Compteur Linky - Pour la transparence sur son déploiement

Compteur Linky - Pour la transparence sur son déploiement

Si le compteur électrique Linky est dans une phase très avancée de son déploiement (débuté en masse en 2015, il doit s’achever en 2021), de nombreuses problématiques liées à ce compteur (financement, intérêt pour les consommateurs…), soulevées par l’UFC-Que Choisir dès l’origine, perdurent. C’est pourquoi il est impératif de rendre au compteur Linky l’intérêt consumériste qu’il aurait toujours dû avoir.

Ce qu'il faut savoir

Le développement du compteur Linky découle de la directive européenne 2009/72/CE du 13 juillet 2009 demandant aux États membres la mise en place de compteurs communicants. Si ce développement s’est accompagné de divers débats (impacts sanitaires du compteur en lien avec les ondes émises, traitement des données personnelles, capacité des consommateurs à refuser le compteur…), ils ont été tranchés par les autorités compétentes (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail [Anses], Commission nationale de l’informatique et des libertés [Cnil]) ou les tribunaux administratifs.

Mais l’une des problématiques centrales a toujours été, et reste, l’intérêt de ce dispositif pour les consommateurs.

 

 

En effet, les consommateurs subissent tout d’abord le coût de déploiement du Linky. Bien que sa pose ne donne pas lieu à une facturation dédiée, son coût est répercuté sur le Turpe, le tarif de transport de l’électricité qui est intégré à la facture électrique des consommateurs et qui compte pour près d’un tiers de la facture totale. Payant le Linky, les consommateurs sont en droit d’attendre que cela serve à baisser leur facture. Or rien n’est moins sûr !

À cela s’ajoute le fait que rien ne garantit que les prétendues futures économies sur la gestion du réseau électrique compenseront le coût du compteur Linky (estimé à 5,7 milliards d’euros).

 

 

Une image contenant personne, femme, habits, tenant

Description générée automatiquement

Et alors que le Linky était promu comme étant un compteur intelligent censé aider les consommateurs à maîtriser au mieux leur demande électrique, force est de constater que les économies de consommation électrique ne seront pas au rendez-vous. L’UFC-Que Choisir avait pourtant plaidé pour la présence d’un afficheur déporté dans le lieu de vie indiquant en temps réel la consommation électrique et le coût associé. Mais les pouvoirs publics ont fait du Linky un compteur n’affichant que des données purement techniques qui n’intéressent en rien les consommateurs. Pire, ce sont désormais les fournisseurs qui proposent ces services aux consommateurs, et souvent contre espèces sonnantes et trébuchantes.

Le plus scandaleux est que ce dispositif, « coûteux pour les consommateurs » comme l’a rappelé la Cour des comptes, rapporte énormément au gestionnaire du réseau. Effectivement, en avançant les fonds pour déployer le Linky, Enedis applique aux consommateurs un taux d’intérêt complètement déconnecté des réalités économiques qui lui permet d’engendrer une rémunération indue de 500 millions d’euros sur le dos de ses clients ! Cette aberration a motivé le lancement par l’UFC-Que Choisir d’une pétition « Refusons de payer pour Enedis (1) ! » qui a recueilli plus de 330 000 signatures.

 

 

Une image contenant texte, tableau blanc

Description générée automatiquement

Notes

Ce que nous demandons

 

  • L’amélioration du dispositif, particulièrement au niveau de l’information des usagers sur leur consommation, pour en faire un véritable outil de maîtrise de la consommation énergétique.
     
  • Un bilan indépendant du coût du déploiement du compteur Linky assorti de sanctions financières contre Enedis en cas de dépassement budgétaire.
     
  • Un remboursement aux consommateurs de la surmarge réalisée par Enedis en raison des modalités de financement du compteur Linky.

 

 

 

 

Voir aussi

Action UFC-Que Choisir

Compteur Linky • Le vrai du faux Publié le : 06/07/2017 

Le déploiement du compteur Linky suscite de plus en plus de questions, voire des inquiétudes. Entre les messages contradictoires des professionnels et des anti-Linky, il est bien difficile de s’y retrouver. L’UFC-Que Choisir fait le point avec un « vrai-faux » réactualisé qui répond aux

CONNEXION

Erreur

Comment retrouver votre numéro d’abonné ?

Votre numéro d’abonné se trouve sur le film transparent d’expédition de votre mensuel et dans nos courriers.

Je n’ai pas de compte, je souhaite m’abonner.