Gare aux intitulés trompeurs

Lessives

Gare aux intitulés trompeurs

Publié le : 20/04/2017 

Notre nouveau test de lessives prouve que les consommateurs ne peuvent pas se fier aux appellations rassurantes des fabricants. Certaines se disent « peaux sensibles » ou « sensitive » alors qu’elles contiennent des substances allergisantes !

 
visu-lessives-peaux-sensibles

Entre capsules et formulations liquides, nous avons testé 20 lessives en mélangeant les grandes marques (Ariel, Skip, Le Chat…), les marques vertes (Rainett, Biocoop, Maison verte, l’Arbre vert) et les marques de distributeur comme Auchan, Leader Price, Casino ou Intermarché.

Outre les essais en laboratoire sur l’efficacité de ces lessives, nous avons recherché les substances problématiques. Résultat, la plupart des produits raffolent de parfums allergènes (13 sur les 20) et un certain nombre contiennent des conservateurs hautement allergisants (6 sur les 20).

Les capsules Dash 2 en 1 fleurs de lotus et lys cumulent même 9 parfums allergènes qui sont tous présents à plus de 100 mg/kg, avec l’un d’eux frôlant les 700 mg/kg. Un record !

Mais on trouve encore pire dans ce test avec des lessives qui inspirent confiance aux allergiques et aux parents soucieux de la santé de leurs enfants en se disant « sensitive » ou « peaux sensibles ». Face à de tels intitulés, on achète en pensant évidemment bien faire.

Pourtant, la lessive liquide Ariel sensitive contient le conservateur le plus allergisant du marché, la MIT (méthylizothiazolinone), une substance tellement préoccupante qu’elle est devenue l’ennemi numéro un des dermatologues et des allergologues. La benzizothiazolinone (BIT) qui appartient à la même famille de conservateurs, est également présente. Ces substances sont d’ailleurs étiquetées en fin de liste des ingrédients au dos de l’emballage d’Ariel sensitive… en parfaite contradiction avec son intitulé très rassurant.

De la même façon, la lessive liquide Tandil savon de Marseille d’Aldi s’affiche « peaux sensibles » alors qu’elle cumule elle aussi la présence de MIT et de BIT. Inadmissible.

Quant aux capsules Skip sensitive, elles portent très mal leur nom. Nous y avons dosé plusieurs parfums allergisants, dont le benzyl alcool à 239 mg/kg, qui n’est même pas étiqueté !

L’automne dernier, près de 5 000 internautes ont répondu à notre enquête Web sur leurs habitudes de lavage. Parmi tous les critères de choix proposés, c’est le respect de la peau qui est jugé le plus essentiel, à 33 %, devant l’efficacité à 28 %. Mais avec une belle lucidité, 88 % estiment qu’il est difficile d’identifier la présence d’allergènes. Que Choisir confirme, il est impossible de les éviter en se fiant aux publicités et aux emballages.

Problème de sécurité sur les capsules de lessive Leader Price

visu-leader-price-doses-solubles

Lors de notre test de lessives en capsules, nous avons constaté que la référence Leader Price doses solubles échouait au test de résistance à la compression. L’UFC-Que Choisir a donc demandé le retrait et le rappel de ces capsules et a saisi la Répression des fraudes (DGCCRF)

Élisabeth Chesnais

echesnais@quechoisir.org

Mélanie Marchais

Rédactrice technique