Retour au Comparatif Crèmes solaires enfants et adultes (25 crèmes solaires indice 50 et 50+)

Polaar Fluide solaire très haute protection sans parfum

Polaar Fluide solaire très haute protection sans parfum

Tube - 50 ml - 23,5 €

Mis à jour le : 22/06/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Indices UVB et UVA trop bas
  • Prix (plus de 400 € le litre)
  • Suremballage
  • Quantité de produit restante en fin de tube trop élevée

Le fluide solaire sans parfum de Polaar dans la catégorie « très haute protection » (50+) est une formule classique à base de filtres solaires chimiques et non une formule minérale, comme pourrait le laisser penser le discours de la marque sur la protection de l’environnement. Le prix aussi peut donner cette impression, car à 470 € le litre, cette crème atteint des records. C’est 7 fois le prix moyen des indices 50 de notre sélection ! On lui imagine alors une recette tout sauf conventionnelle, notamment au travers des actifs « découverts au cœur des terres le plus reculées de l’Arctique » qui sont au centre de la communication de la marque.

Protection UV

Ce produit échoue complètement à la fois sur la protection UVB et sur les UVA. Or ce n’est pas une formule atypique : il intègre en effet des filtres chimiques (ethylhexyl salicylate, ethylhexyl triazone et butyl methoxydibenzoylmethane). Le FPS a été mesuré à 35,2 pour un minimum de 41,5 (50 – 17 %, cette valeur correspondant à la limite de la méthode de détermination du facteur de protection solaire) pour un indice annoncé de 50.

Le re-test à 36,5 confirme la déficience de cette crème.

Qualités cosmétiques

Les qualités cosmétiques sont « bonnes » sans plus, rien n’est particulièrement remarquable si ce n’est son odeur qui n’a pas fait forte impression sur les testeurs. Cela n’a rien d’étonnant, puisque cette crème n’est pas parfumée.

Composition

Aucune substance indésirable n’est à déplorer. Cette crème est formulée sans parfum et sans allergènes.

Environnement

Côté formule et impact sur l’environnement des filtres UV, ce fluide solaire récolte ■, car il renferme plusieurs filtres problématiques.

Il obtient en outre de très mauvais résultats sur la quantité de produit restante (■■) : plus de 14,7 % de produit s’avère inutilisable. C’est un tube rigide, il est donc difficile d’extraire ce qu’il reste de produit lorsqu’on arrive à la fin.

Il est par ailleurs muni d’un suremballage et la liste des ingrédients ne figure pas sur le tube. En général, on jette le carton dès la première utilisation du produit, et on n’a ensuite plus accès à la liste des ingrédients.

Gaëlle Landry

Gaëlle Landry

Rédactrice technique