Un monospace à problème ?

Nouvelle Renault Espace

Un monospace à problème ?

Publié le : 14/06/2016 

La commercialisation d’un tout nouveau modèle est un challenge pour un constructeur. Renault semble en subir les conséquences avec sa nouvelle Espace, qui rencontre beaucoup de soucis mécaniques, comme en attestent les nombreux rappels opérés par le fabricant ces derniers mois.

 

Les enquêtes sur la fiabilité des voitures réalisées par « Que Choisir » s’en font régulièrement écho : toutes les marques rencontrent des pépins mécaniques sur leurs modèles. Pour corriger ces défauts de fabrication, les constructeurs procèdent alors soit à des rappels, pour remédier aux soucis liés à la sécurité, soit à des « actions correctives » en atelier pour tous les autres dysfonctionnements.

On peut comprendre que le risque zéro n’existe pas en matière automobile et accepter qu’un modèle retourne à l’atelier occasionnellement, mais lorsque Renault fait revenir au garage sa nouvelle Espace 8 fois en 9 mois (voir encadré ci-dessous), il y a de quoi s’interroger.

Commercialisée depuis fin 2015, cette cinquième génération du monospace emblématique de Renault semble donc être assez mal née. Il faut dire qu’elle est entièrement nouvelle et qu’elle utilise des organes mécaniques pour la plupart inédits. Aucun système n’échappe donc à cette vague de rappels.

Par exemple, un câble d’alimentation électrique du moteur 1.6 dCi, déformé lors du conditionnement ou lors de sa préparation sur chaîne, peut frotter contre une patte métallique et s’user jusqu’à provoquer un court-circuit. Au mieux, le conducteur en sera averti par l’allumage d’un témoin et le moteur ne pourra plus être démarré. Au pire, le court-circuit peut déclencher un incendie.

On rencontre le même type de risque au niveau du système de chauffage et du capteur de courant de la batterie en raison d’un mauvais serrage des câbles de mise à la masse.

Les organes mécaniques sont également touchés, avec deux rappels sur le circuit de freinage : l’un en raison d’un défaut sur le rotor de la pompe à vide des moteurs 1.6 dCi qui engendrerait la perte de l’assistance de freinage et qui imposerait un très gros effort sur la pédale de frein pour pouvoir ralentir le véhicule ; l’autre en raison d’un mauvais positionnement des flexibles de frein avant qui risquent de frotter contre la jante jusqu’à se percer. Dans ce cas, c’est carrément la perte totale de l’efficacité du freinage qui est en jeu !

Les erreurs en usine sont responsables quant à eux de rappels distincts : le mauvais collage du toit panoramique qui risque de se détacher en roulant (absence de primaire d’accroche avant collage), le mauvais réglage du train avant qui peut entraîner une usure anormale des pneumatiques et, enfin, le mauvais serrage d’un bras de suspension qui peut amener à une perte de contrôle du véhicule.

Renault ne nous a pas donné d’explication particulière pour justifier cette fréquence inhabituelle de rappels sur son Espace. Encore plus étrange, les Nissan Qashqai et X-Trail et les Renault Talisman et Kadjar, qui utilisent pourtant la même plate-forme que celle de l’Espace ainsi que des organes mécaniques communs, semblent être épargnées par ce flot de rappels. Et, si la Renault Talisman est concernée par  quelques-uns récemment, elle n’en subit pas autant que l’Espace.

Liste non exhaustive des rappels de la Renault Espace

Juin 2016 : 7 159 Espace fabriqués jusqu’au 18 septembre 2015

Problème : mauvais réglage du parallélisme en usine (les bras de suspension inférieurs pourraient ne pas être correctement fixés et prendre du jeu)

Risque : perte de contrôle du véhicule

Solution : réglage du parallélisme et remplacement de la vis de fixation du bras inférieur

 

Mai 2016 : 9 767 Espace fabriqués jusqu’au 11 janvier 2016

Problème : risque d’entailles sur la lisière et/ou la face de la sangle des ceintures de sécurité avant

Risque : inefficacité des ceintures de sécurité

Solution : contrôle de l’intégrité des ceintures de sécurité avant et remplacement si nécessaire

 

Mai 2016 : 8 440 Espace fabriqués jusqu’au 30 octobre 2015

Problème : mauvais serrage de la masse du câblage de la résistance de chauffage additionnel

Risque : incendie

Solution : contrôle du serrage de la masse (référence MAK) sur le plancher avant gauche et remise en conformité si nécessaire

 

Mai 2016 : 6 411 Espace fabriqués avant le 4 septembre 2015

Problème : mauvais serrage de la tresse de masse sur le capteur de courant de la batterie

Risque : incendie

Solution : contrôle de la fixation de la cosse du câble de masse sur le goujon du capteur de courant et remplacement du câble de masse et du capteur de courant

 

Mai 2016 : 14 092 Espace fabriqués avant le 3 février 2016

Problème : risque de mauvais montage des flexibles de frein avant qui pourraient frotter contre la jante et s’user jusqu’à se percer

Risque : perte du freinage

Solution : contrôle de l’état des flexibles de frein avant, remise en place et remplacement si nécessaire

 

Avril 2016 : 4 095 Espace fabriqués avant le 14 décembre 2015

Problème : absence de dépose de la primaire avant collage des vitres du toit ouvrant

Risque : perte du vitrage du toit ouvrant en roulant

Solution : contrôle et remplacement

 

Décembre 2015 : 427 Espace1.6 dCi fabriqués le 20 octobre 2015

Problème : rupture du rotor d’entraînement de la pompe à vide d’assistance de freinage au niveau du pied du toc d’entraînement

Risque : perte de l’assistance du freinage (pédale de frein très dure)

Solution : contrôle et remplacement si nécessaire de la pompe à vide d’assistance de freinage

 

Octobre 2015 : 1 987 Espace 1.6 dCi fabriqués jusqu’au 6 mai 2015

Problème : risque d’agression de la boucle dynamique du câblage moteur

Risque : incendie

Solution : contrôle et mise en place d’une protection du câblage