Aspirateurs traîneaux Les surpuissants quittent la scène

Aspirateurs traîneaux

Les surpuissants quittent la scène

Publié le : 20/02/2015 

C’est la fin d’une époque, celle des aspirateurs surpuissants. Depuis septembre 2014, réglementation européenne oblige, les nouveaux modèles doivent afficher moins de 1 600 watts. Résultat, le marché est en plein renouvellement. Nous avons testé les aspirateurs les plus récents.

 

Par ici la sortie ! Depuis le 1er septembre dernier, la législation européenne interdit aux fabricants d’aspirateurs de commercialiser des traîneaux d’une puissance supérieure à 1 600 watts. Il aura fallu un peu de temps avant de voir le changement arriver dans les magasins : les aspirateurs de plus de 1 600 watts constituaient le gros de l’offre. Les distributeurs ont écoulé leurs stocks, notamment lors de la dernière période de soldes. C’est maintenant que les nouveaux modèles, conformes à la réglementation, vont commencer à se faire remarquer dans les rayons. Les consommateurs pourront constater qu’à l’image d’autres appareils électroménagers, les aspirateurs arborent désormais une étiquette énergie, qui comprend plusieurs informations : l’efficacité énergétique, bien sûr, mais également la capacité de filtration, l’efficacité d’aspiration ou encore, point essentiel, le niveau sonore de l’appareil.

Ce renouvellement du marché a aussi un impact important sur nos tests. Pour nous adapter à cette nouvelle donne, nous avons fait le choix d’écarter de nos comparatifs les aspirateurs obsolètes qui arrivent en fin de commercialisation parce que trop puissants. Nous avons privilégié les modèles récents. C’est pourquoi, de 180 aspirateurs traîneaux, nous passons à 37. Nous en avons profité pour modifier notre protocole.

Les aspirateurs à filtration à eau n’étant pas concernés par les nouvelles règles du jeu européennes, nous les avons conservés sous un onglet spécifique. De même, aspirateurs balais et aspirateurs robots, également dispensés, figurent toujours dans notre dossier (l’accès aux résultats de nos tests est payant).

Anne-Sophie Stamane

asstamane