Voyage à l’étranger L’assurance Covid-19 est-elle obligatoire ?

Voyage à l’étranger

L’assurance Covid-19 est-elle obligatoire ?

Publié le : 29/07/2020 

Certaines agences de voyages réclament à leurs clients la souscription d’une assurance couvrant l’épidémie de coronavirus afin de pouvoir partir. Attention : seuls certains pays la réclament.

 

Lors d’un voyage en dehors de l’Union européenne, la souscription d’une assurance couvrant les frais médicaux éventuels est conseillée – en particulier dans les pays où ces frais peuvent vite atteindre des sommets, comme les États-Unis. Une telle assurance est parfois même obligatoire dans certains pays. Bien souvent, les garanties proposées par les cartes bancaires sont suffisantes (en particulier les cartes haut de gamme, de type Mastercard Gold ou Visa Premier) : elles couvrent les dépenses de santé et de rapatriement jusqu’à un certain montant. Mais en ces temps d’épidémie de Covid-19, elles ne suffisent plus. Les épidémies et pandémies sont en effet exclues des contrats basiques d’assurance.

Une lectrice de Que Choisir s’est étonnée, au moment de reprogrammer un voyage repoussé pour cause d’épidémie, de s’entendre dire par son agence de voyages qu’elle devait souscrire une « assurance Covid-19 » d’un montant de 160 €. À défaut, elle ne pourrait pas bénéficier du report de son voyage. Cette demande peut sembler douteuse, mais elle peut se justifier en fonction de la destination choisie.

En effet, certains pays demandent désormais une attestation prouvant que le voyageur est bien couvert en cas de frais médicaux ou d’hospitalisation liés au coronavirus. C’est le cas notamment du Cambodge, de l’Égypte, des Émirats Arabes Unis, d’Israël, du Liban, de la Polynésie française, du Sri Lanka, de la Thaïlande, de la Tunisie et de l’Ukraine (liste susceptible d’évoluer, vérifiez le site du ministère des Affaires étrangères avant votre départ).

Si le pays où vous souhaitez vous rendre exige une telle assurance, vous avez la liberté de souscrire celle qui vous convient, et pas forcément celle proposée par l’agence de voyages. Comparez notamment les plafonds d’indemnisation des frais médicaux, des frais d’hospitalisation et de rapatriement des contrats et leurs éventuelles conditions. Certains assureurs refusent ainsi de couvrir les voyageurs se rendant dans des destinations formellement déconseillées par le ministère des Affaires étrangères.

Par ailleurs, si certaines compagnies d’assurance mentionnent automatiquement la couverture Covid-19 (Assur Travel, AVA Tourist Card, AVI International…), d’autres ne l’indiquent que sur demande du voyageur (ACS, My Travel Cover, Chapka Assurances…). Pensez à le vérifier pour ne pas vous retrouver coincé à l’aéroport d’arrivée !

Morgan Bourven

morganBrv