Matelas Alerte à la contamination sur les mousses

Matelas

Alerte à la contamination sur les mousses

Publié le : 13/10/2017 

L’alerte nous vient de nos confrères néerlandais du magazine Consumentenbond. Le géant de la chimie BASF a découvert « des impuretés » dans une matière première qu’il fabrique pour les mousses destinées aux matelas. Le problème remonte au 25 août, les matelas fabriqués depuis et jusqu’à fin septembre sont potentiellement contaminés.

 

Que Choisir recommande de ne pas acheter de matelas neuf ces temps-ci. Il se peut en effet qu’ils aient été fabriqués depuis le 25 août avec des mousses contaminées chimiquement. BASF est un gros fournisseur de matière première, et il n’a prévenu ses nombreux clients que le 6 octobre dernier. Les fabricants ont donc travaillé plus d’un mois avec une matière première contaminée sans le savoir.

Si la toxicité des matelas, mais aussi des canapés et sofas, produits avec ces mousses est à ce jour inconnue, on sait que le problème vient d’une erreur de dosage du dichlorobenzène, une substance classée cancérogène possible, dans une matière première des mousses polyuréthane de matelas.

Pour l’instant, il n’existe aucune liste des matelas concernés, les fabricants y travaillent dans la discrétion. Quant à la Répression des fraudes (DGCCRF), informée depuis peu, elle s’est « immédiatement saisie » de l’affaire et mène des investigations.

Mais les premiers concernés, à savoir les consommateurs qui achètent les matelas, sont, eux, tenus à l’écart ! Les fabricants de matelas seraient pourtant bien inspirés de miser sur la transparence absolue au plus vite et de les informer s’ils veulent éviter un effondrement des ventes.

En attendant la publication de cette liste de produits concernés, qui permettra aussi aux consommateurs ayant récemment changé de matelas d’être rassurés, ou au contraire de voir leur nouveau matelas repris s’il est contaminé, Que Choisir conseille de reporter son achat.

Élisabeth Chesnais

echesnais@quechoisir.org