hui plusieurs obligations légales pour assurer une meilleure durabilité et une meilleure fin de vie aux appareils électroménagers.

Ainsi, depuis 2016, la garantie légale de conformité permet aux consommateurs de réclamer la réparation ou le remplacement d’un appareil dans les 2 ans après l’achat. Cette garantie est obligatoire et gratuite. Cependant, certains distributeurs proposent des extensions de la garantie allant de 1 à 3 ans en général. Celles-ci viennent prolonger la garantie constructeur. Mais cela a un coût : prévoyez entre 100 et 200 € pour un lave-vaisselle, selon le modèle et le distributeur.

Toutefois, l’enquête de fiabilité de Que Choisir montre que les pannes surviennent dans les premiers mois d’utilisation du produit ou après de nombreuses années. Les extensions de garantie sont donc rarement utiles.

Budget recyclage

Quant au recyclage, la réglementation impose aux distributeurs d’électroménager la reprise de l’ancien appareil lors de l’achat d’un nouveau. Ce service est financé par l’écoparticipation, incluse dans le prix de vente. Pour un lave-vaisselle, celle-ci tourne autour de 8 ou 10 € en moyenne.

 

Quelles sont les principales marques de lave-vaisselle ?

Il existe de nombreuses marques de lave-vaisselle dont voici une liste non exhaustive :

Mais existe-t-il une marque de lave-vaisselle supérieure à toutes les autres ? Entre les allégations marketing et la réalité, les différences peuvent être importantes. Dans notre test comparatif de lave-vaisselle, nous évaluons les performances d’une centaine de machines.

Nos experts ont également réalisé une étude sur la fiabilité des marques.

 

Où et comment installer un lave-vaisselle ?

L’emplacement

ou installer lave vaisselle

Il est possible d’installer votre lave-vaisselle à l’endroit que vous souhaitez, à condition de respecter quelques règles.

Il est ainsi important d’installer l’appareil bien à l’horizontale, sur une surface plane. Pour cela, utilisez des pieds réglables.

Choisissez de préférence un emplacement offrant un accès facile pour les raccordements nécessaires à son utilisation :

  • alimentation en eau ;
  • alimentation électrique ;
  • vidange des eaux usées.

Cela peut être à proximité d’un évier. En revanche, mieux vaut ne pas installer votre appareil dans une pièce exposée à des températures extrêmes afin d’éviter une usure prématurée.

Attention ! Si votre lave-vaisselle est un modèle encastrable ou semi-encastrable, il devra être installé dans une niche spécifique.

L’installation

L’installation de votre lave-vaisselle peut être faite par un professionnel ou par vos soins.

L’installation par un professionnel

L’installation de votre lave-vaisselle peut être comprise dans le prix d’achat. Cela dépend généralement du type de revendeur.

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez vous renseigner sur les tarifs appliqués pour l’installation et la mise en service de votre appareil électroménager. Pensez également à poser la question du type d’installation proposée : raccordement, habillage de la porte ou pose d’une plinthe.

Ce type de prestation peut faire grimper la facture. Cependant, elle vous permet de vous protéger en cas de défaut de conformité.

L’installation par vous-même

Il est également possible de raccorder vous-même votre lave-vaisselle, en particulier si vous remplacez un appareil existant.

L’installation se fait en plusieurs étapes.

  • Commencez par enlever l’emballage et vérifiez le bon état de la machine.
  • Lisez attentivement la notice de montage et référez-y-vous pour chaque étape.
  • Fixez, si besoin, les éléments nécessaires.
  • Raccordez le tuyau d’évacuation en évitant toute pliure.
  • Raccordez ensuite le tuyau d’alimentation en eau, en évitant également de le plier.
  • Branchez le lave-vaisselle à la prise murale.
  • Vérifiez la stabilité du lave-vaisselle. Si nécessaire, ajustez les pieds.
  • Mettez l’appareil sous tension puis lancez un cycle à vide afin de vérifier l’absence de fuite.

Défaut de conformité et garantie

Si votre lave-vaisselle présente un défaut de conformité après la livraison, il vous est possible de le faire réparer ou remplacer par le revendeur. La garantie légale de conformité de 2 ans s’applique également aux défauts provoqués par l’installation si cette dernière a été effectuée par le revendeur ou sous son contrôle (article L.217-4 du code de la consommation).

Si vous effectuez vous-même l’installation, sachez que le manque de clarté de la notice de montage est un élément pouvant vous permettre d’obtenir réparation ou remplacement de l’appareil, conformément à l’article L.217-4 du code de la consommation.

 

Comment optimiser l’utilisation du lave-vaisselle ?

L’utilisation des lave-vaisselle est généralement assez intuitive. La plupart des consommateurs se passent donc de lire la notice. En suivant quelques conseils, son utilisation peut toutefois être optimisée. Voici donc quelques recommandations.

Régler l’adoucisseur d’eau

regler adoucisseur eau lave vaisselle

L’adoucisseur d’eau doit être réglé afin de délivrer la bonne quantité de sel régénérant selon la dureté de votre eau. Il est important de vous renseigner afin de connaître précisément sa teneur en calcaire. Cette information est disponible sur votre facture d’eau ou auprès des services de votre commune.

Remplir le bac à sel et le réservoir du liquide de rinçage

remplir bac sel lave vaisselle
Bac à sel du lave-vaisselle.

Que vous utilisiez ou non un produit détergent « tout en un », il est conseillé de remplir le bac à sel ainsi que le réservoir de liquide rinçage.

Le bac à sel doit d’abord être rempli d’eau. Remplissez-le ensuite de sel régénérant. Le liquide de rinçage, nécessaire pour la brillance et un séchage sans traces, doit quant à lui être versé dans le compartiment prévu.

Enlever les restes de nourriture de la vaisselle

Il est important de bien éliminer les restes de nourriture encore présents sur la vaisselle avant de la placer au lave-vaisselle.

Est-il pour autant nécessaire de rincer sa vaisselle avant de la mettre au lave-vaisselle ? La réponse est non. En effet, un rinçage manuel entraîne une surconsommation d’eau alors que l’appareil dispose d’ores et déjà d’une telle étape. Elle est prévue dans la plupart des programmes – à l’exception de certains d’entre eux tels que les cycles rapides.

Lancer rapidement la machine

Pour que les programmes de lavage restent efficaces, il est préférable de ne pas attendre trop longtemps avant de lancer votre machine. Autrement, les saletés risquent de sécher et d’être plus difficiles à éliminer.

Quand l’appareil n’est pas suffisamment rempli, vous pouvez sélectionner l’option demi-charge lorsqu’elle est présente. Un trempage à froid – si disponible – peut également être lancé.

Bien placer la vaisselle

Assurez-vous de bien placer la vaisselle dans votre machine afin d’obtenir de bons résultats de lavage. Pour cela, respectez les recommandations des constructeurs. N’hésitez donc pas à consulter le mode d’emploi.

Dans tous les cas, veillez à ne pas empêcher la circulation des bras d’aspersion en plaçant la vaisselle. Par ailleurs, ne surchargez pas l’appareil pour éviter de bloquer le cycle de l’eau.

 

Quelle est la durée de vie d’un lave-vaisselle ?

La grande majorité des lave-vaisselle ont une durée de vie de plus de 10 ans, à condition bien sûr de les entretenir régulièrement.

La durée de vie des lave-vaisselle dépend par ailleurs de la marque et du modèle : tous les appareils ne se valent pas, comme le montrent nos tests en laboratoire. Certains sont en effet plus performants et plus fiables que d’autres.

En 2018, Que Choisir et ses partenaires européens ont réalisé une enquête de fiabilité auprès des consommateurs. Cette étude prend en compte le nombre et l’importance des pannes déclarées, l’âge des appareils et leur fréquence d’utilisation. Découvrez les résultats obtenus par les différentes marques présentes sur le marché français.

 

Comment entretenir un lave-vaisselle ?

entretenir son lave vaisselle

Le lave-vaisselle est un appareil électroménager utilisé quotidiennement. Il est donc important de bien l’entretenir afin de préserver son efficacité, mais aussi pour prolonger sa durée de vie.

Nettoyage du filtre

Le lave-vaisselle est doté d’un filtre. Celui-ci permet de récupérer les saletés et impuretés pour qu’elles n’obstruent pas la pompe de vidange. Il est donc primordial de nettoyer régulièrement ce filtre. Pour cela, enlevez les résidus puis nettoyez-le avec un peu d’eau chaude et du liquide vaisselle.

Nettoyage des joints de porte

Les joints de porte visent à garantir l’étanchéité du lave-vaisselle. Ils doivent donc être régulièrement nettoyés afin de conserver leur efficacité. Utilisez un chiffon doux humide et une brosse.

Nettoyage des bras de lavage

Les bras de lavage – aussi appelés bras d’aspersion – ont pour rôle de diffuser l’eau à l’intérieur de la cuve. Ils sont dotés de trous qui peuvent cependant se boucher. Nettoyez-les en les trempant dans de l’eau chaude savonneuse. S’il reste des résidus, délogez-les à l’aide d’un ustensile pointu.

Nettoyage de la cuve

L’intérieur de votre lave-vaisselle peut également se salir. Vous pouvez le nettoyer en lançant un cycle à vide. Pour enlever les éventuelles traces de graisse, les dépôts de calcaire ou les odeurs désagréables, il est possible d’ajouter une tasse de vinaigre blanc avant de lancer votre machine, sans vaisselle à l’intérieur.

 

Comment réparer un lave-vaisselle ?

reparer son lave vaisselle

Votre lave-vaisselle est en panne ? Pas de panique ! Voici quelques conseils pour diagnostiquer et réparer le problème.

Les boutons de commande sont défectueux

Les boutons en plastique de votre appareil peuvent se casser. Ils peuvent cependant être changés rapidement et à moindre frais. Comptez moins de 50 €.

En revanche, les bandeaux électroniques peuvent être plus onéreux à réparer s’il est nécessaire de changer la carte électronique. Ce n’est cependant pas toujours le cas. Il s’agit parfois d’un simple faux contact dans les faisceaux et les connecteurs. Dans ce cas, il suffit de débrancher et rebrancher le bandeau pour qu’il refonctionne correctement.

Le séchage se fait mal

La très grande majeure partie du temps, il s’agit simplement d’un produit ou d’un réglage non adapté. Certains consommateurs utilisent du produit de rinçage en plus du produit de lavage ou du détergent. Vérifiez les différents produits et relisez la notice.

La pompe de cyclage est bruyante

Le produit de lavage est parfois à l’origine d’une pompe de cyclage bruyante. En effet, s’il est trop acide, il peut détériorer l’axe entre la liaison hydraulique et électrique. Cela génère des fuites et du bruit. Il vous faudra alors la changer. Un coût d’une centaine d’euros est à prévoir.

Les bras de lavage sont bouchés

Si les bras de lavage sont bouchés, il suffit de les nettoyer avec un peu d’eau chaude et de liquide vaisselle. Inutile d’appeler un réparateur pour cela !

La pompe d’évacuation ne fonctionne pas

Ce type de panne est similaire à celui que connaissent les lave-linge. Cela peut être causé, par exemple, par la casse d’un verre dans la machine : s’il reste un bout, il peut atterrir dans le tuyau et bloquer la pompe. Pour y remédier, il vous suffit d’accéder à la turbine de la pompe et de la débloquer. Attention ! L’accès est parfois difficile.

 

Test Que Choisir : Comparatif Lave-vaisselle

Anne-Sophie Bedel