Depuis quelques années, le marché des sèche-linge est dominé par les appareils à condensation. Parmi eux, les sèche-linge dotés d’une pompe à chaleur se distinguent par une faible consommation électrique. Les autres modèles, à condensation classique ou à évacuation, gardent un avantage : ils sèchent généralement plus vite. 

 
SOMMAIRE

Test Que Choisir : Comparatif Sèche-linge

Sèche-linge à condensation classique

Les sèche-linge à condensation n’ont pas besoin d’être reliés à l’extérieur, ils fonctionnent en circuit fermé. L'humidité extraite du linge est condensée et récupérée dans un bac, qu’il suffit de vider après chaque utilisation.

Avantages

  • Ces sèche-linge ne nécessitent pas d’ouverture dans le mur, ils peuvent donc être utilisés en appartement, à condition que la pièce soit bien ventilée.

Inconvénients

  • Ils sont plus chers à l’achat que les simples appareils à évacuation.

  • Si le condenseur n’est pas assez performant, l’humidité peut se retrouver dans la pièce.

  • Il faut nettoyer régulièrement (selon les recommandations du fabricant) le condenseur pour maintenir les performances de l’appareil.

Sèche-linge à condensation équipé d’une pompe à chaleur

La pompe à chaleur équipe de plus en plus les sèche-linge à condensation. Elle remplace la résistance chauffante, grande consommatrice d’électricité. Avec ce procédé, une partie de la chaleur récupérée après condensation de l’eau peut être réorientée vers le tambour.

Sèche-linge pompe à chaleur

Avantages

  • L’appareil consomme beaucoup moins d’électricité que les sèche-linge à condensation classique ou à évacuation.

  • Ne nécessitant pas d’évacuation, il peut facilement être utilisé en appartement.

Inconvénients

  • Le prix est généralement plus élevé que celui d’un simple modèle à condensation.

  • Les cycles de séchage sont globalement plus longs qu’avec un sèche-linge à condensation classique ou à évacuation.

  • Si l’appareil n’est pas équipé d’un condenseur autonettoyant, ce dernier, ainsi que le micro-filtre généralement placé devant, doivent régulièrement être nettoyés afin de maintenir les performances de séchage (et donc la faible consommation à l’usage). 

Sèche-linge à évacuation

Il n’y en a plus beaucoup sur le marché. Sur ces appareils, l’air chaud chargé d’humidité est évacué vers l’extérieur grâce à une gaine de ventilation. Il faut impérativement disposer d’une ouverture vers l’extérieur, la gaine ne devant en aucun cas être raccordée à la ventilation ou à l’évacuation d’un poêle, par exemple !

Il faut avoir de l’espace, car le tuyau d’évacuation doit mesurer au moins 1,20 mètre de long et être situé 30 cm au-dessus du sol (voir schéma).

Avantages

  • L’entretien est très simple, car il n’y a pas de bac à eau à vider ni de condenseur à nettoyer.

  • Plus basique, ce type de sèche-linge est généralement moins coûteux à l'achat.

  • Les cycles de séchage sont plus courts qu’avec un appareil équipé d’un système pompe à chaleur.

Inconvénients

  • Il faut disposer d'une pièce avec une aération vers l'extérieur.

  • Il faut s’attendre à une consommation d’électricité deux fois plus élevée qu’avec un sèche-linge doté d’une pompe à chaleur.

Top ou frontal

Sèche-linge Brandt top

Sèche-linge Brandt top.

Il existe encore quelques modèles à chargement par le haut (top). Moins larges, ils sont adaptés aux petits espaces, encore que cela se discute : comme on ne peut pas empiler le lave-linge et le sèche-linge, le gain de place n’est pas garanti ! L’utilisateur n’a pas besoin de se casser le dos pour charger et décharger la machine. Attention, la capacité maximum (coton) est souvent limitée à 6 kg.

Les sèche-linge à chargement frontal sont 15 cm plus larges, mais peuvent se superposer à un lave-linge grâce à un kit spécial. Leur capacité se situe entre 7 et 9 kg.

Capacité

Entre les appareils top qui se limitent à 6 kg maximum de coton et les modèles à chargement frontal qui peuvent aller jusqu’à 9 kg, le choix est vaste. Opter pour un gros volume est inutile si vous n’avez pas le lave-linge de même capacité et encore moins si vous retirez, après lavage, quelques vêtements trop délicats pour sécher en tambour. Une capacité de 7 kg est souvent suffisante. Qui plus est, l’appareil a du mal à s’adapter si le tambour est peu rempli (temps de séchage et consommations plus longs que tambour plein).

Options : à vous de voir

La très grande majorité des sèche-linge disposent d'une sonde électronique qui arrête automatiquement l'appareil dès que le linge est sec. Ce dispositif permet à l’appareil de s’adapter aux charges et programmes sélectionnés. Il y a moins de risque de se retrouver avec du linge trop sec ou trop humide. Les modèles manuels à minuterie sont devenus rares.

Le départ différé, présent là encore sur presque tous les sèche-linge, a son utilité pour profiter des heures creuses ou pour trouver son linge tout juste séché au retour du travail.

La différence se fait sur d’autres détails : écran précisant le temps de séchage restant, éclairage du tambour ou encore programmes spécifiques, comme celui qui, si vous ne sortez pas le linge tout de suite, le brasse de temps en temps pour éviter qu’il ne se froisse. Des modèles réduisent aussi la température de séchage pour épargner les étoffes délicates. Intéressant également, le panier à installer dans le tambour vide pour sécher les lainages et les chaussures de sport.

Pour les sèche-linge à condensation, la présence d’un kit d’évacuation directe peut éviter d’avoir à vider le bac de condensation à chaque cycle. Pour ceux équipés du système pompe à chaleur, le condenseur autonettoyant est un avantage certain : on gagne du temps et les performances sont maintenues.

L'ouverture de la porte (à 180°, à droite ou à gauche) ou la facilité d'accès aux éléments à nettoyer (filtre, condenseur, réservoir à eau) sont d'autres éléments à prendre en compte. Question sécurité, les fabricants ont doté la plupart des appareils d'une touche départ qu'il faut activer après avoir effectué la programmation et/ou enclenché un système de verrouillage (sécurité enfant). 

L’armoire séchante

En France, on ne la trouve pas dans les magasins spécialisés, mais plutôt sur les foires-expo : l’armoire séchante est un concept scandinave, tout droit venu des années 70. Ce type de sèche-linge a l’allure d’un réfrigérateur, dont l’intérieur est garni de barres horizontales semblables à des porte-serviettes. Le séchage se fait grâce à des mini-radiateurs à lamelles permettant de réguler la chaleur et de l'adapter à la nature du linge. L'humidité est évacuée vers les aérations du bâtiment ou vers l'extérieur. La consommation électrique serait moindre qu’avec un sèche-linge traditionnel.

Test Que Choisir : Comparatif Sèche-linge

Anne-Sophie Stamane

asstamane