Pastilles pour lave-vaisselle Prendre soin de sa vaisselle

Pastilles pour lave-vaisselle

Prendre soin de sa vaisselle

Qu’il s’agisse des pastilles, des gels ou des capsules, tous les détergents pour lave-vaisselle promettent efficacité et brillance. Des performances qui ne se vérifient qu'en laboratoire avec une batterie d'essais. Au moment d'acheter, l'utilisateur a le choix des formules et des compositions, du classique ou du tout en un. Que faut-il privilégier ? Nos conseils.

 

Pastilles

Les résultats de nos tests sur les pastilles pour lave-vaisselle sont contrastés. On trouve des multifonctions aussi bien en tête qu'en fin de classement. Le tout en un n'est donc pas toujours la solution miracle, mais c'est avec les meilleurs produits de cette catégorie qu'on a toutes les chances de sortir une vaisselle impeccable de l'appareil.

Il faut aussi reconnaître aux multifonctions un indéniable côté pratique : le tout en un évite d'avoir à verser du liquide de rinçage et du sel régénérant dans le lave-vaisselle ; c'est appréciable.

Quant au coût par lavage, il varie selon les marques, ce n'est pas seulement une question de tout en un ou pas. Une pastille classique peut coûter moins cher au passage en caisse, mais il faut lui ajouter le prix du sel et du liquide de rinçage pour obtenir le vrai coût du lavage.

Les pastilles classiques conviennent tout particulièrement aux logements qui sont desservis par une eau douce. Il n’y a alors aucun besoin de sel régénérant. L’eau douce contient si peu de calcium et de magnésium qu’on ne risque pas de voir les verres ou la vaisselle se ternir.

Gels

Ils peuvent être tout en un ou classiques, mais les résultats sont décevants quelle que soit leur formulation. Ils ne viennent jamais à bout des taches difficiles. Leur seul atout est d’être compétitifs en prix, mais c’est sans intérêt du fait de leurs contre-performances. 

Capsules

Déjà bien présentes sur le marché des lessives, les capsules commencent à se faire une place dans le rayon des détergents pour lave-vaisselle. D'après nos résultats de test, elles sont nettement moins efficaces que les pastilles. Comme elles coûtent cher, elles sont d’un très mauvais rapport qualité/prix. 

Avec ou sans phosphates ?

Sans phosphates, la réponse s'impose désormais sans la moindre réserve. La plupart des fabricants ont retravaillé leurs formulations et ce sont les détergents sans phosphates qui obtiennent les meilleurs résultats à nos tests d'efficacité. Les quelques références qui contiennent encore des phosphates sont largement distancées sur le plan des performances, elles figurent parmi les plus mal classées dans notre test comparatif. Les utiliser n’a plus aucune utilité et c’est une bonne nouvelle car les phosphates sont de redoutables polluants pour l'environnement et la ressource en eau. Ils sont en effet responsables de l'eutrophisation des rivières, ce phénomène qui asphyxie la faune et la flore aquatiques, et ils sont à l'origine des proliférations dans les plans d'eau de cyanobactéries, ces algues bleues toxiques qui imposent chaque été la fermeture de sites de baignade en eau douce.

Grande marque ou marque de distributeur ?

Si on parle de coût du lavage, mieux vaut se tourner vers un détergent de marque de distributeur (MDD), ça ne fait aucun doute. Les grandes marques ont des coûts de publicité qui se retrouvent dans le prix de vente des détergents. Leur surcoût n'est d'ailleurs pas toujours justifié au vu des performances, certaines marques de distributeur ou de discounter s’en sortent aussi bien voire mieux que des grandes marques. 

Élisabeth Chesnais

Contacter l’auteur(e)