Adoucissant Bien choisir son adoucissant

Adoucissant

Bien choisir son adoucissant

Les adoucissants promettent un linge plus doux, et souvent un parfum longue durée. Difficile de savoir s’ils disent vrai sans test, mais il ne faut pas acheter à l’aveugle. Nos conseils.

 

Test Que Choisir : Comparatif Adoucissant

Dilué ou concentré

C’est une question de format : les adoucissants dilués sont vendus en bidon de 3 litres, les concentrés en flacons de 750 ml à 1,5 litre, voire 2 litres, selon les produits. Si la place de rangement est comptée ou si le poids à manipuler affole, le format concentré paraît plus adapté.

En revanche, les tests en laboratoire effectués par Que Choisir prouvent qu’il existe des différences d’efficacité. Les deux adoucissants les mieux notés sont des formulations diluées, les plus mal classés sont des concentrés. Entre ces deux extrêmes, on trouve des produits moyens, voire corrects, aussi bien dans l’une que l’autre catégorie.

Avec ou sans allergènes

De nombreux adoucissants contiennent des allergènes : Que Choisir les déconseille fortement. Les personnes sensibles, enfants et adultes allergiques ou asthmatiques doivent être vigilants. En effet, l’adoucissant imprègne le linge pendant le dernier cycle de rinçage, que ce soit en machine à laver ou en lavage à la main. Les personnes vulnérables à une substance allergisante présente dans le produit s’y trouvent donc exposées par contact avec les vêtements, le linge de toilette ou de lit.

Un outil pour repérer les allergènes

Heureusement, il est possible d’éviter les adoucissants contenant des allergènes lors de l’achat en magasin. Il suffit de regarder l’étiquette de composition. Elle figure en général en petits caractères au dos du bidon ou du flacon, et si le produit contient un composant classé allergène à plus de 100 mg/kg, il doit le mentionner. S’il y en a plusieurs, tous les noms doivent être indiqués. Il s’agit toujours des derniers ingrédients mentionnés dans la composition. Leurs noms étant souvent obscurs pour un profane, Que Choisir a dressé la liste des 26 allergènes susceptibles d’être présents dans les adoucissants. À consulter avant d’acheter l’adoucissant en magasin.

Quelle douceur pour le linge ?

Rendre le linge plus doux, c’est la raison d’être des adoucissants, les spots publicitaires le rappellent régulièrement. Au vu des tests effectués en laboratoire, certains tiennent leurs promesses en matière de douceur, d’autres non. La différence avec un linge non adouci est parfois trop ténue pour justifier l’achat.

Parfum longue durée ou évanescent

Faut-il parfumer son linge, et si oui le parfum est-il agréable ? Que Choisir se gardera bien de répondre à des questions aussi subjectives. En revanche, les adoucissants promettent souvent un parfum longue durée. D’après les essais effectués en laboratoire, la tenue de l’effluve sur le linge varie énormément d’un adoucissant à l’autre : jusqu’à 10 jours pour les plus tenaces, à peine 24 heures pour les plus éphémères.

Adoucir ou pas ?

L’eau du robinet est qualifiée de dure quand elle contient beaucoup de calcium et du magnésium, deux minéraux excellents pour la santé. C’est très bien quand on la boit, mais si le linge est lavé à 60 °C avec une eau dure, donc calcaire, à cette température, il peut paraître rêche. L’adoucissant est destiné à lui redonner du moelleux. À l’opposé, dans une commune qui distribue une eau douce ou peu dure, c’est inutile.

Un effet secondaire ennuyeux

On ne l’apprendra jamais à travers les publicités, mais l’adoucissement du linge présente un inconvénient : il réduit son pouvoir absorbant. Le coton absorbe moins bien l’eau s’il a été rincé avec un adoucissant. Bien que ce ne soit pas dans des proportions dramatiques, le torchon à vaisselle et la serviette de toilette essuient mieux s’ils ne sont pas adoucis. C’est aussi le cas des vêtements de sport : ils absorbent mieux la transpiration s’ils sont lavés sans adoucissant. 

Test Que Choisir : Comparatif Adoucissant

Élisabeth Chesnais

echesnais@quechoisir.org