Urgences Forfait fixé à 19,61 €

Urgences

Forfait fixé à 19,61 €

Publié le : 05/01/2022 

Depuis le 1er janvier, un « forfait patients urgences » remplace les divers frais facturés jusqu’alors pour un passage aux urgences sans hospitalisation. Son tarif est unique, il est fixé à 19,61 €.

 

Il en est question depuis plus d’un an et demi, mais pandémie et ajustements techniques obligent, son entrée en vigueur a tardé. Le « forfait patients urgences » (FPU), redevable pour chaque passage dans un service d’urgences sans hospitalisation, est appliqué depuis le 1er janvier.

Le tarif unique

Son tarif, unique, est fixé à 19,61 €. Il sera pris en charge, selon la situation de la personne soignée, par la complémentaire santé, la complémentaire santé solidaire ou l’Aide médicale d’État.

Le tarif réduit

D’un montant de 8,49 €, le forfait patients urgences minoré est réservé aux accidentés du travail avec incapacité de moins des 2/3 et aux personnes bénéficiaires du régime d’affection de longue durée (ALD). Pour elles, le FPU représente un coût nouveau, puisqu’elles étaient jusqu’alors exemptées de reste à charge aux urgences. Il leur faudra faire jouer la complémentaire pour se faire rembourser.

Les exemptions

Les femmes enceintes passé le 5e mois de leur grossesse, les bébés de moins de 30 jours, les accidentés du travail présentant une incapacité de plus des 2/3, les donneurs d’organe, les enfants victimes de sévices sexuels, les victimes d’attentats, sont dispensés du forfait patients urgences.

Les personnes sans complémentaire

Les personnes dépourvues de toute couverture complémentaire devront s’acquitter du FPU. Pour autant, rien de bien neuf pour elles. Le FPU ne fait que remplacer le forfait accueil et traitement des urgences (ATU) appliqué jusque-là, auquel pouvait s’ajouter le ticket modérateur sur les soins reçus (20 % du coût des actes). Le forfait accueil patient plafonne et unifie les frais facturés après passage aux urgences.

Anne-Sophie Stamane