Renault Talisman

Premières impressions

Publié le : 05/11/2015 

Conçue sur la même plateforme que les Renault Espace et Kadjar, la Talisman dispose de bonnes qualités routières bien qu’ayant une suspension perfectible. La qualité de fabrication et le niveau d’équipement technologique montent aussi d’un cran. Du moins, pour les finitions haut de gamme.

 

Renault Talisman

La Renault Laguna III n'avait pas réussi à s'imposer sur le marché des berlines du segment D, celui des routières. Non pas qu’elle soit une mauvaise voiture mais plutôt à cause de la mauvaise réputation de la précédente génération jugée peu fiable. Son style peu original n’a pas non plus contribué à l’imposer sur le marché. Avec sa remplaçante, la Talisman, Renault ne semble pas avoir vraiment tiré de leçons de cet échec et la ligne reste quelconque. C’est en fait peut-être le crédo du segment car les concurrentes directes, les Peugeot 508 et Volkswagen Passat, ne se démarquent pas non plus par leur style exubérant. Par contre ces routières statutaires ne doivent pas faire l’impasse sur la qualité de fabrication. 

Qualité de vie à bord

intérieur Renault Talisman
La finition de la version haut de gamme Initiale Paris est quasi irréprochable.

La Talisman Initiale Paris que nous avons prise en main répond au critère principal de son segment, à savoir une bonne qualité de fabrication. Elle est en effet très soignée avec l'utilisation de matériaux haut de gamme qui sont du plus bel effet. L’assemblage est également très précis et ne souffre pas de critique : du beau travail. Un regret toutefois car nous n'avons pu prendre en main que des modèles haut de gamme et nous émettrons donc des réserves quant au résultat sur les modèles de base et pour jauger leur qualité de fabrication qui doit, forcément, être différente.

L'autre qualité de la Talisman est d'offrir une grande habitabilité et une excellente largeur aux coudes, notamment à l'avant. Les deux passagers seront installés dans de très bonnes conditions. Si la place à l'arrière est aussi généreuse, notamment avec une large place pour les genoux, elle s'avère juste pour trois occupants adultes.

La place, c'est aussi le credo du coffre. Avec ses 608 litres de capacité (dont 93 litres sous le plancher), c'est l'un des plus logeables du segment. En comparaison, une 508 atteint 515 litres et une Passat arrive à 586 litres de capacité de chargement. Le revers de la médaille est qu’il est d'une telle profondeur qu'il peut être délicat d'attraper les bagages qui auront glissé au fond. Signalons au passage que Renault a abandonné l'ouverture via un hayon au profit d'un coffre traditionnel. D’où une ouverture de chargement moins importante et moins pratique.

Renault Talisman coffre
Un coffre si profond qu'il peut être difficile d'attraper les bagages placés au fond.

À l’intérieur, les rangements sont aussi nombreux et la boîte à gants s’avère très volumineuse et pratique. Agréable à vivre, l’habitacle de la Talisman est aussi agréable par sa sobriété. Sur la version haut de gamme, le constructeur a épuré au maximum la planche de bord et en a évincé la grande majorité des boutons en adoptant un large écran tactile de 8,7 pouces (provenant du récent Renault Espace). Grâce à lui, le conducteur peut gérer les commandes et les réglages de l’auto. Ainsi, avec la solution Multi-Sense (de série dès le deuxième niveau de finition), le conducteur peut adapter jusqu’à 10 paramètres de confort (ambiance lumineuse, sonorité du moteur…) et de conduite (réactivité du moteur et de la boîte de vitesses, fermeté des suspensions…). Toutefois, cette concentration de possibilités demande un minimum d’habitude et de pratique pour s’y retrouver et arriver à la fonction recherchée. Renault, certainement conscient de cette complexité, a d’ailleurs ajouté un bouton sur la console centrale qui permet d’accéder directement au menu de changement de profil de conduite (mode sport, normal, confort ou personnalisé). On peut toutefois regretter que le même traitement ne soit accordé aux versions de base Life et Zen pour lesquels l’écran tactile se réduit à 7 pouces (option à 350 € sur la Life) et où les boutons se retrouvent en nombre.

Enfin, le combiné d'instruments entièrement numérique est très lisible, tout comme l'affichage tête haute, monté de série, qui permet de déporter au choix plusieurs informations comme la navigation ou la vitesse.

Renault Talisman écran
L'écran tactile de 8,7 pouces est très pratique.

Au volant

La Talisman procure de bonnes sensations et dispose d'une excellente tenue de route. Mais, là encore, nos versions haut de gamme recevaient le système 4Control (quatre roues directrices) avec l’amortissement piloté et nous aurions apprécié comparer ses performances à celles des versions basiques. Le système 4Control offre deux avantages grâce au braquage des roues arrière dans un sens ou dans l’autre. Ainsi, à faible allure le système confère une grande agilité à la voiture lors d'un roulage à basse vitesse grâce à son faible rayon de braquage de 11,3 m (contre 12,1 m pour les versions traditionnelles). Puis, dès que le rythme s’accélère, le système permet d'obtenir une meilleure tenue de route en virage en inscrivant la voiture dans les virages. Associé à l’amortissement piloté qui permet, entre autres, de durcir plus ou moins les suspensions, le système 4Control permet d’obtenir une voiture qui s’adapte en permanence à la route. Si le conducteur choisit d’imposer le mode d’action, il peut alors bénéficier d’un confort optimal sur autoroute avec des suspensions « molles » et, à l’inverse, d’un comportement plus sportif et raide sur des routes sinueuses. Nous avons toutefois noté que, quel que soit le mode sélectionné, les suspensions restent sèches sur les petits défauts de la route. Ainsi, lors du passage sur des raccordements ou des routes pavées, les occupants seront un peu malmenés. Sinon, le confort général est d’un bon niveau et les longs voyages ne poseront pas de souci particulier. Le moteur Diesel essayé, le dCi de 160 ch, associé à la boîte de vitesses à double embrayage EDC s’est montré volontaire pour exploiter les possibilités de la voiture. Vif et avec du répondant, ce moteur sait néanmoins aussi se montrer discret en ville et sur route. Le fonctionnement en douceur de la boîte de vitesses et le système Stop & Start rendent la Talisman très agréable en ville.

Renault Talisman moteur
Le moteur diesel dCi de 160 ch de la Talisman remplit bien son rôle.

Sécurité

De série, toutes les Talisman reçoivent le minimum syndical en termes d’équipement de sécurité : six airbags (2 airbags frontaux grand volume bi-générateur qui adaptent le gonflage selon la nature du choc et la position de la personne, 2 airbags thorax/épaules latéraux de nouvelle génération à l’avant et 2 airbags rideaux qui protègent les têtes des occupants à l’avant et à l’arrière) ; des ceintures de sécurité avant avec prétensionneurs à limiteur d’effort adaptatif qui ajuste l’effort à la sévérité du choc et à la position de l’occupant ; des appuis-tête avant et arrière anti-coup du lapin ; des sièges avec dispositif anti-sous-marinage ; deux fixations Isofix compatibles avec la norme i-Size pour les sièges auto… S’ajoutent ensuite des systèmes complémentaires, en option ou de série selon les niveaux de finition, comme le freinage d’urgence automatique et l’alerte de collision, l’alerte de franchissement de ligne, l’alerte de distance de sécurité, la reconnaissance des panneaux de signalisation, la surveillance d’angle mort, l’allumage automatique des feux de route… Ainsi, la Talisman est largement au niveau de ses concurrentes dans ce domaine et apporte un excellent niveau de sécurité.

Renault Talisman sécurité
Fixations Isofix pour les sièges enfant et 6 airbags équipent la nouvelle Renault.

La Renault Tasliman en résumé

Conduite dans sa livrée diesel la plus haut de gamme (Initiale Paris Energy dCi 160 EDC), la Talisman s’affiche à 42 400 €. En comparaison, une Peugeot 508 GT BlueHDi 180 ETA6 est à 41 200 € alors qu’une Passat 2.0 TDI 190 DSG6 Carat Edition demande 46 110 €. La Renault est donc intéressante d’autant qu’elle est dotée d’équipements inexistants sur les autres modèles. Sa finition est toutefois en retrait par rapport à celle de l’allemande. Reste que si l’on ne veut pas débourser une somme aussi coquette, et que l’on soit obligé de se rabattre sur une finition de base, la Talisman n’offre plus du tout le même intérêt technologique. Il lui reste alors seulement l’effet nouveauté. 

Les +

Niveau d’équipement de sécurité

Sobriété de l’habitacle

Coffre

Finition et qualité de fabrication

Les -

Équipement des versions de base

Suspensions sèches sur petites bosses

Ouverture du coffre

Ligne peu originale

Renault Talisman