Sèche-linge

Conseils

De l'installation à l'entretien en passant par l'utilisation du sèche-linge, quelques conseils pratiques.

 

L'installation

Pour choisir un sèche-linge, plusieurs éléments sont déterminants : le type de logement, la pièce et les possibilités d'installation, le lave-linge dont on dispose et notamment sa vitesse d'essorage. Les vendeurs ne se montrent guère curieux sur cet aspect. Dans 58 % des cas 1, ils n'ont pas jugé utile de poser la moindre question sur le logement et les possibilités d'installation. Et quand ils ont montré un petit intérêt pour la situation, c'était clairement le service minimum. Dans 10 % des cas seulement, ils se sont renseignés sur le type de logement, la possibilité d'installer une gaine d'évacuation et l'aération actuelle de la pièce, pour apporter la solution la plus adaptée. Seuls 34 % des vendeurs se sont inquiétés de la vitesse d'essorage du lave-linge. Or, les performances d'un sèche-linge dépendent pour beaucoup de cette donnée.

L'utilisation

- Placez uniquement du linge bien essoré dans l'appareil (et non des vêtements qui dégoulinent encore).

- Ne séchez jamais de linge traité avec des liquides de nettoyage à sec, taché/imbibé d'huile végétale ou de cuisson, de détachant en spray ou liquide (risque d'incendie et/ou d'explosion).

- Certains textiles sont interdits de séjour dans l'appareil : tous ceux contenant du caoutchouc (mousse de latex...), les textiles imperméables, les lainages et les soieries. Vérifiez l'étiquette, elle le précise.

- Évitez d'y sécher les chaussures (tennis, pantoufles...), elles pourraient s'encastrer entre le hublot et le tambour.

- Il est difficile de connaître le poids exact du linge chargé, il faut en tout cas éviter de le tasser (pour les synthétiques, on recommande d'insérer au maximum le tiers du volume du tambour).

- Pendant le fonctionnement de l'appareil, la température ambiante ne doit pas dépasser 30 °C (si c'est le cas, ouvrez une fenêtre ou la porte, une condensation importante prolonge en effet le temps de séchage).

L'entretien

Les sèche-linge souffrent d'un taux de panne élevé. Pour soulager le vôtre, vous devez disposer d'un lave-linge dont la vitesse d'essorage est d'au moins 1 000 tr/min (un taux d'humidité résiduel moindre limite le temps de séchage et réduit la consommation d'énergie). Prenez garde aussi à bien suivre les consignes d'entretien. Le filtre doit être nettoyé après chaque utilisation et, pour les modèles à condensation, il faut penser à vidanger le réservoir d'eau (à chaque cycle aussi) ainsi qu'à nettoyer le condenseur (fréquence variable selon les notices : 2 à 6 fois/an).

1. Selon une enquête de « Que Choisir » effectuée en 2003 dans 732 magasins (enseignes spécialisées et hypermarchés de la grande distribution).

Micaëlla Moran