Retour au Comparatif Crèmes solaires enfants et adultes (25 crèmes solaires indice 50 et 50+)

Garnier Ambre Solaire Enfant sensitive expert+

Garnier Ambre Solaire Enfant sensitive expert+

Spray - 200 ml - 12,5 €

Mis à jour le : 22/06/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Présence d’un ingrédient indésirable (octocrylène)
  • Impact environnemental des filtres UV employés non négligeable

L’incontournable Ambre solaire de Garnier propose un soin de protection solaire destiné aux enfants et affichant un indice de protection élevé (50+). Sa présentation sous la forme de spray à la texture ultralégère facilite le crémage des tout-petits, opération souvent laborieuse. Vendue moins de 15 € le flacon de 200 ml, cette formule « très haute protection » est un choix très rentable si les performances et la sécurité sont au rendez-vous.

Protection UV

L’efficacité est au rendez-vous. La crème protège à hauteur de son annonce, bien davantage même : normalement, le coup de soleil est exclu. Encore faut-il appliquer la bonne dose sans lésiner sur la quantité, surtout chez les enfants.

La protection vis-à-vis des UVA est aussi très satisfaisante, elle atteint bien le tiers de l’indice UVB.

Qualités cosmétiques

Ce très populaire produit de supermarché présente de bonnes qualités cosmétiques (parmi les meilleures du test). La légèreté de sa texture permet une absorption rapide, ce qui est appréciable lorsqu’il s’agit de crémer un enfant pas toujours très patient.

Son parfum est plus consensuel que celui des autres crèmes, pourtant il n’est pas parfumé.

Composition

Sans parfum, cette crème est également sans allergène.

En revanche, la formule est conservée avec du phénoxyéthanol qui n’est pas recommandé chez les plus jeunes.

Ce produit est pénalisé par la présence d’un filtre solaire problématique (l’octocrylène) susceptible de se dégrader dans le temps en un composé encore plus nocif (la benzophénone).

Environnement

Côté formule, elle écope de ■■ en note environnement en raison d’un nombre record de filtres chimiques (7) relativement polluants. Nous avons relevé la présence des filtres suivants : butyl methoxydibenzoylmethane, drometrizole trisiloxane, ethylhexyl triazone, ethylhexyl salicylate, homosalate, octocrylène et terephthalylidene dicamphor sulfonic acid.

L’homosalate et l’ethylhexyl salicylate par exemple sont mauvais pour les organismes aquatiques ; le second est en plus bioaccumulable et suspecté d’effet perturbateur endocrinien pour l’environnement ; idem pour le butyl methoxydibenzoylmethane. Sans parler de l’octocrylène, réputé pour sa toxicité sur les organismes aquatiques et son caractère bioaccumulable…

Côté emballage, cette crème gagne des points (★★), car elle n’est pas suremballée et parce que peu de produit est perdu lorsqu’on arrive en fin de bouteille : 3,5 % seulement.

Gaëlle Landry

Gaëlle Landry

Rédactrice technique