Tickets restaurant Valables jusqu’au 31 août 2021

Tickets restaurant

Valables jusqu’au 31 août 2021

Publié le : 06/02/2021 

Confinements, télétravail et activité restreinte des établissements de restauration ont freiné l’utilisation des tickets restaurant 2020. Un décret vient de prolonger leur durée de validité de 6 mois. Il prévoit même des mesures d’échange au-delà pour les retardataires.

 

L’information circulait depuis décembre : la validité des titres restaurant 2020 (Tickets restaurant, UpDéjeuner, Pass Restaurant…) allait être prolongée au-delà de leur classique date de fin de validité, fixée 2 mois après la fin de l’année, soit le 28 février en 2021. Un décret paru au Journal officiel du 3 février 2021 vient enfin de préciser leur nouvelle date limite d’utilisation : les tickets restaurant 2020 pourront ainsi être écoulés jusqu’au 31 août 2021 inclus. Une bonne nouvelle pour leurs titulaires qui, en raison des confinements, du télétravail et de l’activité restreinte des établissements de restauration depuis le début de la crise sanitaire, ont eu du mal à les écouler.

Chèques vacances - Les titres périmés en 2020 sont échangeables

Le texte prévoit aussi que jusqu’à cette même date, les titres restaurant peuvent exceptionnellement être utilisés les dimanches et jours fériés « dans des restaurants et hôtels-restaurants ou des débits de boissons assimilés à ceux-ci ». Une possibilité valable y compris en cas de livraison à domicile. Cette décision s’ajoute à une autre actée en juin dernier : l’augmentation du plafond d’utilisation journalier des titres restaurant à 38 € par jour, au lieu de 19 € habituellement. Cette mesure demeure aussi valable jusqu'au 31 août 2021.

Échange possible après le 31 août 2021

Après cette date, quid des tickets restaurant qui n’auraient pas encore été utilisés ? Les retardataires pourront toujours demander à leur employeur de les échanger contre des titres estampillés 2021. À condition de le faire dans une fenêtre de tir très réduite : au cours de la quinzaine suivant leur fin de date de validité, soit, pour les tickets restaurant 2020, jusqu’au 14 septembre 2021.

Et après ? Ces titres périmés ne sont pas totalement perdus. De nombreuses associations apportant une aide alimentaire aux personnes fragiles ou exclues (Restaurants du cœur, Croix rouge, Secours populaire…) ont l’habitude de les récupérer puis de revaloriser leur montant en don financier. Si à l’heure actuelle, la parution très récente du décret actant la prolongation de la validité des titres 2020 ne leur permet pas encore de savoir dans quels délais elles pourront les récupérer, il est d’ores et déjà possible de leur en faire don.

Un geste solidaire alors que les associations font face à un afflux de demandeurs victimes des conséquences économiques de la crise sanitaire. Et une opération qui n’est pas neutre pour les donateurs. En effet, ce type de don ouvre droit à une réduction d’impôt égale à 75 % du montant total des titres donnés !  

Les tickets resto 2020 restent acceptés partout !

Que ce soit chez le boulanger ou le traiteur de quartier ainsi qu’aux caisses des superettes, supermarchés et hypermarchés, la nouvelle date de validité du 31 août s’applique à l’ensemble des points de vente. « Cette prolongation concerne tous les commerces qui acceptent les titres restaurant », nous confirme La Confédération générale de l’alimentation en détail, l’organisation représentative des métiers de l’artisanat (boulanger, traiteur…), du commerce alimentaire de proximité et de l’hôtellerie-restauration. Même principe dans la grande distribution : les titres restaurant 2020 restent pleinement utilisables pour payer tout ou partie des achats alimentaires. Certains magasins ont pu ne pas les accepter immédiatement après la parution du décret, mais cela s’explique par des contraintes techniques. « L’enseigne a mis à jour ses caisses la semaine dernière afin de repousser la date d’acceptation des titres restaurant et les magasins ont été informés pour que caissières et caissiers puissent prévenir les clients », nous explique par exemple le réseau de magasins Franprix.

En revanche, le règlement par titres restaurant dans les hypermarchés, supermarchés ou tout autre magasin alimentaire n’est pas concerné par le relèvement du plafond d’utilisation journalier, ni par la mesure permettant de les utiliser les dimanches et jours fériés, seuls les restaurants, hôtels-restaurants et débits de boissons assimilés sont concernés.

Élodie Toustou

@TechRating