Climatiseur split Choisir un climatiseur split

Climatiseur split

Choisir un climatiseur split

L'installation d'un climatiseur split, fixé au mur, peut être intéressante lorsqu'une clim mobile ne suffit pas. Même si ce choix se fait souvent en concertation avec l'installateur, dont la présence est obligatoire, il est important de connaître ces informations essentielles avant de choisir un modèle. La puissance, le prix, la réglementation applicable, les obligations liées à l'installation ou à l'entretien, mais aussi les réductions d'impôts éventuelles guideront en effet votre réflexion.

 

→ Test Que Choisir : Comparatif Climatiseurs split

visuel guide achat climatiseurs splits

En résumé

  • Les climatiseurs split, composés d'une unité intérieure et d'une unité extérieure, sont plus puissants, plus discrets et moins énergivores que les climatiseurs mobiles.
  • Les modèles réversibles permettent de bénéficier des aides liées à la rénovation énergétique, mais uniquement s'ils sont le mode de chauffage principal du logement.
  • Le prix d'un climatiseur split est difficile à obtenir, du fait de la présence d'un voire plusieurs intermédiaires qui, dans leur devis, incluent l'installation.
  • Il est interdit d'installer soi-même un climatiseur split, du fait de la présence d'un gaz frigorigène nocif. L'appel à un installateur agréé est indispensable.

Pourquoi choisir un split plutôt qu'un mobile ?

visuel climatiseurs split et mobile

Les climatiseurs mobiles monoblocs sont suffisants pour une utilisation occasionnelle : ils s'installent en quelques minutes, sont transportables et se vendent à partir de 300 €. Certains des climatiseurs mobiles de notre test obtiennent de bons résultats même si tous consomment beaucoup d’électricité. Les propriétaires qui veulent une climatisation au-delà des mois d'été ont plutôt intérêt à opter pour un climatiseur fixe. Ils sont en effet plus discrets, tant en termes de bruit que d'apparence, et, en cas d'installation multi-split (une unité extérieure reliée à plusieurs unités intérieures), permettent de refroidir plusieurs pièces et sont plus esthétiques.

 

Quels sont les différents types de climatiseurs split ?

Les climatiseurs split, comme leur nom l'indique (« split » signifiant « séparé » en anglais), sont composés de deux éléments :

  • une unité extérieure (qui peut être fixe ou mobile), comprenant le moteur, toujours située hors du logement ;
  • une unité intérieure qui délivre l'air dans la pièce.

L’unité intérieure peut prendre différentes formes.

Le split mural

visuel climatiseur split mural

La console est simplement fixée au mur. Ce sont les climatiseurs split les plus nombreux et ceux que nous avons testé en laboratoire.

Le split gainable

visuel climatiseur split gainable plafond

L’unité intérieure est cachée dans un faux plafond et seules les bouches d'aération sont visibles.

La cassette de climatisation

visuel climatiseur cassette climatisation plafond

L’unité intérieure est fixée au plafond ou cachée dans un faux plafond. Contrairement au split gainable, où l'air passe dans un tuyau jusqu'à une grille d'aération, la cassette de climatisation délivre directement l'air dans la pièce. Ce type de climatiseur se trouve surtout dans les bureaux, commerces et lieux publics.

 

À quelles marques se fier ?

climatiseur split mural marques

Les groupes japonais Daikin et Mitsubishi-Electric représentent la grande majorité des ventes en France. Leurs compatriotes Toshiba, Panasonic et Hitachi ont aussi prouvé leur savoir-faire. Les coréens LG et Samsung ont également intégré le marché ces dernières années. Enfin, la marque française Atlantic s'est associée au japonais Fujitsu et propose des produits sous la marque Atlantic-Fujitsu.

 

Quel est le prix d'un climatiseur split ?

Difficile à dire : ce n'est pas un secteur où la transparence règne. En effet, puisqu'il est obligatoire de passer par un installateur, il est rare d'acheter son appareil nu, sans la prestation de pose, et donc d'avoir une vision claire de ces deux dépenses. Les prix que nous indiquons dans le tableau de notre test comparatif de climatiseurs split correspondent aux prix hors taxes qui nous ont été communiqués par les fabricants auxquels nous avons ajouté la TVA. Ils vont de :

  • 1 300 € à 2 500 € pour les modèles destinés aux grandes surfaces (plus de 35 m²) ;
  • 1 100 € à 3 800 € (avec néanmoins un grand choix de modèles autour de 2 000 €) pour ceux destinés aux petites surfaces (moins de 35 m²).

Dans les faits, au moment de payer, ils seront gonflés par la marge du revendeur, ainsi que le coût de l'installation. Même si le revendeur affirme offrir l'installation, comment vérifier qu'elle n'a pas été intégrée au prix du produit ? Ce manque de transparence (Samsung a même refusé de nous révéler ses tarifs, au motif que nous ne sommes pas des revendeurs) est d'autant plus problématique que les prix peuvent varier en fonction des régions, les fabricants adaptant leurs offres – et les ristournes accordées aux gros revendeurs – aux marchés locaux.

 

Quelle est la consommation électrique d'un split ?

Bonne nouvelle : le coût de fonctionnement d'un climatiseur split est inférieur à celui d'un climatiseur monobloc, du fait de réglages plus précis et d'une meilleure isolation de la console avec l'extérieur.

  • Un climatiseur monobloc consomme environ 30 € pour 12 h d'utilisation par jour pendant 2 semaines ;
  • un climatiseur split coûte environ 45 € pour l'ensemble de l'été.

Du fait de son silence, un climatiseur split est utilisé plus régulièrement, et pas seulement en période de canicule. Notre calcul prend donc en compte une période temporelle plus longue.

Même si l'usage est différent et la comparaison limitée – il est rare de laisser un climatiseur mobile allumé tout l'été, d'une part parce qu'il s'agit souvent d'appareils d'appoint, d'autre part car ils sont très bruyants ! – ces chiffres montrent la très grande différence de consommation entre les deux types d'appareils.

Un climatiseur mobile utilisé pendant 8 semaines, même pendant 12 h par jour seulement, coûte 120 €. La facture monte à 180 € pour une utilisation 18 h par jour (s'il continue à faire chaud la nuit) pendant 2 mois. Tandis que notre calcul de 45 € pour les climatiseurs split prend en compte toutes les fortes chaleurs comptabilisées en France en 2019.

 

Quelles sont les options intéressantes ?

La déshumidification de l'air

Tous les climatiseurs split déshumidifient l'air, mais certains sont équipés en plus d'une touche spécifique qui leur permet d'utiliser cette fonction indépendamment du refroidissement, voire de contrôler le degré d'humidité de la pièce.

La purification de l'air

visuel guide achat climatiseur split purification air

Comme pour la déshumidification, la purification de l'air est présente en série sur tous les climatiseurs, mais certains vont plus loin en se disant capables de retenir les particules les plus fines et, parfois, de supprimer les odeurs. Le filtre au charbon actif est efficace contre les mauvaises odeurs, tandis que le filtre électrostatique est recommandé contre les poussières, le pollen et les bactéries. Pour être efficaces, les filtres doivent être nettoyés régulièrement.

Les climatiseurs connectés

visuel-guide-achat-climatiseur-split-connecte

La connectivité est une autre option intéressante. Que Choisir a souvent écrit sur les appareils qui proposent cette option bien qu'elle soit globalement inutile, tels que les frigos. Les climatiseurs font, au contraire, partie des appareils pour lesquels elle est presque indispensable. Quoi de mieux, en effet, que de piloter sa clim depuis son smartphone pour, par exemple, refroidir (ou chauffer, selon la saison) son logement avant de rentrer du travail... et le retrouver à la température idéale en arrivant ?

 

Quelle puissance choisir pour son climatiseur split ?

Une fois le modèle choisi, encore faut-il déterminer sa puissance. Celle-ci dépend non seulement de la surface de la pièce à rafraîchir mais aussi du climat, de l’exposition, des sources de chaleur présentes, du nombre d’occupants, de la qualité de l’isolation, etc. La réalisation d’un bilan thermique est nécessaire, soit avec l’aide d’un professionnel, soit par soi-même, grâce aux bilans thermiques simplifiés que proposent certains fabricants. Un climatiseur sous-dimensionné fonctionnera en surrégime et consommera plus, pour une efficacité moyenne. Pour calculer la puissance nécessaire, il est conseillé de compter 100 W (0,1 kW) par mètre carré ou 45 W par mètre cube, en ajoutant 300 W par fenêtre. Pour une pièce de 20 m2 avec 2,50 m de hauteur sous plafond et une fenêtre, la puissance recommandée sera donc au minimum de 2 550 W (20 × 2,5 × 45 + 300). La puissance est parfois indiquée en BTU (British Thermal Unit), une unité de mesure britannique d’énergie. Un BTU équivaut à 0,3 W. Un climatiseur de 9 000 BTU représente donc 2,6 kW de puissance frigorifique.

La puissance indiquée dépend également de la nature de la pièce. Une chambre bien isolée de 20 m2 avec les volets fermés durant la journée sera plus facile à rafraîchir qu’une véranda orientée au sud…

Quelle puissance du climatiseur pour quelle pièce ?

Taille de la pièce Puissance nécessaire en watts Puissance nécessaire en BTU
10 m2, 1 fenêtre 1 425 W (1,42 kW) 4 862 BTU
15 m2, 1 fenêtre 1 987 W (1,98 kW) 6 779 BTU
20 m2, 1 fenêtre 2 550 W (2,55 kW) 8 700 BTU
40 m2, 2 fenêtres 5 100 W (5,10 kW) 17 400 BTU

 

Puis-je installer seul mon climatiseur ?

visuel installation climatiseur split

Oui, mais seulement s'il s'agit d'un modèle « prêt-à-poser », sans ajout de fluide frigorigène. Pour les climatiseurs split les plus répandus, qui comportent du gaz, il est obligatoire de faire appel à un professionnel certifié F-Gaz (attestation de capacité à la manipulation des fluides frigorigènes). Si vous achetez vous-même l'appareil, vous devez justifier avoir souscrit un contrat de raccordement et de mise en service.

→ Test Que Choisir : Comparatif Climatiseurs split

 

Puis-je obtenir une réduction d'impôts ?

Oui, à certaines conditions. Les climatiseurs n'entrent, en théorie, pas dans les critères des aides financières liées à l'efficacité énergétique. Car il s'agit d'un appareil de confort qui, de plus, est loin d'être écolo. Néanmoins, les pompes à chaleur (PAC) permettent l’accès à certaines aides lorsqu'elles sont le mode de chauffage principal du logement. Pour pouvoir obtenir une aide, il faut donc acheter un climatiseur réversible et l'utiliser comme chauffage pendant l'hiver. Attention, ces aides varient en fonction du type de pompe à chaleur.

Les clims air/eau et eau/eau permettent de bénéficier :

  • du crédit d’impôts pour la transition énergétique ou de MaPrimeRénov’ ;
  • de l’écoprêt à taux zéro ;
  • de la prime économie d'énergie (CEE).

Les clims air/air sont exclues du dispositif de crédit d'impôts et permettent uniquement, sous conditions, de bénéficier :

  • de la prime économie d'énergie (CEE).

 

Faut-il une autorisation pour installer un split ?

En maison individuelle, une simple déclaration préalable de travaux adressée au maire suffit. Un mois après la réception de la demande en mairie, l’absence de réponse vaut acceptation. En lotissement, il vaut mieux vérifier également le cahier des charges, même si la loi Alur en a fortement réduit la portée juridique. En habitat collectif, les règlements de copropriété interdisent les modifications de façades et les atteintes à l’aspect extérieur de l’immeuble. Il faut donc faire inscrire la demande à l’ordre du jour de l’assemblée générale (AG) des copropriétaires. Elle peut refuser l’installation de climatiseurs, même si l’unité extérieure se place sur une terrasse ou un balcon.

 

Comment entretenir son climatiseur split ?

visuel-nettoyage-climatiseur-split

Le dépoussiérage des filtres et le nettoyage à l’eau savonneuse des bouches d’insufflation doivent être réalisés régulièrement si vous souhaitez profiter d’un air plus sain. Les ailettes, filtres… de l’unité extérieure doivent aussi être soufflés et nettoyés. L’entretien ne doit pas obligatoirement être réalisé par un professionnel pour les appareils inférieurs à 12 kW. Si c’est le cas, un professionnel doit contrôler votre installation tous les ans et tous les 2 ans si votre climatiseur est réversible. Il contrôlera en plus, la performance, le compresseur, l’étanchéité du circuit, l’état des connexions électriques… et pourra vous proposer un contrat d’intervention en cas de dysfonctionnement.

 

Quelle est la réglementation concernant les gaz frigorigènes ?

Les fluides frigorigènes contenus dans les climatiseurs sont hautement inflammables et, pour certains, néfastes pour la planète. Un règlement visant à utiliser uniquement des gaz à faible PRP (pouvoir de réchauffement planétaire, défini par la réglementation européenne n° 517/2014) interdit déjà l’utilisation du gaz R22 depuis le 1er janvier 2015. Le R410A, qui le remplace, est à son tour voué à être remplacé d’ici 2025 par un gaz plus respectueux de l’environnement comme le R32 – dont le PRP est trois fois plus faible – ou le R290. Certains modèles utilisent déjà ces nouveaux gaz : pour une solution pérenne et plus écologique, faites le bon choix et ne sautez pas sur les offres promotionnelles des produits dont le gaz ne sera plus autorisé !

→ Test Que Choisir : Comparatif Climatiseurs split

Morgan Bourven

morganBrv