Vacances (infographie)

Vous et vos vacances

Publié le : 12/06/2015 

Près de 3 350 abonnés à la newsletter hebdomadaire de Que Choisir ont répondu à notre questionnaire sur les vacances passées au cours des douze derniers mois. Budget, moyen de transport utilisé, type d’hébergement, éventuelles déconvenues… une carte postale complète !

 

infographie vacances

Ils sont exactement 3 336 à avoir répondu au questionnaire vacances diffusé à deux reprises dans la newsletter hebdomadaire de l’UFC-Que Choisir. Les participants à cette enquête, âgés dans leur majorité de plus de 55 ans, devaient se focaliser sur leurs vacances « principales » passées lors de ces douze derniers mois. Certains internautes ont cependant pris la peine d’activer le lien permettant de se rendre sur le questionnaire afin d’indiquer… qu’ils n’étaient pas partis au cours de cette période, soit tout de même 15 % de l’échantillon ! À titre de comparaison, selon le traditionnel baromètre Ipsos/Europ assistance publié en juin, 52 % des Français ont indiqué être restés chez eux au cours de l’été 2014.

 

Les départs

Sur les quelque 3 350 participants à notre enquête, et au regard de leur profil, on compte une part non négligeable de retraités. De fait, pour leurs vacances les plus importantes de l’année, la durée moyenne du séjour a atteint 19 jours (presque trois semaines). Près d’un quart de l’échantillon est même parti « 29 nuits ou plus ».

 

Le voyage

Rarement seul et le plus souvent en couple : les deux grandes tendances qui se dégagent de cette enquête sont conformes à ce que d’autres études révèlent. En revanche, et fort logiquement, voyager avec les enfants dépend de l’âge. Dans notre enquête, cela concerne près de 6 personnes sur 10 dans la tranche 18 à 54 ans. Au-delà, la proportion passe à moins de 1 sur 5. Une sacrée chute !

Côté date, ce sont les mois de juin à septembre qui se taillent la part du lion des départs, les huit autres mois de l’année se partageant les miettes. Mais, là encore, il faut nuancer en fonction de l’âge. Les 65 ans et plus sont seulement 28 % à prendre leurs vacances les plus longues au cours des mois d’été. La grande majorité opte alors pour les périodes moins chaudes et aussi moins chargées en touristes !

La France demeure la destination préférée : 62 % des vacanciers (en métropole) auxquels s’ajoutent les 3 % partis dans les DOM-TOM. Au total, 14 départements accueillent la moitié des séjours. Le littoral reste la zone de villégiature numéro un puisque, dans la liste, on trouve les départements du pourtour méditerranéen, du Finistère, des Côtes-d’Armor, du Morbihan, de la Vendée, de la Charente-Maritime, de la Gironde et des Pyrénées-Atlantiques. La montagne n’est toutefois pas oubliée : de nombreux vacanciers sont partis dans les Hautes-Alpes, en Savoie ou en Haute-Savoie. Autre information, il faut en moyenne 594 km pour rejoindre son lieu de vacances lorsqu’il est situé dans l’Hexagone. Les habitants du nord et de l’est sont néanmoins très au-dessus avec un parcours de 800 km.

Quand ils ont choisi de sortir de France (35 %), les vacanciers sont plutôt restés en Europe (56 %). Mais 17 % se sont rendus aux États-Unis et 13 % en Asie. Les préoccupations liées à l’actualité internationale sont perceptibles : seulement 11 % ont fréquenté l’Afrique, les ressortissants français ayant délaissé, par crainte des attentats, les destinations phares de ce continent que sont l’Égypte, la Tunisie et le Maroc.

 

Le transport

Les résultats obtenus ici sont évidemment corrélés avec les destinations les plus choisies (voir plus haut). Nombre de vacanciers ont par conséquent utilisé leur voiture. L’avion et le train, deux moyens de transports très coûteux pour les familles, sont en revanche surreprésentés chez les couples et ceux qui voyagent seuls.

Si près d’un quart des participants à note enquête a passé ses vacances principales dans une maison de famille ou chez des amis, un petit tiers a choisi l’hôtel ou un club de vacances. Une formule largement adoptée par les plus de 55 ans. Côté occupation, les activités culturelles priment sur la pratique d’un sport. Un phénomène qui est, sans surprise, particulièrement fort chez les plus de 65 ans.

 

Le budget

Dans 85 % des cas, nos consommateurs se sont débrouillés seuls pour organiser leurs voyages. Ils s’y sont pris entre 3 et 6 mois avant le départ (68 %). Le budget moyen consacré aux congés « majeurs » de l’année s’établit à 855 € par personne. Une moyenne qui cache de belles disparités : 650 € chez les 18-39 ans contre 900 € pour les plus de 55 ans. Et si ne pas quitter la France métropolitaine (dans une maison de famille ou chez des amis) est la formule la plus économique, partir hors d’Europe revient au moins deux fois plus cher. C’est bien sûr le prix des billets d’avion qui alourdit la note. Pour cette année, 60 % des répondants ont indiqué que leur budget vacances resterait stable.

 

Les déconvenues

Les Français éternels râleurs ? Les trois quarts (74 %, précisément) se sont déclarés très satisfaits de leurs vacances les plus longues. Un « score » assez moyen ! Ils sont par ailleurs un peu moins de 2 sur 10 à reconnaître avoir rencontré au moins une déconvenue. Les critiques les plus fréquentes émanent des plus jeunes et touchent l’hébergement : la non-conformité avec la réservation a été le reproche le plus cité (32 %), juste devant le confort (31 %), le rapport qualité/prix et la propreté (29 % pour chacun de ces deux items).

Arnaud de Blauwe

Contacter l’auteur(e)

Grégory Caret

Observatoire de la consommation

gregorycaret