Laits enrichis

Ils n'ont guère d'intérêt

Publié le : 10/03/2010 

Des vitamines dont on ne manque pas, des antioxydants sans rapport avec le lait, des minéraux censés être présents en quantité alors qu'ils ne le sont qu'à l'état de traces... ces spécialités enrichissent surtout leurs fabricants.

 

Très répandu au rayon lait : l'ajout de vitamines et minéraux. Certains sont enrichis en vitamine D, indispensable à la bonne assimilation du calcium. La démarche peut être logique, mais seulement pour ceux qui risquent d'être carencés comme les personnes âgées ou les femmes enceintes, qui ont des besoins accrus. En revanche, les carences en d'autres vitamines sont très rares et les cocktails ajoutés aux laits enrichis ou « à teneur garantie » (selon les cas, vitamines A, E, toute la « gamme » des vitamines B, etc.) ne répondent à aucune logique. Non seulement on n'a pas besoin de ces suppléments de vitamines, mais le lait n'en est pas, normalement, un vecteur important. Pas plus que de zinc, sélénium et vitamine E que Lactel ajoute à son « Jour après jour, partenaire jeunesse », censé « aider à protéger vos cellules des effets du temps ». Le mot magique « anti-oxydant » ne suffit pas à faire de ce lait un élixir de jeunesse ! Pour les autres produits enrichis, l'inutilité saute encore davantage aux yeux. Exemple : Candia protéines. Non seulement les besoins en protéines sont couverts chez les adultes, les enfants en consommant plutôt en excès, mais ce lait n'en contient en fait pas plus qu'un autre Candia, le Viva + ! Le cas du calcium est encore plus flagrant. Seules quelques franges de la population, parmi les adolescentes ou les personnes âgées, sont à risque de carence mais, surtout, les deux laits Capital calcium de Lactel et Calcium Plus de Candia affichent une moindre quantité que ce que nous avons mesuré en moyenne dans les laits testés ici ! Enfin, Lactel enrichi en magnésium n'en apporte en réalité que peu. Le lait n'étant pas, à l'origine, une source notable de ce minéral, ajouter un peu à un peu, ça ne fait toujours pas beaucoup ! Un grand bol de ce lait n'en fournit pas plus qu'un tiers de banane ou une grosse cuillerée d'épinards.

Photos : J. Bonnefoy

Fabienne Maleysson

Claire Garnier

Rédactrice technique