Permis de conduire

Le nouveau permis arrive demain

Publié le : 15/09/2013 

Le permis nouveau format fait son apparition ce lundi. Harmonisé au niveau européen, il devrait surtout permettre de limiter les fraudes. Et demeure gratuit.

 

C’en est bientôt fini du papier rose tout déchiré qui encombre nos portefeuilles et sa photo juvénile qui fait rire les collègues. Comme annoncé en janvier dernier, les  titulaires du permis de conduire vont recevoir un document au format « carte de crédit ». Outre son format, ce nouveau document, commun à tous les pays de l'Union européenne, est sécurisé, plastifié et doté de dispositifs le rendant difficilement falsifiable (1).

Autre nouveauté, le document aura la durée de validité que la France a souhaité la plus favorable aux usagers. Ainsi, pour les permis A et B, il faudra renouveler le document tous les 15 ans (avec changement de la photo essentiellement) et tous les 10 ans pour les autres catégories. Ce document modernisé conserve toutefois sa couleur rose et reste gratuit.

Les titulaires de ce permis relooké recevront également un code confidentiel leur permettant de consulter leur solde de points par Internet. Ils n'auront plus à en faire la demande en préfecture.

Quant aux « papiers roses » actuellement en circulation, le passage au nouveau permis se fera progressivement. Tout d’abord, seuls les documents délivrés entre le 19 janvier 2013 et le 16 septembre 2013 seront échangés en 2014. Ensuite, le remplacement des 38 millions autres titres délivrés sous l'ancien format n'interviendra pas avant 2015 et se poursuivra jusqu'au 19 janvier 2033.

Pas la peine de courir en préfecture, les usagers « seront informés par les préfectures des modalités de l'échange le moment venu », indique le ministère de l’Intérieur dans son communiqué. Et de conclure que les permis délivrés avant le 19 janvier 2013 sont donc valables jusqu'en 2033. Soit dans 20 ans !

(1) Le nouveau permis remplacera les quelque 300 millions de documents et la centaine de modèles existant dans les 27 États membres de l'UE.

Yves Martin