Station MP3

Apple, le privilégié

Publié le : 13/12/2011 

La très grande majorité des stations d’accueil MP3 sont avant tout conçues pour les appareils de la marque Apple. Nos explications pour profiter au mieux de son iPod ou iPhone branché à une station d’accueil.

 

Pour les fans d’Apple

 

Station MP3 JBL Radial - A. Lecomte pour QC
Si votre baladeur n’est pas un Apple, vous pouvez le brancher à la ­station via la prise casque.

Une chose est claire : les ­stations d’accueil MP3 sont avant tout destinées aux détenteurs d’appareils de marque Apple. La preuve : toutes celles de notre ­sélection (à l’exception ­notable de la Scott XSE 100) arborent en bonne place un dock iPod, un connecteur ­spécifique sur lequel viennent s’enficher les appareils de la marque à la pomme. Les ­baladeurs, bien sûr (iPod Nano, Classic et Touch, mais pas l’iPod Shuffle, trop petit), mais aussi les téléphones (iPhone). Même l’iPad, la ­tablette d’Apple, pourrait en bénéficier si sa taille imposante ne l’en empêchait pas (au final, la Philips DS9000/12 est la seule station de notre sélection à être capable ­d’accueillir l’iPad sur son dock). Une fois le baladeur en place, il suffit de lancer le titre de son choix à partir de son écran pour qu’il soit diffusé par les enceintes. Cerise sur le ­gâteau : le baladeur profite d’être connecté pour se ­recharger. Attention, toutefois, car seuls les appareils munis d’un connecteur à 30 broches sont compatibles avec le dock des stations d’accueil. Et les modèles d’iPod et d’iPhone les plus anciens (sortis avant 2003) ne le sont pas. Un « détail » que les fabricants ne prennent pas toujours la peine d’indiquer. Votre baladeur n’est pas un Apple ? Vous ­pourrez tout de même le connecter à n’importe quelle station. Il suffit pour cela de relier la prise casque à l’entrée auxiliaire de la station par un câble jack 3,5 mm mâle/mâle (pas toujours fourni). Cependant, dans cette configuration, l’harmonie du design en prend un coup (rien n’est prévu pour poser l’appareil) et le baladeur ne se recharge pas lorsqu’il est branché.

Vive le sans-fil !

 

Station MP3 JBL On Air Wireless - A. Lecomte pour QC
Grâce à la technologie sans fil, on se passe de télécommande.

Lancer la musique ou passer au titre ­suivant sans bouger de son canapé, c’est possible sur la plupart des stations d’accueil grâce à la télécommande fournie. Il faut pour cela que le baladeur Apple soit placé sur le connecteur prévu à cet effet (certaines ­commandes ne fonctionnent pas si l’appareil est relié à la station par le câble jack). Par ­ailleurs, la station d’accueil doit offrir la ­possibilité de piloter l’iPod à distance, ce qui n’est pas le cas, par exemple, avec la Bowers & Wilkins ­Zeppelin mini et la JBL On Air Wireless. Avec la première, l’intérêt de la télécommande est donc plus que limité. Sur la seconde, en revanche, cette lacune est largement ­compensée par la ­fonction Air Play, un ­protocole qui sert à connecter sans fil son ­baladeur Apple à la station (photo ci-contre). Résultat : inutile de poser son iPod sur le connecteur. Il suffit de le garder près de soi et de l’employer pour lancer la musique ou passer au titre suivant, comme vous le feriez si vous aviez des écouteurs aux oreilles. Le son est alors automatiquement diffusé par les enceintes de la station d’accueil. Ce système permet aussi ­d’utiliser n’importe quel appareil de marque Apple (y compris l’iPad), à ­condition qu’il soit équipé du système d’exploitation iOS 4.2. Mieux encore : même plus besoin de ­baladeur, la station est capable de diffuser ­directement les titres contenus dans votre bibliothèque iTunes 10 par le biais du réseau ­Wi-Fi domestique. Il suffit de lancer la musique depuis son PC ou son Mac pour qu’elle soit diffusée par les enceintes. En plus, le titre de la chanson, le nom de l’artiste et la ­pochette de l’album s’affichent sur l’écran LCD de la ­station. Une solution d’avenir qui devrait sans doute se généraliser.

Un adaptateur, c’est mieux

 

Dock station MP3 JBL Radial - A. Lecomte pour QC
Le dock iPod est fragile. Pour le préserver, mieux vaut utiliser un adaptateur en plastique.

Bien que pratique, le dock iPod a un ­inconvénient : il est très fragile. Poser le ­baladeur, le retirer, appuyer sur l’écran tactile sont autant d’actions qui mettent le connecteur à rude épreuve. Pour réduire les risques de casse prématurée, la plupart des fabricants fournissent, avec leurs stations d’accueil, des adaptateurs en plastique qui s’installent au ­niveau du connecteur de manière à mieux maintenir l’iPod ou l’iPhone. Grâce à eux, le connecteur sera préservé. Alors, même s’il n’est pas très esthétique, pensez à utiliser l’adaptateur compatible avec votre appareil.