Aspirateurs

Conseils

L'entretien des filtres, la garantie de 24 mois, la lutte contre les acariens, les accessoires...

 

Filtres : entretenez-les !

Les consommateurs l'oublient trop souvent : les filtres demandent de l'entretien. C'est important pour le bon fonctionnement de l'aspirateur et pour ne pas (trop) polluer son intérieur. Il faut absolument lire la notice car les fréquences et modalités varient d'une marque à l'autre. Le filtre Hepa (haute efficacité pour les particules aériennes) retient en théorie les particules supérieures ou égales à 0,0003 mm. La majorité des filtres fournis sont lavables, certains sont même permanents.

Le filtre protection moteur : selon les modèles, le filtre est à laver (tous les 3 ou 6 mois) ou à secouer. Il en existe des « autonettoyants » (un voyant clignote pour prévenir qu'il est temps d'effectuer cette manipulation), mais cela n'empêche pas de devoir le laver une fois par an. Le lavage du filtre moteur s'effectue à l'eau froide ou tiède. Il faut toujours attendre qu'il soit bien sec avant de le replacer (de 12 à 24 h selon les notices). Séchez-le naturellement (« pas au sèche-cheveux », précisent certaines notices !).

Le filtre sortie d'air : ce filtre doit être secoué ou lavé tous les 3 mois (voire tous les ans) ou remplacé (selon les modèles : tous les 6 mois ; tous les 3 ou 5 ans.). Lecture de la notice impérative !

Trucs et astuces

Notez la référence de votre aspirateur dans votre agenda ou votre téléphone ; au moment de renouveler votre stock de sacs ou de changer de filtre (à air ou moteur), vous vous épargnerez bien des soucis.

Si vous voulez profiter pleinement et longtemps de votre aspirateur, évitez de lui faire avaler farine, plâtre, sciure de bois, etc. Ces particules extrêmement fines lui sont fatales. Elles parviennent à franchir le filtre moteur, et lui font rendre l'âme.

Lutter contre les acariens

Nous avons déjà publié un mini-test sur les acariens présents dans les matelas, moquettes et autres fauteuils équipant les foyers d'une trentaine de personnes. Des résultats peu encourageants, ces bestioles envahissant un peu, beaucoup, voire passionnément les divers textiles. Pour les éliminer, rappelons les bons réflexes : ne pas trop chauffer (19 °C au maximum), changer les draps toutes les semaines et les laver à 60 °C, aspirer régulièrement le matelas et les housses (1), privilégier les sommiers sans capitonnage (les acariens qui vivent dessus pourraient migrer vers le matelas), opter pour des oreillers en synthétique, ranger le linge à l'abri de la poussière, retirer la moquette pour la remplacer par un revêtement lavable, préférer les voilages aux rideaux épais, aérer fréquemment... Et, si l'on possède des animaux domestiques, passer l'aspirateur plus souvent.

Garantie : Vingt-quatre mois !

Attention ! Certaines notices parlent d'une garantie légale de 12 mois alors qu'elle est désormais de 24 mois pour ce type d'appareil (directive 1999/44/CE transposée en droit français par l'ordonnance du 17 février 2005). En cas de panne dans les 6 mois suivant l'achat (le produit est réputé non conforme), contactez le vendeur pour obtenir réparation du produit ou son remplacement sans frais. Cette garantie s'applique dans le cas d'un usage normal. De fait, elle ne jouera pas si vous avez utilisé des pièces de rechange inadéquates, si vous avez laissé tomber l'appareil ou si vous n'avez pas suivi les instructions (d'où l'intérêt de lire les modes d'emploi). La garantie ne couvre évidemment pas l'usure normale de certaines pièces.

Pour en bénéficier, le consommateur doit conserver le ticket de caisse et le bon de garantie qui lui sont remis le jour de la transaction. Attention, un commerçant peut parfaitement refuser de faire jouer la garantie s'il manque un justificatif. Par ailleurs, toutes ne couvrent pas la main-d'oeuvre et les frais postaux. Dans ce cas, seule la pièce défectueuse est changée ou réparée gratuitement. Enfin, certaines garanties commerciales précisent que toute modification au cours du délai ne saurait en modifier la durée. Ce qui est partiellement faux : le code de la consommation précise clairement que « toute période d'immobilisation d'au moins 7 jours vient s'ajouter à la durée de la garantie qui restait à courir » (article L.211-16).

Nos conseils pratiques

- Changez les sacs et videz les réservoirs régulièrement pour limiter les baisses d'aspiration. Les témoins de remplissage sont là pour vous le rappeler. Idem pour les filtres.

- Changer les sacs et filtres régulièrement est une chose, passer l'aspirateur régulièrement en est une autre. Les sols moquettés sont ceux qui retiennent le plus les poussières. Les acariens les adorent. Il est donc nécessaire d'aspirer les moquettes au moins deux à trois fois par semaine avec au minimum quatre à cinq passages pour un nettoyage adéquat. N'oubliez pas tous les autres nids à poussière : matelas, tapis, rideaux, canapés en tissu, peluches...

- En présence d'animaux domestiques, le mieux est d'aspirer les moquettes tous les jours, surtout pour les gens sensibles aux allergies. L'idéal serait d'interdire à l'animal les pièces moquettées, les lits, les canapés en tissu, les fauteuils...

- Les aspirateurs sont livrés avec des accessoires fonctionnels. Utilisez-les le plus souvent possible pour aller dans les coins, les fentes, derrière les meubles, etc. Faites la guerre aux nids à poussière !

- Nettoyez régulièrement les brosses des fibres, cheveux, poils qui y restent accrochés afin de ne pas perdre en efficacité.

- N'aspirez pas d'eau, à moins que l'appareil ne soit doté de cette fonction spécifique. Évitez aussi les substances ultrafines type plâtre, ciment, cendres... mais aussi les débris tranchants tel que le verre.

1. L'efficacité des housses vendues comme étant traitées contre les acariens n'a pas été démontrée par divers tests passés.

Micaëlla Moran

Nadège Mazery

Rédactrice technique