Cafetière à expressos

Conseils

Les cafetières les plus économiques, l'entretien au (presque) quotidien, le choix de l'eau... Nos conseils pour profiter au mieux de votre appareil.

 

Le coût à l'utilisation

Sachez que les systèmes à dosettes reviennent moins cher à l'utilisation que ceux à capsules (en aluminium ou en plastique). En moyenne, il faut compter environ 30 centimes la tasse pour les capsules type Nespresso, 15 centimes pour les dosettes souples et 7 à 13 centimes pour les automatiques. En effet, avec les capsules, le client devient captif de la marque (Nespresso, Dolce gusto ou Tassimo), les appareils fonctionnant exclusivement avec les capsules vendues par la marque. Les dosettes souples sont en revanche standardisées. Il en existe même de marque distributeur encore moins chères. Inconvénient supplémentaire à prendre en compte : les capsules de marque Nespresso et celles A Modo Mio (de la marque Lavazza) sont vendues uniquement par correspondance (et dans les quelques boutiques Nespresso pour les premières). Avant de craquer pour ces machines, vérifiez que vous pourrez vous approvisionner facilement.

Quelle eau utiliser ?

Si l'investissement réalisé se révèle important à l'achat et que vous attendez un café de très bonne qualité, utilisez de l'eau filtrée. En effet, la qualité de l'eau joue sur celle du café. Il existe d'ailleurs des modèles intégrant un filtre qui réalisent automatiquement l'opération. Utile pour ceux qui consomment régulièrement du café.

L'entretien

Attention enfin à l'entretien de votre appareil, tout particulièrement aux opérations de nettoyage et de détartrage. À savoir, d'ailleurs : la plupart des marques excluent la garantie si ces opérations n'ont pas été effectuées régulièrement et correctement.

Il est recommandé un nettoyage des filtres et porte-filtres tous les 1 ou 2 mois selon les marques (consulter sa notice). Pour le détartrage, la fréquence varie selon les fabricants : de 1 à 6 mois selon les marques et le niveau de consommation. Suivez attentivement les explications spécifiques à chaque appareil. En effet, certains acceptent le vinaigre, mais d'autres le prohibent. Dans ce cas, il faut utiliser un produit spécifique vendu par la marque (compter 4 à 5 euros par kit). Pour quelques appareils, il faut retirer la cartouche filtrante avant de détartrer.

Élisa Oudin

Aissam Haddad

Rédacteur technique