Casque pour la télévision Comment écouter la télé sans déranger son entourage

Casque pour la télévision

Comment écouter la télé sans déranger son entourage

Publié le : 22/11/2017 

Un casque audio permet de s’isoler pour ne pas déranger ses proches quand on regarde la télévision. Certains utilisateurs peuvent aussi avoir besoin d’un volume sonore différent de celui de leur entourage pour contrebalancer une défaillance auditive. Des solutions existent mais des considérations techniques peuvent toutefois compliquer leur mise en place. Tour d’horizon des équipements disponibles.

 

Les différents types de casques

Différents types de casques audio permettent de s’isoler pour regarder la télévision. Les modèles classiques, casques ou écouteurs, peuvent être connectés à la prise jack du téléviseur (sous réserve que le câble soit assez long pour atteindre votre fauteuil… sinon il faudra acheter une rallonge). Plus pratiques, les casques TV sans fil améliorent la qualité sonore tout en isolant le téléspectateur. Certains modèles, dits « de salon » ou « Hi-Fi », promettent une immersion en 5.1 et/ou sont utilisables avec les systèmes audio de type ampli/enceintes. Enfin, les écouteurs « stéthoscopiques » visent plus particulièrement les personnes souffrant d’un handicap auditif. Certains sont compatibles avec les appareils auditifs avec position T.   

visu1-casques-appareils-auditifs
Les modèles Bower&Wilkins P7, Sennheiser RS 165 et CGV HEL Dolfin

Casques audio classiques avec ou sans fil

Liaison via la prise jack : plongée obligatoire dans la fiche technique de votre TV

Dans certains cas, en connectant un casque filaire classique au port jack du téléviseur, vous priverez vos proches du son des haut-parleurs. En effet, toutes les TV ne sont pas capables d’adresser le son au casque et aux haut-parleurs simultanément. Une solution pour tenter de contourner le problème consiste à utiliser un adaptateur mini-jack vers RCA/cinch ou mini-jack vers TosLink (5 € environ) et à connecter votre casque sur les connecteurs correspondants. Si votre téléviseur est très ancien, il est encore possible de trouver un adaptateur Péritel. Mais parfois, le téléviseur coupe le son des haut-parleurs même par leur intermédiaire.

Il est aussi possible de brancher le casque sur un décodeur (TNT ou box TV de l’opérateur Internet) s’ils possèdent une sortie audio (le son des haut-parleurs n’est alors pas coupé).

Dans tous les cas, jetez un coup d’œil au mode d’emploi de vos équipements même si, malheureusement, l’information n’y figure pas toujours.

visu2-casques-adaptateurs
Adaptateurs mini-jack vers RCA, mini-jack vers TosLink et mini-jack vers Péritel.

Lorsque les téléviseurs sont capables de diffuser le son simultanément sur le casque et les haut-parleurs, le volume sonore peut se régler de manière dissociée. Il est important que le volume du casque puisse être adapté à son utilisateur, notamment s’il souffre d’une défaillance auditive. Cette information est difficile à trouver dans les caractéristiques des téléviseurs. Nous le mentionnons systématiquement dans notre test de téléviseurs.

Bluetooth : sans fil mais avec problèmes

Certains fabricants de téléviseurs abandonnent la prise jack au profit d’une connexion Bluetooth. En théorie, le système est pratique : il permet de connecter un casque classique sans fil. Mais plusieurs problèmes peuvent se poser. D’abord, certains fabricants, sur certains modèles (Samsung et LG, notamment) semblent limiter la compatibilité de la puce Bluetooth à leurs propres équipements. Du coup, impossible de connecter un casque Bluetooth. Ensuite, si vous avez réussi à connecter votre casque, vous constaterez sans doute un décalage entre le son diffusé dans les oreillettes et l’image du téléviseur. Cette désynchronisation n’est pas très gênante lorsque l’on regarde un documentaire ou un film doublé en français, mais elle s’avère très agaçante pour des émissions en plateau ou des programmes français. Pour ne pas la subir, il faudrait que le téléviseur et le casque intègrent du Bluetooth avec le codec aptx Low Latency, un cas de figure très peu probable aujourd’hui.

Si votre téléviseur n’intègre pas de puce Bluetooth, vous pouvez recourir à un transmetteur Bluetooth. Cet adaptateur se connecte au téléviseur par le port jack, la prise optique ou la prise RCA (selon les modèles), se connecte au casque sans fil et lui transmet le son en Bluetooth. Difficile d’en trouver en magasin, cherchez plutôt sur Internet. Des fabricants comme Avantree ou Marmitek proposent différents modèles plus ou moins évolués (comptez entre 30 et 100 €). Attention toutefois, si votre téléviseur coupait les haut-parleurs en branchant un casque classique sur la prise jack, il les coupera aussi en y connectant un transmetteur Bluetooth.  

visu3-casques-tv-bluetooth
Transmetteurs Bluetooth Avantree Priva 2 et Marmitek BoomBoom 50

Casques d’intérieur

Les casques dédiés spécifiquement à la TV ont, eux, coupé les fils depuis bien longtemps. Une base émettrice connectée au téléviseur transmet le son au casque, sans fil. La base est connectée via une liaison câblée jack, RCA/cinch  ou optique TosLink (sur un téléviseur, les prises HDMI ne fonctionnent qu’en entrée à l’exception de la partie audio sur les modèles HDMI ARC). La plupart proposent au moins deux connectiques parmi les trois disponibles. Ceci permet d’adapter la connexion en fonction de votre installation (si, par exemple, les sorties audio RCA sont déjà occupées par un amplificateur).

La base communique ensuite avec le casque via une transmission sans fil UHF (ultra haute fréquence). L’infrarouge, plus ancien, est encore utilisé pour les casques stéthoscopiques réservés au son de la TV.

Le casque intègre une batterie et se recharge automatiquement lorsqu’il est positionné sur sa base.

Il existe plusieurs types de casques TV : les casques de salon, parfois indûment appelés casques « Hi-Fi » (ils ne sont pas du tout Hi-Fi au sens strict du terme), améliorent le confort d’écoute ; les écouteurs stéthoscopiques s’adressent plutôt aux personnes malentendantes.

Casque TV pour un son de meilleure qualité

Les casques de salon visent en premier lieu les audiophiles et cinéphiles qui souhaitent profiter d’un son optimal lorsqu’ils regardent un film ou écoutent de la musique chez eux. Audio Technica, CGV, Philips, Sennheiser ou Sony proposent ce type de casques, à des prix variant de 80 à 500 €. De la simple accentuation des voix à la restitution d’un effet home cinéma type 5.1 ou à la reproduction musicale sans compression… leurs promesses sont ambitieuses. Ces casques améliorent nettement le son d’un téléviseur et ne génèrent aucun décalage entre le son et l’image. Mais ils sont susceptibles de couper le son des haut-parleurs. Votre expérience cinéma sera donc nécessairement solitaire. Et si la base du casque est connectée sur le port jack du téléviseur, il faudra la débrancher après chaque session pour pouvoir regarder la télévision normalement.

Écouteurs stéthoscopiques pour une correction auditive

Les écouteurs stéthoscopiques ont plus spécifiquement une vocation d’aide auditive. Les fabricants spécialisés comme Amplicomms ou Geemarc déclinent en général plusieurs modèles sous différents formats, compatibles ou non avec les appareils auditifs. Les spécialistes du son, notamment Sennheiser, en proposent également. Sur ce type de casques, les paramètres sont mieux adaptés au handicap auditif. Selon les modèles, il est par exemple possible de choisir du son mono ou stéréo, de régler indépendamment le volume de chaque oreille, de modifier la tonalité ou d’activer une fonction dédiée à la clarté de la parole. Attention, tous les modèles ne se valent pas, comme l’a montré notre test de casques TV pour malentendants.

Camille Gruhier