iPhone 5

Adaptateur de rigueur

Publié le : 22/09/2012 

Avec l’iPhone 5, Apple abandonne le connecteur qu’il utilisait sur ses appareils depuis 2003. Mais plutôt que d’adopter le standard de l’industrie (micro-USB), le constructeur inaugure une nouvelle prise propriétaire, nommée Lightning. Une stratégie triplement culottée puisqu’elle lui permet de fermer son écosystème à la concurrence et de vendre des adaptateurs tout en respectant la réglementation européenne en vigueur. Explications.

 

Trop large, trop encombrant, plus au goût du jour : le connecteur à 30 broches qu’Apple utilisait depuis 2003 sur ses iPod (baladeurs), ses iPhone (téléphones) et ses iPad (tablettes), avait pris un coup de vieux. Il était logique que le fabricant veuille le moderniser, ne serait-ce que pour proposer des appareils plus fins. Avec l’iPhone 5, dévoilé le 14 septembre dernier, Apple a donc aussi présenté Lightning, son nouveau standard propriétaire de connexion. Une prise beaucoup plus étroite et, selon le constructeur, moins fragile.

Conséquence immédiate, les accessoires acquis pour les précédents iPhone ne sont plus compatibles. Pour continuer à écouter sa musique sur une station d’accueil (parfois achetée très cher) ou recharger son téléphone en voiture, via le câble allume-cigare, il faudra acheter un adaptateur. Apple se frotte déjà les mains : ces accessoires sont vendus entre 19 et 39 € selon les modèles. Outre le fait qu’elle lui permet de cultiver son écosystème hermétique à la concurrence, cette méthode autorise Apple à ne pas entraver la réglementation européenne en vigueur.

 

Image
L'adaptateur Lightning qui permet à Apple d'être en conformité avec la réglementation européenne

En juin 2009, Apple avait en effet signé l’accord par lequel les principaux constructeurs s’engageaient, devant la Commission européenne, à livrer un chargeur universel en déployant le même connecteur sur leurs smartphones 1. Les appareils de LG, Nokia, Samsung ou Sony Ericsson sont ainsi tous équipés d’un port micro-USB. Seulement voilà, à cet accord, Apple avait finement fait intégrer un article pour servir sa stratégie. En substance, ledit paragraphe (article 4.2.1) précise que si un fabricant met à disposition l’adaptateur adéquat (fusse-t-il payant…), il reste en conformité avec le règlement. Apple respecte donc parfaitement l’accord signé avec ses concurrents. Tout en leur faisant un beau pied de nez. Ainsi qu’aux millions de clients qui seront obligés d’acheter un adaptateur.

 

 

 

À suivre

L’iPhone 5 étant commercialisé depuis le vendredi 21 septembre, dès mardi 25 septembre une vidéo de prise en main du nouveau smartphone d’Apple sera disponible sur Que Choisir en ligne.

Quant au test de l’iPhone 5 par les ingénieurs de Que Choisir, les résultats seront publiés fin septembre.

1. MoU regarding Harmonisation of a Charging Capability for Mobile Phones, 5 juin 2009

http://ec.europa.eu/enterprise/sectors/rtte/files/chargers/chargers_mou_en.pdf

Camille Gruhier

Chef de rubrique