Moulinex Cookeo USB

Moulinex Cookeo USB

Mis à jour le : 13/03/2023

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • L’utilisateur ne peut pas enregistrer ses propres recettes
  • L’utilisation en mode manuel demande une certaine connaissance de son appareil pour choisir le programme et la durée
  • Les recettes par ingrédient sont trop basiques (cuisson à l’eau ou à la vapeur sans originalité)

Le Cookeo USB est un appareil multifonction intelligent qui se veut très pratique à l’utilisation car, une fois la recette choisie parmi les 100 en mémoire (entrée, plat ou dessert) et le nombre de convives sélectionné (6 max), il suffit de suivre pas à pas les différentes étapes affichées sur l’écran couleur. Le Cookeo gère automatiquement les températures et les temps de cuisson.

Vous pouvez également ajouter de nouvelles recettes via l’achat d’une des 3 clés USB Cookeo proposant 25 nouvelles recettes chacune (15 € les 25 recettes, 3 thématiques possibles pour le moment : recettes du monde, recettes tradition ou recettes de Méditerranée).

La notice

La notice, fournie en 3 langues, se présente sous la forme d’un livre richement illustré de photos couleurs décrivant toutes les étapes (montage ou image à l’écran). Un petit carnet regroupant toutes les recettes en mémoire accompagne l’appareil, il permet de consulter la liste des ingrédients nécessaires sans allumer l’appareil. De toute façon, l’utilisation du Cookeo est assez intuitive via l’écran couleur.

Accessoires

Le Cookeo est livré avec un panier vapeur et un récupérateur de condensation. Ce dernier est installé à l’arrière de l’appareil et doit être vidé après chaque utilisation, comme le rappelle l’écran en fin de cuisson. Les poignées du panier vapeur sont pratiques pour l’extraire de la cuve en fin de cuisson.

Utilisation

Le Cookeo USB est un appareil assez volumineux, il faut donc prévoir un espace assez conséquent sur le plan de travail pour l’accueillir, sans oublier les 51 cm de hauteur pour l’ouverture du couvercle. Le montage et le démontage des différentes parties est aisé. La cuve offre une capacité utile maximale de 4 litres, les autres modèles testés ont des cuves plus petites. La manipulation de la cuve, bien que pesant plus d’un kilo, est facile avec ses deux poignées qui restent froides.

La mise en place des pieds du panier vapeur n’est pas évidente la première fois.

Le panneau de commande est légèrement décalé sur la gauche, ce design est un peu déconcertant au début mais il n’entrave pas l’utilisation.

L’écran reste lisible quel que soit l’angle de lecture. La navigation dans le menu est simple via les 3 boutons retour, ok et la molette. On peut utiliser le Cookeo soit en choisissant une recette préprogrammée soit un ingrédient. Dans ce cas, l’utilisateur renseigne le nombre de convives ou la quantité qu’il souhaite préparer, le Cookeo détaillera alors toutes les étapes de la recette.

Pour sortir des recettes préenregistrées, vous pouvez utiliser le Cookeo USB en mode manuel, il faudra alors choisir parmi les 6 modes de cuisson possibles : cuisson sous pression, dorer, mijoter, cuisson douce, réchauffer et maintien au chaud. Pour la cuisson vapeur, il faut passer par la liste des ingrédients, et choisir la quantité à cuire. Une fois la cuisson lancée avec tous les ingrédients, pas besoin de surveiller le Cookeo, la cuisson s’arrête dès que le chrono est fini, l’utilisateur est prévenu par un bip sonore et l’appareil bascule automatiquement en maintien au chaud. De plus, le départ différé peut s’avérer très pratique pour certaines recettes.

Une fois que vous avez testé plusieurs recettes, vous pouvez sélectionner vos recettes préférées pour les classer dans le raccourci « favoris ».

Les recettes proposées sont assez rapides à exécuter car en verrouillant le couvercle, l’appareil peut cuire sous pression, c’est le seul de notre sélection qui offre cette possibilité.

Avec les 100 recettes en mémoire, les novices en cuisine pourront en épater plus d’un. En revanche, les recettes par ingrédient sont principalement des cuissons à l’eau ou la vapeur sans originalité.

Bien que le Cookeo dispose d’une très grande cuve par rapport aux autres modèles testés, les recettes sont données pour 6 personnes maximum et la quantité de riz maximale autorisée dans la bibliothèque de recettes est de 600 g, là où les autres multicuiseurs peuvent cuire plus de 1,2 kg de riz à la fois.

Pour les recettes avec des ramequins à cuire au bain-marie (crème au chocolat par exemple), il faut savoir qu’il est difficile de caser plus de 4 ou 5 petits ramequins dans la cuve.

À noter que le verrouillage du couvercle peut être difficile lorsqu’il y a trop de vapeur et que le temps de cuisson peut être jugé trop court pour évacuer suffisamment de jus de cuisson.

Concernant le nettoyage, la cuve anti-adhésive, le panier vapeur et le couvercle peuvent passer au lave-vaisselle, le nettoyage du corps de l’appareil ne pose pas de problème, le récupérateur de condensation doit être vidé après chaque utilisation.

Le Cookeo USB s’apparente donc une cocotte-minute améliorée.

Performances

Nous avons suivi à la lettre les 6 recettes suivantes du Cookeo :

- Bœuf bourguignon

- Ratatouille

- Risotto aux petits pois

- Riz blanc

- Carotte à la vapeur

- Compote de pomme au cidre

Les résultats sont bons : les aliments sont bien cuits, pas de sur-cuisson, de zone brûlée ou non cuite.

Les recettes fournies sont bien adaptées à l’appareil. En se laissant guider par le Cookeo, le repas sera réussi. Grâce à la cuisson sous pression, les recettes sont rapidement exécutées. Le risotto est obtenu en une vingtaine de minutes, la ratatouille en moins de 33 minutes. Les 600 g de riz sont cuits en moins de 20 minutes et le bœuf bourguignon en moins d’une heure. Les carottes vapeur sont fondantes en 21 minutes, préchauffage inclus.

Un petit bémol pour la compote de pomme au cidre pour laquelle les pommes sont bien cuites mais il reste trop de liquide avec un goût de cidre assez prononcé. La cuisson de 12 minutes a été jugée un peu courte pour atténuer ce goût de cidre et réduire le jus de cuisson.

Nous avons également tenté de faire cuire un gâteau (même recette que dans notre test sur les fours encastrables) mais ce test n’a pas été concluant : le gâteau ne cuit pas sur le dessus et ne gonfle pas. Le Cookeo USB ne peut pas être utilisé en tant que four. De toute façon, il ne le revendique pas.

En ce qui concerne l’utilisation en mode manuel, comme les températures de cuisson ne sont pas réglables, l’utilisateur devra d’abord se familiariser avec son nouvel appareil pour adapter le temps et les modes de cuisson à ses recettes personnelles.

Clés USB

Le chargement des nouvelles recettes est très simple : dès le branchement de la clé USB sur le port USB en façade, les recettes sont enregistrées automatiquement dans la bibliothèque de recettes du Cookeo. Pas besoin d’être un féru en informatique pour pouvoir utiliser cette machine innovante, ni un grand cuisinier car les étapes sont bien détaillées. Les 3 clés disponibles pour le moment (3 thématiques possibles : recettes du monde, recettes tradition ou recettes de Méditerranée) peuvent toutes être enregistrées sur le Cookeo, ce dernier étant prévu pour charger jusqu’à 10 clés. Une fois le transfert effectué, les recettes restent sur la clé, vous pouvez la réutiliser et télécharger à nouveau les recettes si vous effacez les recettes sur le Cookeo. Les fichiers contenus sur les clés ne sont pas lisibles sur un ordinateur (format spécifique), par contre ils peuvent être supprimés !

À noter : une fois sorties de leur emballage, les 3 clés USB sont toutes identiques, on ne sait plus laquelle renferme les recettes du monde parmi les autres.

Ce modèle permet d’enrichir sa bibliothèque de recettes, mais il est toujours impossible de la compléter avec ses propres recettes ou d’acheter des recettes à l’unité ou de les panacher.

Sécurité

Au niveau de la sécurité thermique, les seules zones chaudes se situent au niveau de la sortie de la vapeur sur le couvercle. En revanche, les poignées, le bouton pour ouvrir le couvercle et le panneau de commande restent froids.

De plus, le couvercle reste verrouillé tant qu’il y a de la pression dans la cuve. Il faut attendre la fin du dégazage pour pouvoir ouvrir.

Consommation électrique

Avec 1200 W, le Cookeo monte rapidement en température ; de plus, la cuisson sous pression (type cocotte-minute) réduit les temps de cuisson ce qui permet aussi d’économiser de l’énergie par rapport aux 2 autres modèles testés, le Moulinex Multicook Pro et le Philips HD3037/03. Seul le Riviera & Bar consomme beaucoup moins en misant sur le long terme (cuisson douce de plusieurs heures).

Cookeo classique versus Cookeo USB

La différence de prix entre les 2 modèles cache différentes évolutions :

- Visuellement, pas de modifications en dehors du port USB en façade, le reste des caractéristiques ne change pas.

- Le modèle classique dispose d’une bibliothèque renfermant 50 recettes alors que le modèle USB en offre 100 avec en plus la possibilité d’en ajouter via l’achat de clés USB spécifiques Cookeo. En revanche pour les 2 modèles, il est impossible d’ajouter ses propres recettes !

- Les intitulés des modes de cuisson manuels diffèrent légèrement, le modèle USB propose 2 nouveaux modes de cuisson, plus doux que le simple dorage de la version classique pour lequel la température n’est pas modifiable : mijotage et cuisson douce.

Pour ceux qui souhaitent partager leur expérience de « cookénautes », il existe de nombreux forums et blogs pour échanger recettes et autres trucs et astuces.

Gabrielle Théry

Gabrielle Théry

Rédactrice technique