Courrier voyageur

Publié le : 28/08/2018 

Courant 2017, le MacBookPro de monsieur P., acheté en 2011, tombe en panne : la carte mère ne fonctionne plus. Il se rend aux services après-vente (SAV) de Boulanger, de l’Apple iSwitch d’Arras et de l’Apple Care de Lille. Tous lui indiquent que la pièce défectueuse n’est plus disponible. Le remplacement est impossible. Ce défaut, reconnu par la société, n’est plus pris en charge depuis le 1er janvier 2017. Monsieur P. envoie alors un courrier à la maison mère d’Apple, en Irlande, et réclame le remboursement ou le remplacement de l’ordinateur au titre de la garantie légale des vices cachés (articles 1641 et 1648 du code civil). Il saisit aussi l’UFC-Que Choisir via son site Internet. ­L’association locale de l’Artois prend en charge son litige et envoie une lettre en Irlande. Après divers échanges, le client se fait rembourser la somme de 840 €, équivalant à la valeur de l’appareil.