Test de sièges auto 2021 Problème de sécurité avec le siège auto Kiros i-Size de Chicco

Test de sièges auto 2021

Problème de sécurité avec le siège auto Kiros i-Size de Chicco

Publié le : 14/04/2021 
Lors des essais de crash-test du siège auto Kiros i-Size de Chicco, la coque s’est détachée de sa base Isofix, provocant son éjection ainsi que celle du mannequin qu’il transportait. L’utilisation de ce siège auto avec la base est donc à éviter absolument. En attendant l’échange que Chicco va organiser gratuitement, le Kiros i-Size peut être utilisé sans la base, seul et ceinturé, en toute sécurité.
 

Image

En collaboration avec les principales associations de consommateurs européennes et des clubs automobiles, l’UFC-Que Choisir réalise tous les ans deux séries de tests de sièges auto pour enfant dont les prochains résultats seront publiés au mois de mai. L’un des modèles, le nouveau siège-coque Kiros i-Size de Chicco, vendu avec sa base ou en pack trio avec poussette et nacelle (sans la base), a montré une défaillance grave au niveau de la sécurité, ce qui nous a conduits à publier cette alerte en amont des tests complets. En cas d’accident, le risque de blessure de l’enfant est en effet très élevé.

Lors des chocs frontaux et latéraux avec la base Isofix, réalisés avec le mannequin de 11 kg, la coque s’est détachée de la base. En choc frontal, elle a été éjectée avec le mannequin.

Image



En choc latéral, l’éjection est moins impressionnante, mais on peut imaginer les conséquences en cas de tonneau.

Image

Image
Après le choc latéral.

La base Isofix comporte quatre crochets qui s’arriment à deux tiges métalliques situées au bas de la coque, reliant la coque à la base. L’indicateur mécanique situé à l’avant de la base passe du rouge au vert lorsque la coque est mise en place. Mais sur tous les sièges et bases Isofix achetés pour les tests, une étroite bande rouge reste étrangement visible – même lorsque la coque est pressée énergiquement sur la base, et secouée (voir photos ci-dessous), ce qui peut laisser penser que l’arrimage n’est pas complet.

Image
Quand la coque est installée, l’indicateur sur la base Isofix passe au vert, mais il reste une petite zone rouge.

Lors des crash-tests, les quatre crochets de la base Isofix s’ouvrent et la coque se détache. Après le test, les quatre crochets ne sont pas endommagés à l’extérieur et l’affichage sur la base est redevenu rouge. Comme la coque peut être remontée sur la base après le test, on peut supposer que le mécanisme de verrouillage n’a pas été détruit pendant le crash-test, mais que le mécanisme de verrouillage s’est simplement ouvert.

Image
Après les crash-tests : crochets de verrouillage ouverts et indicateur en rouge sur la base Isofix.

Le constructeur Chicco a réagi officiellement. Il va lancer très prochainement une campagne d’information et de rappel, et fournir une nouvelle base gratuitement. Les bases incriminées ont été distribuées depuis juillet 2020 et peuvent être reconnues grâce à l’étiquette d’homologation (numéro d’homologation 030059) et à la date de fabrication indiquée sur l’étiquette de traçabilité (étiquette blanche) sous cette forme : AA-MM-JJ (année-mois-jour), du 19/11/23 au 20/11/19. Les informations relatives au rappel et au remplacement seront disponibles à cette adresse : https://www.chicco.com/en/product-recalls/product-recall-francia.html.

Au total, un peu plus de 1 400 bases vendues en France sont concernées par le problème.

En attendant l’échange, nous recommandons de proscrire l’utilisation de la base et d’installer la coque avec la ceinture de sécurité en s’assurant que celle-ci suit correctement le parcours prévu à cet effet, et qu’elle est bien tendue. Ainsi utilisée, la coque Kiros i-Size offre une bonne protection en cas d’accident.

Lars Ly

Rédacteur technique