WhatsApp Ces smartphones devenus incompatibles en 2021

WhatsApp

Ces smartphones devenus incompatibles en 2021

Publié le : 05/01/2021 

En ce début d’année, la messagerie instantanée WhatsApp n’est plus mise à jour sur bon nombre d’anciens iPhone et smartphones Android. Elle cessera parfois même de fonctionner.

 

Comme chaque année, WhatsApp fait le ménage. L’application de messagerie instantanée et de téléphonie du groupe Facebook arrête dès ce début 2021 ses mises à jour sur toute une série d’anciens iPhone et smartphones Android. Raison invoquée : les systèmes d’exploitation obsolètes de ces vieux mobiles ne sont plus en mesure de garantir une protection satisfaisante des données personnelles des utilisateurs.

Conséquence : les détenteurs de ces smartphones jugés désuets ne pourront plus profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de l’application. Des bugs pourraient survenir dans les mois à venir sur certains appareils, qui seront de plus privés des futurs développements de l’application. Pour d’autres, WhatsApp, qui compte plus de 2 milliards d’utilisateurs, cessera purement et simplement de fonctionner !

Sur iPhone, iOS 9 au moins

Du côté des smartphones Apple, les détenteurs d’un iPhone qui n’a pas ou ne peut pas être mis à jour avec la version 9 d’iOS au moins sont concernés. Cette version du système d’exploitation de la marque à la pomme a été lancée en 2015 sur l’iPhone 4S.

Autrement dit, si vous utilisez encore un iPhone 4 ou une version antérieure du smartphone, WhatsApp cessera de fonctionner, puisque tous ces modèles sont privés des mises à jour qui pourraient les hisser vers iOS 9.

En revanche, les possesseurs d’iPhone plus récents, comme les 4S, la série des iPhone 5 (5, 5S, 5C) et 6 (6 et 6S) doivent, si ça n’est pas déjà fait, mettre à jour leur système d’exploitation pour continuer à utiliser l’application de messagerie.

Smartphones Android : moins de personnes touchées

Certains smartphones fonctionnant avec le système d’exploitation Android, qui équipe les appareils d’un grand nombre de constructeurs (Samsung, Huawei, Xiaomi, Sony…) sont aussi touchés par les restrictions de mise à jour de WhatsApp. Il s’agit de tous ceux dont le système d’exploitation est inférieur à 4.0.3, c’est-à-dire des références pour la plupart commercialisées avant 2013.

Très peu d’utilisateurs devraient donc être touchés (0,3 % des smartphones Android en circulation), puisque ces dinosaures de la high-tech, mis sur le marché il y a presque une dizaine d’années, ont pour la majorité été mis au rebut depuis bien longtemps. Quelques exemples : le Samsung Galaxy S2, le Huawei Ascend P1, le HTC Desire ou le LG Optimus Black.

Les rares détenteurs des smartphones concernés peuvent toutefois avoir profité d’une mise à jour d’Android qui leur permettra de continuer à utiliser la messagerie. Même si ces smartphones font encourir des risques de sécurité plus élevés puisqu’ils n’ont pas bénéficié de tous les correctifs permettant de mieux protéger leurs données. Pour les autres, ils n’ont pas d’autre choix, pour pouvoir utiliser WhatsApp, que d’acheter un smartphone plus récent.

Élodie Toustou

@TechRating