Vélo électrique Moustache Dimanche 29 Le gravel version électrique

Vélo électrique Moustache Dimanche 29

Le gravel version électrique

Publié le : 30/10/2019 

Moustache, marque emblématique du vélo à assistance électrique, étoffe sa gamme avec deux modèles gravel, dénommés Dimanche 29.5 et 29.3. Prise en main de ces vélos qui permettent d’emprunter aussi bien des routes bitumées que des sentiers.

 

Le gravel (« gravier », en anglais) est la nouvelle tendance du cyclisme sportif. Cadre et selle apparentent la machine à un vélo de route, mais les roues larges dotées de crampons lui donnent tout le potentiel d’un VTT sur les sentiers, y compris accidentés. Le guidon évasé (flare) permet de composer avec tous les terrains.

La marque française Moustache sort sa version électrique, le Dimanche 29 (chez Moustache, les modèles prennent les noms des jours de la semaine), déclinée en deux versions : le coloris bordeaux, baptisé 29.5, est le plus sophistiqué, avec sa selle télescopique réglable directement du guidon, ses 11 vitesses et son écran connecté. Il est aussi le plus cher : 4 499 €. Le modèle vert amande, le 29.3, est équipé d’une console plus simple et n’a que 10 vitesses. Son prix est de 3 799 €. Quoi qu’il en soit, c’est un investissement.

PHOTO 1 Le Dimanche 29.3 et le 29.5 de Moustache
Les Dimanche 29.3 et 29.5 de Moustache.

 

Les Dimanche 29.5 et 29.3 sont tous deux dotés d’un des tout nouveaux moteurs Bosch, discrètement logé dans le pédalier. La batterie (500 Wh) se cache, elle, dans le tube inférieur du cadre. Protégée par un capot, elle s’ôte par le bas, mais peut aussi être rechargée en place. Rien à redire sur l’esthétique, d’autant que les finitions sont parfaitement soignées. L’autonomie n’est pas précisée, au motif qu’elle varie fortement selon le niveau d’assistance sollicité (au nombre de 5), le profil du ou de la cycliste et le relief du parcours emprunté. Lors de notre prise en main, après 42 km en forêt de Rambouillet, il restait sur le 29.3 un peu moins de la moitié de la charge.

PHOTO 2 batterie velo electrique moustache dimanche 29
La batterie se trouve dans le tube inférieur du cadre.

 

Sur la route, la conduite est dynamique, malgré des sections de pneu de 5 cm. Les vitesses se changent aisément par simple pression latérale au niveau des manettes de frein. Une fois les 25 km/h réglementaires atteints, l’assistance se coupe sans brutalité et sans sensation de lourdeur soudaine. En descente, il est possible d’approcher les 35-40 km/h ! Pour ces vélos, le fabricant annonce un poids de 18,5 kg.

PHOTO-3-velo-electrique-moustache-dimanche-29-foret
Le Dimanche 29.3 après quelques kilomètres en forêt.

 

Dans les montées, sur les chemins, à condition de trouver dans l’élan l’équilibre entre l’assistance et les vitesses, le vélo est précis et puissant. Les freins à disque assurent une excellente sécurité en toutes circonstances. Le gravel de Moustache est une machine apparemment fiable et confortable (nous ne lui avons pas fait subir le protocole de notre test de vélos électriques), bien pensée pour le loisir. L’utilisation quotidienne en ville est, sur le papier, tout à fait envisageable, mais mieux vaut disposer d’un emplacement protégé pour le garer, le risque de vol étant trop élevé à l’extérieur.

Anne-Sophie Stamane

Contacter l’auteur(e)

asstamane