Prime énergie

Pensez à la réclamer

Publié le : 19/02/2015 

Vous faites des travaux d’isolation, vous remplacez votre vieil équipement de chauffage par du matériel performant ? Vous avez droit à une prime énergie qui s’ajoute au crédit d’impôt de 30 %. Encore faut-il la réclamer.

 

Tous vos travaux d’économie d’énergie génèrent des certificats d’économie d’énergie. Le dispositif est assez complexe mais ce qu’il faut en retenir, c’est que vous avez droit à une prime énergie dès que vous faites isoler les combles ou la toiture, les murs ou le plancher bas, et dès que vous changez de système de chauffage pour un équipement performant qui va réduire votre consommation d’énergie.

prime energie
Il y a différentes façons de l’obtenir. Vous pouvez la demander à la grande distribution, Auchan, Carrefour et Leclerc en proposent, de même que les grandes surfaces de bricolage ; ou vous adresser à un fournisseur d’énergie ou de carburants, Total et GDF Suez notamment ; ou encore la demander à un site Internet spécialisé dans le business des certificats d’économie d’énergie, que ce soit Calculeo.fr, Primesenergie.fr, Ceenergie.com, ou d’autres. Au total, une vingtaine de professionnels à qui vous pouvez demander votre prime énergie.

Que Choisir a comparé leurs offres et elles ne se valent pas. Certains offrent des montants de primes plus généreux que d’autres, les écarts entre les prestataires vont jusqu’à 50 %, qu’il s’agisse d’isolation ou de chauffage. Mais attention, il ne faut pas se tromper car une fois la demande de prime déposée, on ne peut plus changer. Il serait dommage de passer à côté de la meilleure offre. Pour l’isolation des combles il y a plusieurs centaines d’euros en jeu, plus même si la superficie est importante, pour une chaudière à condensation c’est moins, mais il vaut mieux toucher le maximum.

L’alternative aux primes énergie

Plutôt que demander une prime énergie, il est possible de négocier ses certificats d’économie d’énergie directement auprès de l’artisan ou de l’entreprise qui va réaliser les travaux. Dans ce cas, il accorde une réduction sur le montant du devis. C’est a priori plus simple, mais aussi beaucoup plus aléatoire que la prime énergie.

Pour être sûr que la réduction accordée par l’entreprise ou l’artisan soit une vraie rétribution des certificats d’économie d’énergie, il faut jouer fin. Autrement dit s’être renseigné sur le montant qu’on pourrait obtenir en prime énergie, et aborder ce point seulement une fois que le prix a été négocié. Faute de quoi le professionnel aura intégré le montant de cette réduction-là dans sa proposition de départ ! Vous seriez perdant puisqu’en cas de remise au titre des certificats, l’artisan ou l’entreprise pourra les revendre pour son propre compte. 

Travaux d’économies d’énergie = 30 % de réduction

Selon la loi de finances 2015, le crédit d’impôt de 30 % est versé à tous les ménages qui font faire des travaux pour économiser l’énergie. Ce dispositif se nomme le Cite (crédit d’impôt pour la transition énergétique).

Élisabeth Chesnais

echesnais@quechoisir.org