Imprimantes photo 10 × 15

Décryptages

Publié le : 30/10/2008 

Impression DPP, logiciel PictBrige et connectiques.

 

Impression DPP

Avec le DPP (Direct Photo Printing), l'impression des photos se fait directement à partir d'une carte mémoire si l'imprimante est équipée d'un lecteur, ou à partir d'un appareil photo numérique qui est alors relié par un câble USB. Dans le premier cas, l'imprimante fait tout le travail et il est possible de choisir les clichés à tirer grâce à l'éventuel écran de visualisation. Lorsqu'on la relie, via un câble USB, à un appareil photo, c'est lui qui pilote l'opération (sélection du cliché, impression) grâce au logiciel PictBridge dont les imprimantes 10 x 15 sont en général équipées. Le DPP pêche néanmoins par son manque d'interactivité (pas de retouche...). Surtout, les images ne sont pas sauvegardées en dehors de l'appareil photo. En cas de mauvaise manipulation, il ne restera alors que le support papier.

PictBrige

Appellation commerciale d'une norme de logiciel, PictBridge permet à l'appareil photo et à l'imprimante de se comprendre lorsque l'un et l'autre en sont équipés. Son principal intérêt est de faire gagner du temps à l'usager lorsqu'il imprime un cliché directement depuis son appareil photo. Il est également très souple dans sa mise en oeuvre, car sa connexion peut se faire par câble USB, Bluetooth ou infrarouge. Autre avantage, ce système est évolutif grâce aux mises à jour disponibles sur les sites Internet des fabricants.

Les connectiques

Les imprimantes photo de dernière génération, compactes ou non, sont des périphériques simples à connecter à un ordinateur ou un appareil photo numérique. Il suffit de relier les deux appareils au moyen d'un câble USB. La première version d'USB (USB 1) permet des échanges d'informations relativement lents, mais largement suffisants pour les imprimantes à jet d'encre de bureau. L'USB 2 est réellement plus rapide, mais il n'est pas compatible avec tous les ordinateurs.

Lars Ly

Rédacteur technique