Webcams

L'image et la parole

Avec l'avènement du haut débit sur Internet, la webcam a largement dépassé le stade du gadget. Fixe ou nomade, c'est l'accessoire indispensable pour allier l'image à la parole en ligne.

 

À l'ère du tout-communiquant, les webcams sont devenues des outils indispensables pour tout utilisateur de messagerie instantanée ou de téléphonie par Internet. Idéales pour la visiophonie et la visioconférence, ces caméras nécessitent d'être raccordées à un ordinateur connecté en haut débit (ADSL).

L'organe essentiel de la webcam est son capteur. Il détermine la qualité de l'image. Le capteur CMOS, économique et peu énergivore, offre une restitution moyenne de l'image captée. Le capteur CCD génère une meilleure qualité d'image, du fait de la conception. Ce capteur est idéal pour les applications vidéo (conférence ou téléphonie via Internet) ou si la webcam doit faire office d'appareil photo ou de caméscope d'appoint. La résolution du capteur doit au moins être égale à 640 × 480 pixels, cela évite les traitements « logiciel » de l'image (interpolation) qui dégradent sa qualité. En effet, une image interpolée résulte d'un calcul informatique de l'ordinateur et n'atteint pas la finesse d'une image optique, celle directement captée par l'objectif. Quel que soit le type de capteur, il ne faut pas espérer imprimer des vues prises avec une webcam.

Un oeil obligatoirement connecté

Côté objectif, nombre de webcams sont équipées d'une simple mise au point manuelle, plus rarement d'une mise au point automatique. Les caméras les plus évoluées proposent une fonction « suivi de visage ». Leur socle est alors motorisé pour que l'objectif « traque » le sujet quand il est mobile. La fonction « détection de mouvements », qui déclenche automatiquement la webcam, est idéale pour qui veut faire de la vidéosurveillance. Il peut être alors nécessaire de laisser son ordinateur allumé en permanence, afin que les données vidéo soient stockées dans le disque dur. En effet, une webcam n'enregistre pas d'image ou de vidéo : cet outil n'est qu'un « oeil » électronique. Avec ou sans fil, les webcams - ou leur base - se branchent sur l'un des ports de l'ordinateur (USB 1.1, USB 2.0 ou FireWire). Elles peuvent donc être connectées indifféremment sur un PC ou un Mac, s'ils sont équipés des ports ad hoc. Il est aussi nécessaire de vérifier que la longueur du câble reliant la caméra à l'ordinateur est suffisante, surtout quand l'unité centrale est posée au sol.

Base stable

Le socle antidérapant, articulé ou flexible, doit pouvoir être posé sur n'importe quelle surface et ne pas bouger à la moindre sollicitation ! Certaines webcams peuvent être fixées à un ordinateur portable ou à un moniteur LCD. L'ouverture de la pince de fixation doit alors être compatible avec l'épaisseur de l'habillage de l'écran. La caméra s'installera de préférence au-dessus de l'écran, dans l'axe de l'utilisateur.

Le « tout » sans-fil

De nombreuses webcams intègrent un micro, mais pour la visiophonie et la téléconférence, un casque/micro offre un meilleur confort d'écoute. Il limite les retours de son et l'effet larsen générés par la proximité du micro de la webcam et des enceintes de l'ordinateur. Le choix d'un casque/micro sans fil (Bluetooth) permet une plus grande mobilité. Une liberté de mouvement qu'il faut payer au prix fort (plus de 100 euros en moyenne).

De conception simple, la webcam a peu évolué ces dernières années. La nouveauté réside dans la transmission sans fil des images et du son. Une webcam sans fil est constituée d'un module de communication à la norme Wi-Fi, intégré ou non dans la caméra. Il permet de visionner les images recueillies sur tous types d'appareils ad hoc (téléphone, ordinateur portable, PDA...).

Les webcams d'entrée de gamme, vendues à partir d'une vingtaine d'euros, sont en général livrées avec les pilotes nécessaires à leur fonctionnement avec l'ordinateur. Très peu sont accompagnées de logiciels d'application (photo, visiophonie...). Les webcams les plus évoluées nécessitent de débourser de 80 à plus de 100 euros.

Didier Ghacham