Apple iPhone 5S

Apple iPhone 5S

iOS 7.0.1 - Autres capacités disponibles : 32 Go et 64 Go

Mis à jour le : 04/05/2022

ATTENTION
PRODUIT ARCHIVÉ !
Rendez-vous sur le comparateur mis à jour avec les derniers produits testés !

Avis du testeur

Que Choisir regrette

  • Manque d’évolution de l’appareil
  • Baisse de sensibilité au réseau en touchant la partie inférieure du côté gauche
  • Qualité audio de la navigation GPS
  • Qualité de la notice médiocre

L’iPhone 5S est le nouveau smartphone haut de gamme d’Apple qui succède à l’iPhone 5. Avec ce nouveau modèle, Apple espère rattraper son retard sur son grand rival, le Galaxy S4 de Samsung.
L’appareil en lui-même n’évolue pas beaucoup, l’écran et le design étant similaires à son prédécesseur. Seul changement visible, la présence du lecteur d’empreinte digitale, Touch ID, situé au niveau du bouton central qui sert à déverrouiller l’iPhone sans avoir à rentrer de mot de passe. Une des principales nouveautés de l’iPhone 5S est la nouvelle version du système d’exploitation iOS 7, qui apporte un graphisme plus épuré et coloré ainsi que l’introduction d’un centre de contrôle qui donne accès facilement à quelques paramètres incontournables (mode avion, Wi-Fi ou Bluetooth).
L’iPhone 5S embarque également un nouveau processeur plus rapide et un coprocesseur dédié à la gestion des mouvements. Les menus de l’appareil photo 8 Mpixels sont plus fournis avec un mode de prise de vue en rafale et la possibilité d’enregistrer des vidéos en slow motion.
L’iPhone 5S offre un écran 4 pouces (10,1 cm) de résolution 1136 x 640 pixels, un poids de 113 g, des connexions 4G (LTE), Bluetooth 3.0 et Wi-Fi aux normes b, g, n et 5 GHz. En revanche, il n’est pas compatible NFC. Le smartphone est disponible avec 3 capacités de mémoire interne différentes : 16, 32 et 64 Go. Il ne dispose pas de lecteur de carte mémoire. Enfin, la caméra filme en haute définition (1920 x 1080 pixels).
Avant d’avoir testé ce smartphone, nous avons réalisé une vidéo de l'iPhone 5S. Nous avons également évalué l’appareil photo de l’iPhone 5S dans un test consacré aux appareils photo des smartphones.

L’iPhone 5S apporte quelques améliorations intéressantes par rapport à l’iPhone 5. La qualité audio en appel est améliorée, l’appareil photo et la caméra sont de très bonne qualité. L’autonomie de la batterie est également plus importante avec 11h36 en appel et 4h24 en navigation Internet contre respectivement 9h et 2h42 pour l’iPhone 5. Mais elle reste en retrait par rapport aux 17h d’autonomie du Samsung Galaxy S4.

La facilité d’utilisation de l’appareil est encore améliorée grâce au nouveau système d’exploitation : la gestion du multitâche est plus simple, le centre de notifications, présent depuis très longtemps sur les smartphones Android, est un plus pour l’utilisateur.

Mais l’iPhone 5S déçoit sur plusieurs critères : le problème de baisse de sensibilité au réseau, décrié sur l’iPhone 4, est à nouveau présent. Ce phénomène, observable lorsque l’utilisateur touche la partie inférieure du côté gauche de l’appareil, est bien plus important sur l’iPhone 5S que sur les iPhones 5C, 5 et 4S. La finition métallique du nouvel iPhone est peut être à l’origine de ce problème qui, ceci dit, touche de nombreux autres smartphones.

Une autre déception est le manque d’évolution de l’appareil. Les autres smartphones haut de gamme, comme les Samsung Galaxy S4, Note 3, LG Optimus G ou encore le Sony Xperia Z1, apportent constamment des améliorations. Leur écran plus grand apporte plus de confort pour la navigation Internet ou GPS ou pour saisir du texte sur le clavier virtuel, notamment.

Notre test en laboratoire qui suit ces évolutions en tient compte pour les évaluations subjectives. Ainsi, la qualité de l’écran ou du clavier virtuel est jugée moins bonne sur l’iPhone 5S que l’année dernière sur l’iPhone 5, alors qu’ils sont identiques.

Enfin, la présence du lecteur d’empreinte digitale, Touch ID, pour déverrouiller l’appareil obtient un résultat mitigé. D’un côté il rend l’opération plus facile en posant simplement le doigt sur le bouton central, et un peu plus sûr en ne rentrant jamais son code de déverrouillage en public. Mais d’un autre côté, le déverrouillage classique par code est toujours présent et même nécessaire après 3 tentatives échouées de déverrouillage. Enfin, même si Apple promet que les empreintes digitales sont chiffrées puis stockées dans la puce A7 de l’iPhone, l’utilisateur n’est jamais à l’abri d’une faille de sécurité qui pourrait rendre accessibles ses données personnelles les plus précieuses.

Vincent Erpelding

Vincent Erpelding

Rédacteur technique